126

Re: Blueberry

fabiango a écrit:

on demande aux auteurs de trop coller à ce que les auteurs originaux faisaient (sorte de cahier des charges à respecter).

Tu n'as pas encore lu le Valérian vu par... Larcenet ! big_smile

127

Re: Blueberry

Non, pas lu! Tu viens de m'apprendre que Larcenet avait fait son Valérian! Là, j'ai l'impression, de ce que je viens d'aller voir sur le net, que c'est Valérian revu et corrigé par Larcenet. ça semble bien décalé, et Larcenet semble avoir fait un truc original. Il faudra que j'aille voir ça. Merci.

Dans les lucky luke, il y a Bonhomme (avec l'homme qui tua LL) et Bouzard (avec JJ ne répond plus) qui ont proposé des trucs biens, originaux; mais le truc de reprendre lucky luke comme l'ont fait Laurent Gerra et Achde (dessin identique, univers identique), bon ben c'est dur d'arriver à la cheville de Morris , et ça donne vraiment l'impression que Dargaud essaye de continuer à faire raquer les bonnes poires qui, même si elles savent que ce n'est plus Morris, vont continuer à acheter pour avoir la collection.

Je dirai un peu la même chose avec Blake et Mortimer. On met des scénaristes  ou des dessinateurs connus, et on sort des nouveaux Blake et Mortimer régulièrement, et qui sont loin de ce que Jacobs pouvait proposer (à quelques exceptions près). Les fans sont contents de retrouver ce petit coté désuet années 50 de la BD, mais je préfèrerai qu'il propose de nouvelles séries, ou alors, quitte à faire un Blake et Mortimer, faire des trucs décalés comme Bouzzard a pu le faire avec Lucky Luke.

128

Re: Blueberry

Entièrement d'accord.  Encore que pour Blake et Mortimer, les premiers épisodes étaient vraiment pas mal.
Les Corto Maltese aussi, contre toute attente.
Perso, je lis aussi les Astérix,  même si on est loin de l'ère Goscinny,  les nouveaux auteurs s'en tirent honnêtement avec la méga tonne de pression qui doit peser sur leurs épaules.
Je n'ai pas lu le Valerian de Larcenet, mais je n'ai jamais lu tous les Valerian non plus, de toute façon.

129

Re: Blueberry

Pour Astérix, les deux ou trois derniers avec Conrad au dessin sont plutôt bien; ça fait partie des quelques heureuses exceptions de ceux qui s'en tirent plus qu'honorablement.

Pour les Corto Maltèse, j'ai été un peu déçu (surtout par le second). Je suis un grand fan de Pratt (pas que Corto, aussi Wheeling , l'ile au trésor et les Scorpions du désert)... Donc j'ai acheté les nouveaux Corto Maltèse. En plus j'aime bien Pellejero, il avait fait des trucs d'aventure très bien comme Dieter Lumpen dans les 80s, et des choses plus poétiques comme le tour de valse dans les années 2000.

Fan de Pratt et appréciant Pellejero, j'ai donc acheté la version noir et blanc (parce que Pratt et Corto c'était bien en noir et blanc hein). Elle coute 10 euros de plus que la version couleur. J'avais trouvé le soleil de minuit correct mais très copié collé de ce que pouvait faire Pratt. J'ai acheté le deuxième... En noir et blanc à 10 euros de plus encore! Mais là ça devient de la caricature.

Pellejero et Diaz Canales sont des mecs doués. Faire un Corto ça doit être agréable si tu as été fan et je pense que Pellejero l'est clairement. Le cahier des charges de casterman semblent cependant trop lourd. Mais évidemment ce sont des ventes assurées car tous les gens qui ont rêvé avec Corto vont acheter le truc (en noir et blanc en plus, au  prix fort!). Moi qui ai trouvé le premier correct, mais avais l'impression quand même d'avoir du Pratt en moins bien, j'ai quand même acheté le deuxième! Gogo que je suis. C'est un de mes grands regrets de l'année 2017 dans les achats bd.

130

Re: Blueberry

L'exercice de la reprise est casse gueule.
Pour preuve, l'extrait d'une interview des auteurs du nouveau Corto.

"
C’est un album mené à un rythme plus rapide que ceux d’Hugo Pratt. C’était un choix délibéré ?
Juan Díaz Canales : Nous voulions proposer un récit d’aventure, ou s’enchainent sans heurts les évènements. Le vrai défi pour moi a donc été de trouver le rythme adéquat, de respecter la structure précise du récit d’aventures. Jusqu’à un final explosif.
Rubén Pellejero : Je connais bien les codes de l’aventure, grâce à mon travail sur Dieter Lumpen, mais c’est plus difficile avec Corto. Car tout le monde s’attend à retrouver le personnage qu’il a connu. La plus grande difficulté pour moi a été d’exaucer leurs vœux, de proposer une vision de Corto qu’ils puissent reconnaitre, sans pour autant en livrer une pâle copie. "

131

Re: Blueberry

Le Blueberry annoncé me surprend et m'intéresse. Tout comme le Corto m'a intéressé à l'annonce de sa reprise.
Prudent, j'ai acheté Sous le soleil de minuit, l'année dernière, en occasion, et en version couleur. A sa lecture, j'ai eu l'impression de retrouver un vieil ami, et j'ai été content de l'accompagner dans le Grand Nord.
Alors, affaire à suivre...

132

Re: Blueberry

Hello Nim, oui moi aussi le Blueberry me surprend et m'intéresse. Il m'intéresse surtout parce que Sfar et Blain font à priori leur propre version, soit un "Blueberry vu par". Du coup ça peut être plutôt bien.

Pour "Sous le soleil de minuit", oui, tu l'as bien dit, je crois qu'on a tous eu cette impression de retrouver un copain qu'on avait pas vu depuis 20 ans. Et l'histoire était plus que correct. Mais Casterman vole les pigeons (comme moi): 25 euros la version N&B versus 15 en couleur. Je me suis laissé volé la première fois; personne ne m'a obligé. La deuxième aussi pour Equatoria, mais l'histoire était moins bien. Ils veulent trop faire comme Pratt. J'ai une préférence pour des reprises personnelles comme ce que vont faire Sfar et Blain a priori pour Blueberry.

Pour les achats chez Casterman, je devrai être plus prudent comme toi.