Sujet: KURDY, l'homme qui se rhabille plus vite que son ombre!

Un détail marrant (je ne sais pas s'il a déjà été remarqué ici):
dans l'album "Et si un jour la Terre...", au tout début, Jer. et Kurdy sont bloqués devant un pont effondré... Kurdy enlève son pantalon et décide de bronzer, sa veste en peau de bique en guise de coussin, son flingue posé à portée de main. Une case plus loin, surpris par une voix hors-cadre, il se relève prestement, le pistolet pointé en direction de l'intrus... et rhabillé de son pantalon!
Alors, mauvais raccord... ou note d'humour volontaire de la part d'Hermann? J'ai toujours pensé à à la première option, mais finalement... si c'était volontaire, genre: Kurdy, l'homme qui dégaine et se rhabille plus vite que son ombre?!
Faudrait poser la question à Hermann himself...

2

Re: KURDY, l'homme qui se rhabille plus vite que son ombre!

Deux petites choses, mon cher Benoît :

- D'abord, au risque de me répéter, les forums Jeremiah, Comanche, Bernard Prince, etc. sont consacrés exclusivement aux discussions d'albums. Donc, prière de ne pas ouvrir de fil là : je m'en charge ! wink

- Ensuite, il y a déjà une discussion ouverte sur les pinailles "hermanniennes" : [ulr]http://www.hermannhuppen.be/forum/viewtopic.php?id=163&p=3[/url]. Suffit de poster ton message là et le tour est joué.

Je t'invite donc à poster à nouveau ton message dans le fil mentionné ci-dessus, je supprimerai ensuite cette discussion. Merci d'avance.