Sujet: Sans pardon

http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Image/oneshot/sans-pardon.jpg
Infos générales:
> Sans pardon
> Collection Signé
> 64 pages
> Publié en 2015
Éditeur:
> Éditions Le Lombard
Scénariste:
> Yves H.
Dessinateur:
> Hermann Huppen

Présentation : https://vimeo.com/115435327

Re: Sans pardon

http://bdzoom.com/82331/lart-de/special … et-yves-h/

Living Well Is The Best Revenge

3

Re: Sans pardon

J'ai lu l'album. Crépusculaire. Western âpre et violent. Des personnages impitoyables.  Des ellipses pour réfléchir et marquer une pause dans ce monde sans pitié.
La suite et le détail, je viendrai en reparler plus tard avec tous les gars.

4

Re: Sans pardon

pas encore eu le temps d'aller le chercher!! Rondidju!!!

5

Re: Sans pardon

acheté mais pas encore lu ,je me le réserve lorsque j'aurai un moment de calme smile

Re: Sans pardon

Yves, je n'arrive pas à comprendre ce qui fait la transition entre la page 41 et 42 ... Je m'attends à ce que le père découvre quelque chose dans la nuit puis ... c'est le jour !
Eclaire moi stp (c'est le cas :-)

7

Re: Sans pardon

chewingum a écrit:

Yves, je n'arrive pas à comprendre ce qui fait la transition entre la page 41 et 42 ... Je m'attends à ce que le père découvre quelque chose dans la nuit puis ... c'est le jour !
Eclaire moi stp (c'est le cas :-)

[SPOILER]








Ben, son fils puisqu'il voit la lueur du feu que ce dernier a allumé dans la nuit. Comme il fait trop noir pour s'avancer sur un terrain aussi accidenté, il préfère attendre le matin.
[FIN DU SPOILER]

8

Re: Sans pardon

AAArg un spoiler non spoilé!!!!!!!!

Re: Sans pardon

Merci Yves ... j'ai encore des interrogations ... je vais relire encore car avec toi il y a souvent des non-dits.
:-)

Comment au saloon, le père sait que le marshall parlait de son fils tout de suite ? à cause de l'arme du crime ? il l'a suivi depuis quand ? Je crois que tu devais nous faire deux tomes :-)

10

Re: Sans pardon

chewingum a écrit:

Merci Yves ... j'ai encore des interrogations ... je vais relire encore car avec toi il y a souvent des non-dits.
:-)

Je trouve qu'il y a assez peu de non-dits impossibles à décrypter. Mais je n'aime pas tout expliciter : les acteurs de mes récits ont leurs propres raisons dont seule une partie est mise en lumière. Un peu comme dans la vie où nous sommes spectateurs des gestes posés par les uns et les autres sans avoir accès à leur genèse complète. Ce qui ne veut pas dire que je construis mes scénarios à l'aveuglette, au contraire, mais je me refuse à justifier toutes les actions par le détail. C'est terriblement lourd, voire indigeste. Mais je sais que ça déplaît à certains.

chewingum a écrit:

Comment au saloon, le père sait que le marshall parlait de son fils tout de suite ? à cause de l'arme du crime ? il l'a suivi depuis quand ? Je crois que tu devais nous faire deux tomes :-)

J'ose penser que Buck Carter n'est pas un imbécile. Dès lors qu'un shérif et son adjoint se déclarent à la recherche d'un criminel de dix-sept ans (il ne doit pas y en avoir treize à la douzaine dans ce coin perdu) et qu'il est lui-même sur la piste de son fils, il n'a pas besoin d'avoir fait Normale Sup pour faire le rapprochement.

11

Re: Sans pardon

ok ok ...

12 (modifié par lebédéphiledéchaîné 13-01-2015 22:01:11)

Re: Sans pardon

Ayez une pensée pour moi qui attends mes "chèque lire"...

( je pourrais en pas attendre, mais chaque chose en son temps - j'ai même refusé les  Immanquable )

Re: Sans pardon

Pour info, tous les gars, y a moyen de faire des spoilers en écrivant en blanc grâce aux balises [ color=#ffffff ]Texte[ /color ] (sans les espaces sinon ça marche pas), qu'on peut éventuellement encadrer par [SPOILER ->][<- SPOILER], obligeant celui qui veut vraiment lire à surligner le passage incriminé.

...À part ça, j'ai lu "Sans pardon".
Moi c'est le dessin qui me pose problème -- pas partout bien sûr, mais certaines cases m'ont vraiment fait mal aux yeux.
Quant au scénario, c'est vraiment radical : [SPOILER ->] des hommes se cherchent, se trouvent et (se ?) tuent[<- SPOILER]. La vie dans l'Ouest ne se résumait sûrement pas à ça pour tout le monde, mais je suis bien certain que les existences que raconte Yves ont été vécues dans les faits.
Je suppose qu'il est gonflant pour Yves de voir tous les gars qu'on est venir avec des "Dis, Yves, explique-moi ceci, et pourquoi cela ?", mais puisque apparemment il n'y est pas hostile j'en aurais une : la case 8 de la planche 43 est-elle un hommage à Bilal ?

big_smile

Sinon, pour ce qui est des bouquins mal fichus et/ou mal finis comme il en sort tellement, je déplore un Jérémiah... hmm

14

Re: Sans pardon

Frenchoïd a écrit:

Pour info, tous les gars, y a moyen de faire des spoilers en écrivant en blanc grâce aux balises [ color=#ffffff ]Texte[ /color ] (sans les espaces sinon ça marche pas), qu'on peut éventuellement encadrer par [SPOILER ->][<- SPOILER], obligeant celui qui veut vraiment lire à surligner le passage incriminé.

On y pensera. wink

Frenchoïd a écrit:

...À part ça, j'ai lu "Sans pardon".
Moi c'est le dessin qui me pose problème -- pas partout bien sûr, mais certaines cases m'ont vraiment fait mal aux yeux.
Quant au scénario, c'est vraiment radical : [SPOILER ->] des hommes se cherchent, se trouvent et (se ?) tuent[<- SPOILER]. La vie dans l'Ouest ne se résumait sûrement pas à ça pour tout le monde, mais je suis bien certain que les existences que raconte Yves ont été vécues dans les faits.

Evidemment que l'Ouest ne se résumait pas à ça. J'ai juste voulu présenter UNE vision de l'Ouest. Et celle-ci est, comme tu le dis très bien, radicale. [SPOILER ->]J'espère que tu ne penses pas qu'on a juste voulu se faire plaisir en montrant des crânes qui explosent. Malgré l'extrême violence (revendiquée) des scènes, il y a aussi une dimension psychologique dans la quête de Buck Carter. Et elle ne se limite pas seulement à la vengeance comme souvent de ce genre de récit ultra-violent.

Cela dit, il faudra t'habituer à cette violence car le sanglier y a pris gout et me demande de creuser dans cette direction. Même si le récit sur lequel je travaille en ce moment sera sans doute un peu plus calme. Mais juste un peu.[<- SPOILER]     

Frenchoïd a écrit:

Je suppose qu'il est gonflant pour Yves de voir tous les gars qu'on est venir avec des "Dis, Yves, explique-moi ceci, et pourquoi cela ?", mais puisque apparemment il n'y est pas hostile j'en aurais une : la case 8 de la planche 43 est-elle un hommage à Bilal ?

big_smile

J'avoue que j'ai peur de saisir... big_smile

Frenchoïd a écrit:

Sinon, pour ce qui est des bouquins mal fichus et/ou mal finis comme il en sort tellement, je déplore un Jérémiah... hmm

No comment.

Re: Sans pardon

Dis, lebédéphiledéchaîné, j'espère que tu ne nous en voudras pas trop de dialoguer un peu en blanc sur blanc devant toi, c'est par respect pour toi, frère en huppennerie. :smileykiklakunsmak: wink
Or donc, Yves :
[SPOILER ->]Perso à aucun moment moment je n'ai vu/lu de la complaisance dans la violence de cet album. Quant à l'hyperréalisme de la représentation des dégâts causés par les balles, initialement je ne voulais pas relever (pour ne pas allonger le blanc-sur-blanc) mais elle m'a évidemment frappé (oups !), car c'est une première non seulement pour Hermann mais dans la BD "mainstream" aussi à ma connaissance, ou alors quasi. N'ayant jamais adhéré, même petit, à ces westerns dans lesquels on tombait sans arborer le moindre impact, je ne peux qu'approuver qu'on montre comme c'est ce qui est. Il suffit d'être allé voir quelques-uns des sites qui montrent le résultat physique de la violence que les hommes font aux hommes (et leurs accidents divers) pour constater qu'Hermann et toi avez choisi la voie du réalisme.
Je ne doute pas qu'on puisse critiquer cette histoire, mais certainement pas les moyens que vous vous êtes donnés pour la raconter.

[<- SPOILER]
Ah, et puis j'ai aimé la chute. Sur le coup j'ai juste eu un peu l'idée d'aller faire pareil (faut que je te dise que depuis mercredi dernier j'ai pas bien le moral -- mais ça va passer), mais je me suis bien repris.
Sur ce et là-dessus, je vous souhaite une heureuse continuation.
On se retrouve un de ces quatre sur "Prochain projet secret", hein. smile

16

Re: Sans pardon

Frenchoïd a écrit:

(faut que je te dise que depuis mercredi dernier j'ai pas bien le moral -- mais ça va passer)

On en est tous là, je pense. Je remonte un peu la pente mais je ne te cache pas que pendant trois jours je n'ai pas réussi à travailler.

Frenchoïd a écrit:

On se retrouve un de ces quatre sur "Prochain projet secret", hein. smile

C'est quand tu veux. tongue

Re: Sans pardon

Je ne sais pas si c'est bien l'endroit (ou plutôt le moment : lebédéphiledéchaîné rôde encore... wink), mais vraiment je suis curieux de savoir, à propos de cette nouvelle composante : les choses étaient-elle incluses en l'état dans le scénario, ou bien as-tu découvert qu'Hermann avait de lui-même choisi de les montrer comme ça, comme il n'avait jamais auparavant dans un album à priori tout-public ? Par ailleurs peux-tu nous dire pour quelle raison cette nouvelle manière a été adoptée ? Par pur souci de réalisme, ou bien simplement pour montrer sans complaisance ce qu'il faut montrer quand on se mêle de raconter une histoire violente (auquel cas on pourrait parler de "positionnement artistique", d'une sorte d'engagement, genre, enfin je suppose) ?

Re: Sans pardon

Yves H a écrit:
Frenchoïd a écrit:

On se retrouve un de ces quatre sur "Prochain projet secret", hein. smile

C'est quand tu veux. tongue

Y est, j'ai rallumé la lumière là-bas. Mais rien ne presse, prends tout ton temps, c'est toi qui paies la note d'hébergement... tongue

19

Re: Sans pardon

Frenchoïd a écrit:
Yves H a écrit:
Frenchoïd a écrit:

On se retrouve un de ces quatre sur "Prochain projet secret", hein. smile

C'est quand tu veux. tongue

Y est, j'ai rallumé la lumière là-bas. Mais rien ne presse, prends tout ton temps, c'est toi qui paies la note d'hébergement... tongue

Non. wink

Re: Sans pardon

Causez huppenophiles causez...

Quand je vois le mot chute, je m'empresse de ne pas lire ce qui suit.

21

Re: Sans pardon

Acheté ce jour et lu dans la foulée...
Et bien, j'adore!!
Violent, sanglant, on sent la puanteur de la sueur, le crottin de cheval...
Un scénario comme je l'aime!! Pour moi, ton meilleur Yves!!
Un super complément de "On a tué Wild Bill"...
Je déborde d'enthousiasme oui, mais j'avoue que je suis pas neutre, car pour moi, le Western et Hermann, c'est le top!!
Bref, moi y en à être content!! Et je renouvelle donc ma commande du tirage spécial!!

22 (modifié par Alain 16-01-2015 16:07:18)

Re: Sans pardon

mich07 a écrit:

...
Bref, moi y en à être content!! Et je renouvelle donc ma commande du tirage spécial!!

Ben justement, puisqu'on en parle, Yves, des nouvelles sur le modus operandi ?
Comme j'ai pas acheté l'album, je n'ai surtout pas envie de rater le tirage spécial...

Et, toujours puisqu'on en parle, petit cachotié Yves, qui n'a même pas dit à tout les gars que l'on est, qu'il y a une belle interview du papa et de son fiston, à propos du dit SANS PARDON, dans le dernier CASEMATE - N° 77 Janvier-Février 2015 -, accompagné (J'aime beaucoup l'ecercice) du commentaire de 4 planches par le même papa et son rejeton !
Parcouru en diagonale, vais me régaler ce soir...

Et, mich07, tu peux y aller les yeux fermés, en prime c'est un peu un CASEMATE spécial western !!!

23

Re: Sans pardon

Alain a écrit:
mich07 a écrit:

...
Bref, moi y en à être content!! Et je renouvelle donc ma commande du tirage spécial!!

Ben justement, puisqu'on en parle, Yves, des nouvelles sur le modus operandi ?
Comme j'ai pas acheté l'album, je n'ai surtout pas envie de rater le tirage spécial...

Et, toujours puisqu'on en parle, petit cachotié Yves, qui n'a même pas dit à tout les gars que l'on est, qu'il y a une belle interview du papa et de son fiston, à propos du dit SANS PARDON, dans le dernier CASEMATE - N° 77 Janvier-Février 2015 -, accompagné (J'aime beaucoup l'ecercice) du commentaire de 4 planches par le même papa et son rejeton !
Parcouru en diagonale, vais me régaler ce soir...

Et, mich07, tu peux y aller les yeux fermés, en prime c'est un peu un CASEMATE spécial western !!!

Pas cachottier, juste distrait. Sinon, en effet, très bon article/interview. Comme souvent dans Casemate.

Re: Sans pardon

Ah, bonne nouvelle! Vais aller quérir le dit mensuel wink

Living Well Is The Best Revenge

Re: Sans pardon

Yves H a écrit:

Pas cachottier, juste distrait.

C'est pour ça que tu n'as pas donné suite à mon post ci-dessus du 14-01-2015 (il était environ 16:31:11) ? tongue