26

Re: 2. Celui qui tue

J'ai eu l'album  hier, mais je l'ai lu seulement ce matin pour pouvoir le déguster tranquillement. Et il m'a bien plu, Celui qui tue! Le scénario est malin car l'histoire ne se passe pas du tout comme je la prévoyais! Comme l'a dit mich un peu plus haut, dans l'ambiance et les couleurs, on se croirait de retour dans On a tué Wild Bill.
Je croyais avoir jauger Duke dans le tome 1, mais le gars est plus complexe! Une première question me vient à son sujet: quelle profession exerce-t-il à Pueblo? Comme Peg semble être serveuse au saloon, aurait-il un emploi dans cet endroit?

27

Re: 2. Celui qui tue

nim70 a écrit:

Je croyais avoir jauger Duke dans le tome 1, mais le gars est plus complexe! Une première question me vient à son sujet: quelle profession exerce-t-il à Pueblo? Comme Peg semble être serveuse au saloon, aurait-il un emploi dans cet endroit?

Peg n'est pas serveuse, elle est et reste une prostituée. Elle n'a pas changé de profession en quittant Ogden. Concernant l'emploi du temps de Duke, ce n'est pas précisé. Selon moi, il doit être logé, nourri, blanchi pour veiller sur Peg et les autres filles du bordel. Il vit sans doute également d'expédients, de petits boulots dégotés çà et là dans le patelin et alentours. Une vie calme et rangée, à l'écart des problèmes qu'il a volontairement fuis. Mais je ne crois pas qu'il y soit heureux.

Re: 2. Celui qui tue

Acheté, lu, adoré ! Waouw !!!
Je comprends mieux la nécessité du premier tome !....

29

Re: 2. Celui qui tue

Denis Hans a écrit:

Me suis demandé aussi ce que c'était comme bestioles et en y regardant mieux maintenant que je le sais, ça ressemble quand même bien à des ours. smile

Yep ! Acheté; Bravo Yves, une réussite et côté dessins, pas de déception; On retrouve bien Hermann, les cases dans les bois sont particulièrement réussies; Il y a pas mal d'angles de vues qui font penser à des cases de Red DUST...

En ce qui concerne la fameuse case de l'ourse et de ses petits ... Tu avais mis la planche sur le site, j'avais cru à ce moment là que c'était des loups ! big_smile big_smile big_smile , mais bon, on peu supposer que compte tenu de la peur, la petite (qui ne s'appelle pas "Petite" wink ) ne distingue pas bien ce qu'elle voit...

Yves H a écrit:

Peg n'est pas serveuse, elle est et reste une prostituée. Elle n'a pas changé de profession en quittant Ogden. Concernant l'emploi du temps de Duke, ce n'est pas précisé. Selon moi, il doit être logé, nourri, blanchi pour veiller sur Peg et les autres filles du bordel. Il vit sans doute également d'expédients, de petits boulots dégotés çà et là dans le patelin et alentours. Une vie calme et rangée, à l'écart des problèmes qu'il a volontairement fuis. Mais je ne crois pas qu'il y soit heureux.

J'adore ce commentaire style " je ne suis pas maître du destin des personnages ", sous entendu ce n'est pas moi qui mène la danse !

30

Re: 2. Celui qui tue

Alain a écrit:

J'adore ce commentaire style " je ne suis pas maître du destin des personnages ", sous entendu ce n'est pas moi qui mène la danse !

Ce n'est pas totalement faux. Le phénomène est assez étrange en effet mais je pense que les personnages ont une vie propre, qu'une partie du scénario, comme la face cachée de la lune, échappe au contrôle du scénariste. Je pourrais en faire une thèse mais, pour le bien de tous, je vais m'abstenir. wink

31

Re: 2. Celui qui tue

J aime bcp cette idée également..
Cette indépendance des personnages est très interressante en effet..

Re: 2. Celui qui tue

Je ne voudrais pas paraître vouloir ravaler Yves H. au rang de vulgum pecus des scénaristes, mais c'est une observation que nombre d'auteurs ont faite, font et sans doute feront aussi longtemps que des gens inventeront des histoires... smile

33

Re: 2. Celui qui tue

Frenchoïd a écrit:

Je ne voudrais pas paraître vouloir ravaler Yves H. au rang de vulgum pecus des scénaristes

D'autres s'en sont chargés, s'en chargent et s'en chargeront. tongue

34 (modifié par bua 02-02-2018 20:04:50)

Re: 2. Celui qui tue

J'ai adoré cet album. [SPOILER ON] De petite fille apeurée, Eleanor se transforme en femme vengeresse. Beaucoup d' ironie, avec l'homme qui lui laisse la vie sauve et qui devient sa principale cible. Pourquoi au fait ? Elle regrette qu'il l'ait laissée vivre ? Sinon, pour les ours, tu t'es fait avoir Yves ! wink J'aime bien l'explication que la gamine a les yeux embués et ne distingue pas quelles créatures sont là. wink[SPOILER OFF]
Et à par ça, un petit regret sur la couverture. L'emplacement de certaines fumées de poudre laisse croire que certains doigts dégueulasses couverts de farine se sont posés sur le nom de DUKE. C'est mon seul reproche sur cet album très filmique. C'est dire... wink
Ah, si, une question, comment faites-vous les amis pour recevoir l'album si tôt ? Je l'ai précommandé aussi et ne l'ai reçu que le lendemain de sa sortie librairie !

35

Re: 2. Celui qui tue

bua a écrit:

J'ai adoré cet album. [SPOILER ON] De petite fille apeurée, Eleanor se transforme en femme vengeresse. Beaucoup d' ironie, avec l'homme qui lui laisse la vie sauve et qui devient sa principale cible. Pourquoi au fait ? Elle regrette qu'il l'ait laissée vivre ? Sinon, pour les ours, tu t'es fait avoir Yves ! wink J'aime bien l'explication que la gamine a les yeux embués et ne distingue pas quelles créatures sont là. wink[SPOILER OFF]

Je ne suis pas sûr qu'il l'ait laissée vivre. Selon moi, il a eu un doute sur le fait qu'elle était morte. Et n'a pas osé en parler à ses "camarades". Quand il la voit arriver devant lui bien vivante dans le bled perdu (planche 35), il comprend qu'il a merdé et veut réparer son erreur. Mais Duke et là pour l'en empêcher. Après, il est clair que, voyant que cet homme est prêt à dégommer Sharp et consciente qu'elle est la suivante sur la liste, Eleanor ne se fait pas prier pour lui régler son compte. 

bua a écrit:

Et à par ça, un petit regret sur la couverture. L'emplacement de certaines fumées de poudre laisse croire que certains doigts dégueulasses couverts de farine se sont posés sur le nom de DUKE. C'est mon seul reproche sur cet album très filmique. C'est dire... wink

Personnellement, j'aime bien ce nuage de poudre flottant dans l'air qui donne une certaine impression de patine à la couverture. Pour le reste, les avis sont plutôt partagés sur la couverture : les uns aiment, les autres détestent.

36

Re: 2. Celui qui tue

Deux critiques positives


http://www.planetebd.com/bd/le-lombard/ … html#image

http://www.sceneario.com/bande-dessinee … 27469.html

On remarquera que le critique de planetebd souligne que l'histoire d'amour avec Peg est une surprise agréable (sur ce site, on était plusieurs, un peu fleur bleue, a s'être un peu attaché à ce personnage à la suite du premier tome)

37

Re: 2. Celui qui tue

Merci, fabiango.

38

Re: 2. Celui qui tue

De rien!

39

Re: 2. Celui qui tue

lu et adoré ce 2° opus bravo à vous

40

Re: 2. Celui qui tue

Merci, kebra.

(On est très poli sur ce forum ! big_smile)

41

Re: 2. Celui qui tue

Enfin acheté (hier) et lu (aujourd'hui).
De la bien belle ouvrage, Yves. L'équilibre entre action menée tambour battant et approfondissement de la psychologie des personnages est particulièrement réussi.
Et ce n'est sans doute pas spoiler de te demander si Hermann et l'éditeur ont accepté sans sourciller de terminer par un cliffhanger, parce que cela signifie que tout le monde croit en cette série, et que la série "parallèle" va peut-être voir le jour ?, mais bon, je préfère masquer la question, hein. smile

42

Re: 2. Celui qui tue

J'ai une petite remarque sur le casting de la bande de sauvages qui terrorise la région.
Parmi cet amalgame de brutes sanguinaires, plusieurs d'entre eux portent l'uniforme gris des confédérés. Et vers la fin de l'album, planche 41, nous apprenons clairement, que dans le passé, cette troupe hétéroclite, était du côté des perdants, donc des Sudistes esclavagistes. Or,  il y a un noir parmi eux, que l'on voit tout au long de l'aventure, aux côtés du chef (on peut aussi distinguer un second noir, planche 43, case 1) .
Ce fait me semblait surprenant, c'est pourquoi je me suis intéressé à la présence des noirs dans la guerre de Sécession ; et j'ai trouvé quelques informations par ici :
http://civil-war-uniforms.over-blog.com … ssion.html
  Informations qui rendent plausible, voire anecdotique, le fait que quelques Noirs soient restés aux côtés de leurs anciens maîtres.
Le gars de la planche 12, case1, serait comparable à Stephen, le fidèle majordome de Candie, dans le film de Tarantino, Django unchained.
Ma question est donc : "son recrutement dans le casting est-il fortuit ou mûrement réfléchi ?"

43

Re: 2. Celui qui tue

xav kord a écrit:

Enfin acheté (hier) et lu (aujourd'hui).
De la bien belle ouvrage, Yves. L'équilibre entre action menée tambour battant et approfondissement de la psychologie des personnages est particulièrement réussi.
Et ce n'est sans doute pas spoiler de te demander si Hermann et l'éditeur ont accepté sans sourciller de terminer par un cliffhanger, parce que cela signifie que tout le monde croit en cette série, et que la série "parallèle" va peut-être voir le jour ?, mais bon, je préfère masquer la question, hein. smile

Assez étrangement - ou pas - personne au Lombard n'a exigé que je lui soumette le scénario pour approbation comme ça avait été le cas pour le tome 1. Ils ont donc été mis devant le fait accompli lorsqu'ils ont découvert les planches. Mais comme ils n'ont rien dit, j'en conclus qu'ils étaient d'accord. Quant au projet de série parallèle, je n'y croirai que lorsque j'aurai le feu vert du Lombard, pas avant.  wink

Et merci pour ton retour sympa sur l'album. smile

44

Re: 2. Celui qui tue

nim70 a écrit:

J'ai une petite remarque sur le casting de la bande de sauvages qui terrorise la région.
Parmi cet amalgame de brutes sanguinaires, plusieurs d'entre eux portent l'uniforme gris des confédérés. Et vers la fin de l'album, planche 41, nous apprenons clairement, que dans le passé, cette troupe hétéroclite, était du côté des perdants, donc des Sudistes esclavagistes. Or,  il y a un noir parmi eux, que l'on voit tout au long de l'aventure, aux côtés du chef (on peut aussi distinguer un second noir, planche 43, case 1) .
Ce fait me semblait surprenant, c'est pourquoi je me suis intéressé à la présence des noirs dans la guerre de Sécession ; et j'ai trouvé quelques informations par ici :
http://civil-war-uniforms.over-blog.com … ssion.html
  Informations qui rendent plausible, voire anecdotique, le fait que quelques Noirs soient restés aux côtés de leurs anciens maîtres.
Le gars de la planche 12, case1, serait comparable à Stephen, le fidèle majordome de Candie, dans le film de Tarantino, Django unchained.
Ma question est donc : "son recrutement dans le casting est-il fortuit ou mûrement réfléchi ?"

L'idée d'intégrer un personnage afro-américain parmi les membres du gang n'a rien de fortuit. Comme j'ai lu pas mal sur le sujet (qui me passionne), je savais qu'il y avait des Noirs qui avaient combattu aux côtés des Confédérés. Il y avait aussi des gamins, surtout côté sudiste, qui combattaient car les Confédérés subissaient de grosses pertes mais ne pouvaient compter sur un réservoir aussi profond en terme de population que le Nord. Ils devaient donc recruter auprès d'une population de plus en plus jeune.

45

Re: 2. Celui qui tue

Je ne sais pas si c'est normal,  mais sur mon exemplaire,  les couleurs sont vachement foncées.
Ça m'a gâché le feuilletage !
J'avais en tête les superbes planches pleines de lumière du site, et là,  c'est tout sombre ...

46 (modifié par Rice N 16-02-2018 23:46:12)

Re: 2. Celui qui tue

Profitant que ma Natacha à moi tombait de sommeil  et que mon moulin à parole de fille avait un match de volley, j'ai donc pu me plonger dans ce Duke là.
Tranquille.
Bon, ma légère déception,  après avoir feuilleté rapidement l'album, digérée, je me suis habitué à cet aspect un peu sombre (mais j'adorerais admirer une planche originale pour comparer).
L'histoire est impeccablement narré,  et j'avais en tête les réflexions d'Yves sur les personnages sombres qu'il essaye de retranscrire,  et pour le coup, c'est parfaitement réussi.  Duke est un type complexe, on le sent tourmenté, c'est parfaitement bien exposé sans pour autant prendre le pas sur l'histoire elle même, qui reste une bonne histoire classique de western. En admirant certaines planches,  j'ai parfois pensé a Comanche, plus précisément à "Les Sherifs".

Au pinceau, j'ai remarqué qu'Hermann intègre les arrière plans sans les contourer de noir, ce qui donne un aspect un peu cinématographique à certaines cases. Je n'avais pas vraiment remarqué cela dans les précédents albums, ou du moins pas aussi poussé.

Bon, je suis très enthousiaste et je retourne me le lire illico

47

Re: 2. Celui qui tue

Rice N a écrit:

J'avais en tête les superbes planches pleines de lumière du site, et là,  c'est tout sombre ...

C'est peut-être tout simplement dû à l'impression papier. En effet, le papier est incapable de rendre la lumière comme le fait un écran d'ordinateur et on ne peut malheureusement pas y faire grand-chose. Je trouve d'ailleurs l'impression de l'album plutôt bonne. En tout cas, les exemplaires que j'ai eus en main étaient tout à fait corrects.

48 (modifié par Rice N 17-02-2018 19:41:23)

Re: 2. Celui qui tue

Le comportement de Wenesday est étrange et paraît même suspect.  J'ai un temps songé qu'il aurait pu être un membre du gang infiltré dans le posse.
En tout cas, il semble avoir une idée derrière la tête,  puis, en fait, il ne se passe rien avec lui ... Pour l'instant ?
Est-il derrière la disparition de clem pour attirer Duke dans un piège* ?

*Bien évidemment Yves, ma question s'adresse à tous les aut' gars. Je me doute bien que tu vas pas spoiler la suite. C'est juste pour faire un jeu marrant :"imaginez la suite" .

49

Re: 2. Celui qui tue

Hello Rice,

Je me suis dit la même chose concernant Wednesday (un mec du gang infiltré); j'avais aussi pensé qu'il ferait un truc tordu avec la petite quand il y a la fusillade et qu'il part avec elle...

Par contre, je ne m'étais pas posé la question de savoir s'il était derrière la disparition de Clem. Je m'étais dit qu'il avait trop de mal à vivre dans l'ombre de son frère, et que le voir remplacer le shériff c'était le truc de trop... Même sa femme semble plus contente quand elle voit Duke que quand elle le voit lui...

Comme mentionné dans un précédent message, j'ai cru anticiper plein de choses qui allaient se passer en lisant le tome 2... Ben non, Yves a merveilleusement mené sa barque et je me suis planté en beauté!

50

Re: 2. Celui qui tue

Je ne répondrai pas à vos questions, évidemment. Tout ce que je peux vous dire, c'est que Wednesday reviendra dans le tome 3.