Sujet: 34. Jungle City

http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Image/Couvertures/Jungle-City.jpg

Infos générales:
> BD no. 34
> Jungle City
> Collection Grand public
> 44 pages
> Sorti en 2015

Editeur:
> Dupuis

Scénariste:
> Hermann Huppen

Dessinateur:
> Hermann Huppen

Présentation : https://vimeo.com/139780940

Re: 34. Jungle City

Rice a écrit:

J' irai le chercher demain !!!
Vos premières remarques m' inquiète un peu, tous les gars,  si on recoupe avec l' interview d' Hermann dont Frenchoïd avait mis un lien.

M'en voudrais de s'poiler la lecture à quiconque avant quelque temps, alors je dirai que perso [texte blanc : surligner pour lire la suite]
j'ai lu des Jeremiah moins réussis, mais j'en ai lu de meilleurs.
Graphiquement, il est au-dessus de certains qui ces dernières années m'ont un peu beaucoup fait mal aux yeux, même si quelques cases auraient mérité que -- mais non, on sait bien qu'Hermann ne se retourne pas. À titre d'exemple, on trouve planche 3 l'un au-dessus de l'autre l'un des Kurdy les plus réussis de toute la collection, et l'un des Jeremiah les moins regardables.
Quant à l'histoire il faut reconnaître que la trame a déjà servi, peu ou prou, dans la même série. Y compris pour certaines astuces (le personnage en couverture qui dans les faits ne joue pas un rôle si important que ça, le kingpin qui n'apparaît que dans son bureau d'où il tire les ficelles, etc.). On note aussi que de plus en plus le personnage de Jeremiah semble se résumer à la seule force de frappe de ses poings. De ce point de vue, Rice semble avoir raison d'être "inquiet", on sent qu'Hermann peine à trouver un second (troisième ?) souffle.
Par ailleurs maintenant ça semble établi : la violence est cash, graphiquement. Hermann n'a jamais été timoré sur ce point, mais désormais les coups et les balles font mal et salissent autour. Ceux que ça étonnent n'ont qu'à visiter certains sites pour constater qu'Hermann a encore de la marge -- et à titre tout à fait perso je ne souhaite pas qu'il aille beaucoup plus loin, son réalisme me semble faire suffisamment mouche en l'état.
Au passage j'ai lu des albums mieux relus, bien que Yves nous ait signalé l'existence d'un correcteur... big_smile
Un peu accessoirement aussi je trouve le nouveau logo "au pochoir baveux" assez cradingue ; me demande si Hermann a été consulté...?

3

Re: 34. Jungle City

Frenchoïd a écrit:

Un peu accessoirement aussi je trouve le nouveau logo "au pochoir baveux" assez cradingue ; me demande si Hermann a été consulté...?

Non, j'en doute. Et quand bien même y serait-il convié, il déclinerait l'invitation. Cet aspect des choses, à tort ou à raison, ne l'intéresse pas. Parce que ça lui prendrait quelques minutes de réflexion et qu'il ne désire pas "gaspiller" ce temps précieux à d'aussi futiles considérations. Et avec l'âge, ça ne s'arrange pas...

En d'autres mots, il n'en a rien à caler. big_smile

Re: 34. Jungle City

Acheté hier, lu rapidement ce soir, le T34 est bien il s'inscrit parfaitement dans la série. Certes pas de grandes nouveautés mais bien un très bon moment de baston et de "testostérone" à foison.
J'ai aimé je vous le conseil tout en sachant que je suis un grand fan du maître...

C'est une série c'est donc normal que la trame soit un peu répétitive et j'avoue même que c'est ce que j'attend, toujours avec impatience.

Scénario noir, bagarre, dans un monde post-apocalyptique dessin superbe couleurs formidable... Une seule question à quand le suivant...

Re: 34. Jungle City

Ah, j'ai oublié un point : la chute est excellente. Glaçante mais excellente.

Re: 34. Jungle City

Acheté mais pas encore eu le temps de le lire

Living Well Is The Best Revenge

7

Re: 34. Jungle City

ideenoire a écrit:

Acheté hier, lu rapidement ce soir, le T34 est bien il s'inscrit parfaitement dans la série. Certes pas de grandes nouveautés mais bien un très bon moment de baston et de "testostérone" à foison.
J'ai aimé je vous le conseil tout en sachant que je suis un grand fan du maître...

C'est une série c'est donc normal que la trame soit un peu répétitive et j'avoue même que c'est ce que j'attend, toujours avec impatience.

Scénario noir, bagarre, dans un monde post-apocalyptique dessin superbe couleurs formidable... Une seule question à quand le suivant...

Bienvenue à toi, ideenoire ! smile
Pour le Jeremiah suivant, nous devrons attendre au minimum 2017, je crois... car les auteurs ont d'autres projets en tête...

8

Re: 34. Jungle City

ideenoire a écrit:

Acheté hier, lu rapidement ce soir, le T34 est bien il s'inscrit parfaitement dans la série. Certes pas de grandes nouveautés mais bien un très bon moment de baston et de "testostérone" à foison.
J'ai aimé je vous le conseil tout en sachant que je suis un grand fan du maître...

C'est une série c'est donc normal que la trame soit un peu répétitive et j'avoue même que c'est ce que j'attend, toujours avec impatience.

D'abord, bienvenue à toi, ideenoire.

ideenoire a écrit:

Scénario noir, bagarre, dans un monde post-apocalyptique dessin superbe couleurs formidable... Une seule question à quand le suivant...

Pas pour tout de suite puisque le prochain Jeremiah ne sera pas... un Jeremiah mais une sorte de spin-off (qui n'en est pas vraiment un non plus, nous en avons parlé sur un autre fil) intitulé "Le passeur". Le sanglier, conscient qu'il a du mal à se renouveler, s'est accordé un petit congé sabbatique sur Jeremiah dans l'espoir qu'un second (ou troisième selon Frenchoïd) souffle ranime la flamme. Il n'arrête pas la série pour autant mais la suspend. Pour combien de temps, c'est toute la question.

Re: 34. Jungle City

Yves H a écrit:

Le sanglier, conscient qu'il a du mal à se renouveler, s'est accordé un petit congé sabbatique sur Jeremiah dans l'espoir qu'un second (ou troisième selon Frenchoïd) souffle ranime la flamme.

Je ne poserai pas à l'exégète de la série (il y a d'autres plus malades que moi parmi tous les gars qui font ça très bien ! big_smile), mais je parlais de troisième souffle parce que selon moi la série en a déjà connu deux : d'abord les premiers albums qui posaient les bases et les tons (montrant que la série pouvait aller jusqu'au fantastique), puis Hermann a construit là-dessus quelques albums épatants à tout point de vue. Ensuite est venu un essoufflement dont chacun a pu mesurer l'ampleur à l'aune de ses propres attentes.
Une chose est sûre : quand tant d'auteurs se contentent d'aligner les opus de leur série mère (pour ne rien dire de toutes celles qui sont poursuivies après le décès de leurs créateurs...), on peut rendre hommage à Hermann de continuer à s'interroger. Les albums ratés demeurent, mais les inoubliables aussi.
Or donc, vivement la suite ! wink

10

Re: 34. Jungle City

Je l' ai lu.
Une relecture s' impose, mais je suis un peu largué dans cette histoire.

Sinon, je me demandais si le Sanglier n' avait pas changé d' aquarelles ou de papier depuis quelques temps, disons depuis aventure au Congo, mais la texture semble différente, notamment sur les fonds, les vues dans le brouillard. Y' à des cases très chouettes, de vraies réussite.

11

Re: 34. Jungle City

Je sais qu'il lui arrive de changer de papier. Parfois en raison d'une rupture de stocks ou d'un arrêt de production, parfois juste par curiosité. Cela dit, j'ignore s'il travaille avec le même papier depuis Retour au Congo.

12

Re: 34. Jungle City

J' ai dit Retour au Congo de mémoire, mais il faudrait que je vérifie.
Mais y' a plus de " matière" qu' auparavant je trouve, c' est plus "épais", les couleurs sont plus soutenues.
Toujours est-il que j' adore ce résultat. Certaines cases,notamment les scènes de bars, sont purement magnifiques. De vrais tableaux.

Je parlerai plus tard du scénario, histoire de pas spoiler, mais je rejoins Frenchoïd,  Jeremiah  ne parle plus depuis quelques épisodes, il cogne. Et méchamment. Les pitreries de Kurdy ne le font même pas sourire.

13

Re: 34. Jungle City

Rice N a écrit:

J' ai dit Retour au Congo de mémoire, mais il faudrait que je vérifie.
Mais y' a plus de " matière" qu' auparavant je trouve, c' est plus "épais", les couleurs sont plus soutenues.
Toujours est-il que j' adore ce résultat. Certaines cases,notamment les scènes de bars, sont purement magnifiques. De vrais tableaux.

Le changement le plus visible, me semble-t-il, fut à l'époque où il a dessiné Vassya : on voit très distinctement la trame verticale qui donne un cachet à l'ensemble mais peut déstabiliser ou carrément déplaire. D'ailleurs il en a changé immédiatement après. Sinon, il regrette un papier qui n'est plus produit si je ne me trompe ; je ne me souviens plus de la marque mais il l'utilisait au début de son travail en couleur directe. Ce papier donnait des tons extrêmement veloutés, vraiment magnifiques (voir Sarajevo Tango). Il n'a jamais retrouvé ce type de papier et je crois savoir qu'il le regrette.

Rice N a écrit:

Je parlerai plus tard du scénario, histoire de pas spoiler, mais je rejoins Frenchoïd,  Jeremiah  ne parle plus depuis quelques épisodes, il cogne. Et méchamment. Les pitreries de Kurdy ne le font même pas sourire.

Pour en avoir parlé avec lui, il a été marqué (un peu) par Sans pardon et a tenu à poursuivre dans la veine ultra-violente et noire. Il faut dire qu'il n'a pas eu à se forcer, la situation du monde actuel ne prêtant pas vraiment à l'optimisme. Et même s'il ne le montre pas ou en nie l'impact sur son travail, je sais que ça le mine.

14

Re: 34. Jungle City

Acheté et lu hier soir.
Un Jeremiah bien sombre. J'ai toujours autant de plaisir à suivre les embrouilles de Kurdy et Jeremiah.
La fin, abrupte, est rude et sans concession. Effectivement, il y a du Sans Pardon, là-dessous.
Personnellement, une once d'espoir ne me déplairait pas, mais c'est ainsi qu'il en va, dans le monde de Jeremiah...

15 (modifié par Rice N 08-10-2015 08:41:17)

Re: 34. Jungle City

Yves H a écrit:
Rice N a écrit:

Je parlerai plus tard du scénario, histoire de pas spoiler, mais je rejoins Frenchoïd,  Jeremiah  ne parle plus depuis quelques épisodes, il cogne. Et méchamment. Les pitreries de Kurdy ne le font même pas sourire.

Pour en avoir parlé avec lui, il a été marqué (un peu) par Sans pardon et a tenu à poursuivre dans la veine ultra-violente et noire. Il faut dire qu'il n'a pas eu à se forcer, la situation du monde actuel ne prêtant pas vraiment à l'optimisme. Et même s'il ne le montre pas ou en nie l'impact sur son travail, je sais que ça le mine.

C'est comme ça que je le ressentais moi itou. Non pour en avoir discuté avec Hermann - faut pas pousser - mais au travers de ces interviews, il a déjà évoqué la série comme une part de lui même, avec Jer' et son côté boy scout (à l'époque) et un Kurdy plus pragmatique, qui ne s'encombre pas de morale et qui serait ce qu'Hermann serait bien incapable de d'être lui même mais qu'il aimerait bien parfois.
Seulement, faut bien dire qu'au fil des épisodes, si Kurdy est resté fidèle à ce qu'il a toujours été, Jer', lui, a prit un sacré coup sur l'optimisme.

SPOILER:  il s'emporte violemment, et plus qu'il ne faudrait, jusqu'à effrayer Maya, qu'il défendait pourtant, refuse de s'engager pour ou contre une faction, ne veut se mêler de rien, même si au final il finit par combattre Drako pour ne pas laisser tomber les gens, à qui il reproche tout de même leur passivité et leur lâcheté.
A côté de ça, Kurdy reste égal à lui même, il continu de prendre les choses comme elle viennent, à ne rien comprendre aux femmes ( on lui pardonnera, on en est tous là big_smile) à picoler un peu trop (même si pour le coup, il semble s'en vouloir de n'avoir pas assez prêter attention à son pote, et que ce soit Maya qui le prévienne du danger )
.

Enfin, tout ça pour dire que , même si le souffle de la grande aventure n'emporte plus nos deux héros comme avant, il faut prendre les albums de la série non pas un par un, mais dans leur ensemble, et on y lira en filigrane une évolution très nette des personnages, de leurs caractères. Jer' n'est pas devenu sombre avec cet album, cela fait un bon moment déjà qu'il parle davantage à coups de poing, qu'il n'y croit plus, même si l'injustice finit toujours par le faire réagir.
On sent bien derrière tout ça qu'Hermann à des choses à dire.
Comme dit Frenchoïd, les albums plus faibles restent mais les excellents aussi, et j'ajouterai que la série continue de me passionner.

16

Re: 34. Jungle City

Je ne pourrais dire si ça se ressent particulièrement dans cet album mais, au sortir de Sans pardon, le sanglier m'a confié qu'il avait l'intention d'intégrer cette notion d’hyper-violence dans Jeremiah. Non pas que c'était les Bisounours avant mais il voulait en remettre une couche, appuyer encore plus où ça fait mal. Attention, je ne veux pas m'en arroger le "mérite", c'est juste une évolution dans la carrière du sanglier, une parmi tant d'autres.

17

Re: 34. Jungle City

Oui, les gerbes de sang, le côté cru , toussa toussa ...
Pour ma part, je trouve que ça passe bien, dans le contexte de la série, mais comme Frenchoïd, je ne voudrais pas qu'il enfonce davantage cette pédale là.

J'en suis à ma 3 ème relecture du Jer', il fourmille de plein de petites choses qu'une simple lecture ne dévoile pas.
Sans parler de certains dessins véritablement somptueux.

Faudra lui dire au Sanglier, Yves !!!








Pis tant qu'on y est, dis lui aussi que la nouvelle maquette est bien dégueu, même pas digne d'un album de Bilal, c'est pour dire ...  Mais te sent pas obligé de dire que c'est moi, hein, balance Nim70, Xav ou Frenchoïd, moi je suis tout menu et trop fragile lol

18

Re: 34. Jungle City

Rice N a écrit:

Oui, les gerbes de sang, le côté cru , toussa toussa ...
Pour ma part, je trouve que ça passe bien, dans le contexte de la série, mais comme Frenchoïd, je ne voudrais pas qu'il enfonce davantage cette pédale là.


Je ne suis pas sûr qu'il aille au-delà. Sauf si le récit l'exige. Je ne parle pas nécessairement des gerbes de sang mais plutôt d'une forme d'"autopsie" de la violence. Après tout, l'actu nous montre bien pire.

Rice N a écrit:

J'en suis à ma 3 ème relecture du Jer', il fourmille de plein de petites choses qu'une simple lecture ne dévoile pas.
Sans parler de certains dessins véritablement somptueux.

Faudra lui dire au Sanglier, Yves !!!

J'essaierai d'y penser, c'est promis. smile

Rice N a écrit:

Pis tant qu'on y est, dis lui aussi que la nouvelle maquette est bien dégueu, même pas digne d'un album de Bilal, c'est pour dire ...  Mais te sent pas obligé de dire que c'est moi, hein, balance Nim70, Xav ou Frenchoïd, moi je suis tout menu et trop fragile lol

J'essaierai aussi d'y penser. Le problème est que Dupuis ne répond plus (ou presque) et que le sanglier n'est pas du genre à gaspiller de l'énergie pour une maquette...

19

Re: 34. Jungle City

Yves H a écrit:

Le problème est que Dupuis ne répond plus (ou presque)

hallucinant !!!!!!

20

Re: 34. Jungle City

Rice N a écrit:
Yves H a écrit:

Le problème est que Dupuis ne répond plus (ou presque)

hallucinant !!!!!!

Disons que c'est très laborieux, au contraire du Lombard où on sent une équipe jeune et dynamique prête à se plier en quatre pour les auteurs. Le Lombard qui était à l'agonie il y a vingt ans a complètement renversé la tendance. Aujourd'hui, c'est un plaisir de travailler avec eux.

A vrai dire, on est un peu inquiet pour Dupuis...

21

Re: 34. Jungle City

Rice N a écrit:

...
Pis tant qu'on y est, dis lui aussi que la nouvelle maquette est bien dégueu, même pas digne d'un album de Bilal, c'est pour dire ...  Mais te sent pas obligé de dire que c'est moi, hein, balance Nim70, Xav ou Frenchoïd, moi je suis tout menu et trop fragile lol

Bon, qu'il y ait un changement de maquette cela ne me dérange pas, (je me moque d'avoir une série de BD, avec des dos différents quand je regarde ma bibliothèque).
Mais je suis tout à fait d'accord avec Rice N pour la maquette: la titraille, JEREMIAH, n'est pas lisible sur la couverture. Et la numérotation à côté de Jungle City est dispensable.

Quant à la quatrième de couverture, elle est presque correcte :
-photo de l'auteur : O.K.
-visages de Kurdy et Jeremiah: Très bien, c'est toujours la case reprise de Strike. O.K.
-bibliographie de la série: bonne idée, mais...
mais faudrait voir à pas faire de faute, parce que Les Eaux de la colère, c'est dommage... où sont les correcteurs pinailleurs chez Dupuis? Ah non, il n' y en a pas. neutral

22 (modifié par xav kord 08-10-2015 17:01:20)

Re: 34. Jungle City

Rice N a écrit:

Seulement, faut bien dire qu'au fil des épisodes, si Kurdy est resté fidèle à ce qu'il a toujours été, Jer', lui, a prit un sacré coup sur l'optimisme.

Pas tout à fait d'accord avec le gars Rice N : on a tous noté l'involution de Jeremiah, de plus en plus sombre et violent, mais en revanche, pour ma part, je trouve que "Kirby" (même sur BdGest ils n'ont pas corrigé) suit le chemin inverse.
Souvenez-vous du tueur des débuts... Aujourd'hui, c'est plutôt lui le candide à qui les choses échappent, qui n'a pas conscience du danger.
Et, c'est amusant, il suit un peu la même courbe que Red Dust : au fil des albums, il perd peu ou prou son statut de tireur-qui-fait-peur-à-tout-le-monde, de force résolutrice (oups ! déformation professionnelle !), il est de plus en plus souvent simple spectateur (petit spoiler : ...même si une fois encore, il sauve la mise du Jer')... Tout ça sans doute pour rééquilibrer le duo : imaginez le Kurdy des premiers albums avec le Jeremiah des derniers, ouille !

Enfin, pour faire comme tout le monde, GROS SPOILER :
Frenchoïd a raison, la fin, glaçante, est une trouvaille. On se demande juste où tout ça va conduire le Sanglier : avec Yoyo, on est en effet bien loin du simple d'esprit du Sable plein les Dents ; pour ma part, je trouve cet élément bien plus violent que l'assassinat de l'avocat dans Simon... Même plus de petite note de gentillesse dans un monde de brutes, ne restent que des brutes !

23

Re: 34. Jungle City

...Pour ce qui est de la maquette, je ne suis pas loin de partager l'indifférence notoire d'Hermann à ce sujet. Je suis juste toujours un peu intrigué quand il y a changement : les ventes allaient vraiment s'effondrer ou bien c'est juste pour justifier la présence d'un grouillot chez l'éditeur ?

24

Re: 34. Jungle City

xav kord a écrit:

...Pour ce qui est de la maquette, je ne suis pas loin de partager l'indifférence notoire d'Hermann à ce sujet. Je suis juste toujours un peu intrigué quand il y a changement : les ventes allaient vraiment s'effondrer ou bien c'est juste pour justifier la présence d'un grouillot chez l'éditeur ?

C'est aussi parfois dû à un changement de directeur éditorial, le nouvel arrivant désirant frapper les esprits en modifiant la maquette d'une série ou d'une collection. Dans le cas de Dupuis, difficile de savoir d'où le coup est venu tant la communication est quasi inexistante.

25

Re: 34. Jungle City

Yves H a écrit:

C'est aussi parfois dû à un changement de directeur éditorial, le nouvel arrivant désirant frapper les esprits en modifiant la maquette d'une série ou d'une collection.

Mouais... C'est donc bien pour justifier le salaire d'un grouillot ! :gnarkgnark: