26

Re: 29. Le petit chat est mort

Frenchoïd a écrit:
bua a écrit:

Et il faut arrêter , elle est sympa la couv

Faut arrêter quoi, au juste ? De ne pas être de ton avis ? Ça te pose un problème, quand on n'est pas de ton avis, bua ? Je ne demande à personne de rallier ma position, mais je revendique le droit de l'exprimer. Sinon, ce que je vais arrêter, c'est de lire les postes de bua...
roll

Allez , calme-toi !!! .) Tu le sais que je suis souvent de ton avis et surtout en ce qui concerne les couvertures . Depuis quelques temps , elles ne racontent plus rien et celles de la grande période (Delta , Julius et Roméa...) me manquent aussi . Celle du petit chat ne déroge pas à la règle mais je la trouve quand même plus réussie que celle du dernier Bois-Maury ...
Pas de quoi monter sur tes grands chevaux quand même .
Sans rancune ?

Re: 29. Le petit chat est mort

Et bien, c'est la foire à l'empoigne ici!!! 
Vais-je oser dire ce que je pense de la couv?...
Je la trouve bien, même si il y en a eu de meilleures.
Et l'histoire, du grand Jeremiah....Merci  wink

Living Well Is The Best Revenge

28 (modifié par Frenchoïd 11-01-2010 16:47:48)

Re: 29. Le petit chat est mort

bua a écrit:

Sans rancune ?

...Bien sûr. J'étais énervé (entre autres raisons) parce que j'ai participé ailleurs à un fil qui a été sabré par des propos lapidaires et intolérants qui dans la forme ressemblaient aux tiens -- mais j'ai bien compris que toi tu ne venais pas torpiller la discussion par intolérance.
On plie là, tu veux bien ? :smouitch:

...Bon, sinon, rien à faire, je m'y fais pas, à cette couv : y a pas à tortiller, je la trouve moche (*). hmm
Mais je l'ai quand même commandé (par le passé il m'est arrivé d'attendre plusieurs mois avant d'acheter un Jeremiah que je sentais particulièrement pas), intrigué/alléché par des commentaires lus sur BDGest qui semblent s'accorder sur le double fait que d'une part c'est un bon Jeremiah (je m'accorde très bien avec moi-même sur le fait qu'il y en a eu de moins bons), et que d'autre part la série ronronne désormais plus ou moins gentiment depuis pas mal de tomes. Je suis donc désireux de lire un Jeremiah de bonne tenue, tout en sachant que la série a probablement fini de m'étonner (euh, ça fait même quelques années...).

(*) Faut-il arrêter ? wink

29

Re: 29. Le petit chat est mort

Frenchoïd a écrit:

Mais je l'ai quand même commandé (par le passé il m'est arrivé d'attendre plusieurs mois avant d'acheter un Jeremiah que je sentais particulièrement pas), intrigué/alléché par des commentaires lus sur BDGest qui semblent s'accorder sur le double fait que d'une part c'est un bon Jeremiah (je m'accorde très bien avec moi-même sur le fait qu'il y en a eu de moins bons), et que d'autre part la série ronronne désormais plus ou moins gentiment depuis pas mal de tomes. Je suis donc désireux de lire un Jeremiah de bonne tenue, tout en sachant que la série a probablement fini de m'étonner (euh, ça fait même quelques années...).

En toute franchise, je trouve ce cru 2010 excellent*. Tu peux consommer sans crainte.

* Peut-être pas à a hauteur des meilleurs crus de la série mais il se tient bien en bouche. Une ancienne connaissance dirait qu'il a du slip.

30

Re: 29. Le petit chat est mort

Mouais, ce qui compte ,après tout, c'est le contenu pas tellement l'emballage ...Et sur ce point je ne peux m'exprimer car je n'ai pas encore eu la chance de le lire ...
Il est vrai que la couverture n'est pas la meilleure mais passable ...:) meilleur que le dernier
Bois-Maury; là je suis d'accord avec bua ...mais hé, ne boudons pas notre plaisir ...
Je préfère un tonnelet de "Jeremiah" que 5 tonnelets de "Titeuf" (ben oui, j'aime pas ...)

31

Re: 29. Le petit chat est mort

Titeuf, je lis pas parce que je n'ai pas/plus l'âge, mais je lui reconnais une certaine qualité... Y'a plein d'autres exemples de trrrès mauvaises BD !

Pour en revenir au sujet, Jeremiah continue-t-il de m'étonner ? je ne crois pas, mais ce n'est pas forcément ce que je recherche. Jeremiah est une valeur sûre, je sais que je ne serai pas déçu...

32

Re: 29. Le petit chat est mort

xav kord a écrit:

Jeremiah est une valeur sûre, je sais que je ne serai pas déçu...

Je confirme. Hermann offre aux fans, un album dans la lignée des meilleurs Jeremiah.
C'est le Maître pour traduire les atmosphères particulières à chaque scène, et suggérer les profils psy de chaque personnage...
C'est trop bon!
D'accord,je me calme. Et j'attends les copains pour parler de l'histoire...

33

Re: 29. Le petit chat est mort

Et encore merci à Hermann. big_smile

34

Re: 29. Le petit chat est mort

Coucou

D'accord pour dire qu'on a un album réussi. L'intrigue, sympa au demeurant, n'est pas originale (parfois si peu que je me suis demandé s'il n'y avait pas tel ou tel clin d'oeil à des albums précédents), mais le traitement(personnages, dialogues, art du recit, humour, dessin : j'aime bien les scènes de cuite) est savoureux et fait penser à l'ambiance d'albums beaucoup plus anciens de la série, peut-être un peu perdue de vue dernièrement. Kurdy se remet à l'arc et je n'aurais presque pas été étonné de voir réapparaitre Esra !

On a donc une nouvelle décennie de Jeremiah de bouclée. Dans la catégorie 2000, mon tiercé gagnant serait peut-être(de mémoire) 1) Le fusil dans l'eau 2) Le petit chat est mort 3) Le dernier diamant.

(j'ai envie de dire "et vous ?" mais peut-être que ce n'est pas le bon sujet ?)

35

Re: 29. Le petit chat est mort

Je plussoie, c'est album est une merveille !
Je viens de tourner la derniere page et je suis enthousiaste.
Alors, l'intrigue n'a rien d'originale pour peu que l'on soit familier de l'univers de la serie, mais c'est un peu comme la vie en fait : on connait tous la fin de l'histoire mais c'est la façon dont c'est raconté qui rend la chose excitante ou non.
Là, c'est du pur Jer' , qui nous renvoie un peu aux debut de la serie, à savoir un mixage savant des meillleurs ingrédients de "La nuit des Rapaces", mâtinée de "Les Héritiers Sauvages", mais avec des variantes.
Les personnages secondaires sont trés bien campés ( Jack, est parfait ) le fils du patron est une belle petite saloperie  et Lena est toujours aussi jolie (mais manque de bol, c'est Jer' que l'on voit tout nu  sad ).

36

Re: 29. Le petit chat est mort

Je viens de le commander et l'attends avec impatience ...Je lis dans les commentaires plus haut le manque d'originalité de l'histoire-intrigue ...
"Jeremiah" m'a toujours fait penser à un road-movie où les personnages sont plus importants et plus fouillés que l'histoire ; et j'adore celà...car un chaque lecture et re-lecture, on découvre un petit détail en plus ... Par contre , pour "Bois-Maury", l'histoire est primordiale et là, les personnages sont plus en retraits ...et pourtant j'adore les 2 séries ...car l'ambiance y est toujours spéciale ...

37

Re: 29. Le petit chat est mort

Allez, je l'ai pas encore acheté, parce qu'il est pas encore au budget ( mais ça ne saurai tarder wink !), par contre, bien évidemment j'ai pas pue résister, je l'ai parcouru...oui, moi moi aussi je dirai que ça m'a tout l'air d'être un tout bon cru, j'ai hâte !!!
Juste pour la couverture, je dirai qu'elle est à l'album ce que le titre est à l'histoire !!! sortie de là, le dessin est sympa, voilà !!! (faut dire que j'ai plein d'admiration pour le dessinateur !!!)

38

Re: 29. Le petit chat est mort

Je viens de le relire et un truc m'a frappé :
Jer' et Kurdy se croise trés peu dans cette histoire, le premier étant logé chez Lena,
Kurdy suit son p'tit bonhomme de chemin.
Et pourtant, derrière tout ça, c'est aussi une formidable leçon d'amitié, Jer' au fond du trou et Kurdy qui pas une seconde ne le laisse tomber ...

Un bémol cependant , juste une pécadille mais ... : On savait que Jer' avait une trés méchante droite, mais là, il arrache carrement la joue d'un colosse !!!!

Re: 29. Le petit chat est mort

Alain a écrit:

(faut dire que j'ai plein d'admiration pour le dessinateur !!!)

Ma hermannothèque n'est sûrement pas celle d'un visiteur dilettante de sa production, mais ça ne m'empêche pas d'avoir des avis qui varient en fonction de ce qu'il nous propose. Je serais nettement plus circonspect vis-à-vis de quelqu'un de dogmatique qui jurerait à l'infaillibilité hermannienne que vis-à-vis de quelqu'un qui n'apprécie pas tout à la même aune -- euh, quelqu'un comme moi, par exemple ! Et je jure que j'ai moi aussi plein d'admiration pour le dessinateur ! wink

Re: 29. Le petit chat est mort

Y est, lu.
Bon, eh bien pour ma part, Jeremiah, c'est décidément plus ça. Est-ce que je vous expose mes arguments ? C'est pour qu'on en cause si ça vous dit, hein, je serais gêné que les croyants se sentent insultés dans leur foi -- et puis à la toute fin ce n'est que mon avis, je n'oblige personne à me suivre... J'espère juste pouvoir m'exprimer.

Bon, donc, le scénario, comme beaucoup l'ont relevé avant moi ici même et ailleurs, Hermann nous l'a déjà vendu un certain (grand) nombre de fois : Jeremiah ou Kurdy se fâchent avec le potentat local (ou consorts), et ça va se terminer par la mort de quelques seconds couteaux et quelques horions pour nos héros. À la fin rien n'a été changé, juste un ou deux salauds punis (ce qui fait toujours un ou deux salauds de moins, certes).
Il me semble que cette trame-là, on commence sérieusement à voir le jour au travers... On lit çà et là que c'est pas grave, ces répétitions, que ce serait un peu comme dans la vie -- mais quand la vie est chiante et répétitive, est-ce qu'il ne faut pas un certain talent pour se mêler de la raconter quand même ? Bien sûr, s'agissant d'un Hermann, il n'est pas question de parler de manque de talent, donc l'explication est ailleurs : qu'Hermann est en roue libre, par exemple... D'ailleurs, il y a précisément une erreur de cohérence qui est du genre qui me gêne toujours car elle m'incite à penser que l'auteur n'était pas vraiment dans son récit : ici Garcia vouvoye (planche 14 image 10) et tutoye (planche 16 image 4) alternativement Matt.
Quant à la droite mutilatrice de Jeremiah dans la séquence que vous savez, il semble évident qu'Hermann l'a fait sciemment... mais j'avoue que je ne saisis pas ce qu'il fallait comprendre ici.
Un point positif : les moments marrants le sont vraiment.

Je ne suis pas emballé par le dessin non plus. Encore une fois, faut pas venir me chercher en faisant semblant de lire que j'écris qu'Hermann ne sait pas dessiner, hein ? Simplement, il me semble que le trait est de plus en plus caricatural, que ce qui a longtemps fait sa beauté en même temps que sa solitidité et sa force de conviction a disparu. Ainsi, je préférais Léna avant. Certes, Hermann évolue, grand bien lui fasse, mais je peine à le suivre dans cette évolution-là...
Accessoirement encore, il y a graphiquement un certain nombre de parfaits ratages (qu'on ne pardonnerait pas si facilement à un autre qu'Hermann) : les proportions de Julius planche 19 image 10, celles du Jeremiah nu de la planche 36 -- entre beaucoup d'autres. On ne trouvait pas ça quand Hermann encrait des planches sur lesquelles la couleur venait ensuite.
En revanche il y a quelques belles réussites (pas autant que j'aurais espéré) : le gros plan de Jeremial planche 11 image 9, ou de Lena planche 29 image 2, par exemple.
Par ailleurs, j'ai eu la surprise de trouver deux cases où on jurerait qu'un Dany est passé, à savoir la planche 7 image 11 et planche 31 image 1. C'est la première fois que je relève ça chez Hermann, dans mon souvenir.

En conclusion, je ne regrette pas mon achat (car pour être hérétique je n'en suis pas moins complétiste wink), et à peine ma lecture. Simplement, il m'apparaît patent qu'une certaine spontanéité dans le scénario et une élégance certaine dans le trait s'en sont allées, ont été perdues sur l'autel de l'évolution d'Hermann (et ça ne date pas exactement de ce Jeremiah tome 29).

P.-S. Pour info je suis pas fan de la couverture non plus... tongue

41 (modifié par Rice N 14-01-2010 15:36:55)

Re: 29. Le petit chat est mort

Frenchoïd a écrit:

Y est, lu.


Bon, donc, le scénario, comme beaucoup l'ont relevé avant moi ici même et ailleurs, Hermann nous l'a déjà vendu un certain (grand) nombre de fois : Jeremiah ou Kurdy se fâchent avec le potentat local (ou consorts), et ça va se terminer par la mort de quelques seconds couteaux et quelques horions pour nos héros. À la fin rien n'a été changé, juste un ou deux salauds punis (ce qui fait toujours un ou deux salauds de moins, certes).
Il me semble que cette trame-là, on commence sérieusement à voir le jour au travers... On lit çà et là que c'est pas grave, ces répétitions, que ce serait un peu comme dans la vie -- mais quand la vie est chiante et répétitive, est-ce qu'il ne faut pas un certain talent pour se mêler de la raconter quand même ? Bien sûr, s'agissant d'un Hermann, il n'est pas question de parler de manque de talent, donc l'explication est ailleurs : qu'Hermann est en roue libre, par exemple...

Tout depend sans doute de ce que l'on attend.
Moi j'aime bien les derniers albums de Jer' , j'y trouve mon compte et le nouveau ne fait pas exception.
Aprés , la serie ne se renouvelle plus depuis des lustres, et certaines histoires peuvent sembler n'être qu'une redite, mais en moins bien,  de choses déjà formulées par le passé ( La Secte / Le port dans l'ombre).
Mais globalement, je suis toujours à fond dans cette univers, même s'il m'arrive de regretter les premiers albums et leur ambiance post apocalytique.
Et plus que l'histoire, ce que je retiens, c'est la manière dont elle racontée, la façon dont les personnages sont campés.
De ce point de vue, je trouve ce p'tit nouveau vraiment réussi.

Frenchoïd a écrit:

Je ne suis pas emballé par le dessin non plus. Encore une fois, faut pas venir me chercher en faisant semblant de lire que j'écris qu'Hermann ne sait pas dessiner, hein ? Simplement, il me semble que le trait est de plus en plus caricatural, que ce qui a longtemps fait sa beauté en même temps que sa solitidité et sa force de conviction a disparu. Ainsi, je préférais Léna avant. Certes, Hermann évolue, grand bien lui fasse, mais je peine à le suivre dans cette évolution-là...
Accessoirement encore, il y a graphiquement un certain nombre de parfaits ratages (qu'on ne pardonnerait pas si facilement à un autre qu'Hermann) : les proportions de Julius planche 19 image 10, celles du Jeremiah nu de la planche 36 -- entre beaucoup d'autres. On ne trouvait pas ça quand Hermann encrait des planches sur lesquelles la couleur venait ensuite.
En revanche il y a quelques belles réussites (pas autant que j'aurais espéré) : le gros plan de Jeremial planche 11 image 9, ou de Lena planche 29 image 2, par exemple.
Par ailleurs, j'ai eu la surprise de trouver deux cases où on jurerait qu'un Dany est passé, à savoir la planche 7 image 11 et planche 31 image 1. C'est la première fois que je relève ça chez Hermann, dans mon souvenir.

Aïe! là en revanche, je te suis un peu ( mais de loin, hein !)
J'avais pas fais gaffe pour les proportions de Julius, mais y'a d'autres détails qui m'ont attirés l'attention (la bouille a Kurdy planche 31 case 1, ou les lunettes de Julius planche 43 case 3)
des trucs un peu ratés, rien de grave en soi, mais qui me chiffonent quand même.
J'ai posé la question à Yves sur les crayonnés d'Hermann, savoir s'ils étaient toujours aussi aboutis, parce que ce genre de détails, on ne les retrouvais pas sur les albums encrés, ni même sur les premiers albums en couleurs directes, et le dessin semblait plus précis, plus fouillé.

42

Re: 29. Le petit chat est mort

Frenchoïd a écrit:

Y est, lu.
Bon, eh bien pour ma part, Jeremiah, c'est décidément plus ça. Est-ce que je vous expose mes arguments ? C'est pour qu'on en cause si ça vous dit, hein, je serais gêné que les croyants se sentent insultés dans leur foi -- et puis à la toute fin ce n'est que mon avis, je n'oblige personne à me suivre... J'espère juste pouvoir m'exprimer.

[...]

En conclusion, je ne regrette pas mon achat (car pour être hérétique je n'en suis pas moins complétiste wink), et à peine ma lecture. Simplement, il m'apparaît patent qu'une certaine spontanéité dans le scénario et une élégance certaine dans le trait s'en sont allées, ont été perdues sur l'autel de l'évolution d'Hermann (et ça ne date pas exactement de ce Jeremiah tome 29).

Je comprends ce que tu dis. Je te suis en partie. Il est vrai que mon père a tendance à s'enfermer, inconsciemment je pense, dans le canevas "Jer et Kurdy contre le méchant ponte local" : le dégoût chaque jour plus grand qu'il éprouve à l'égard du bipède le conduit souvent dans cette impasse narrative. Je concède que ça peut lasser. Toutefois, je précise "en partie" car je trouve cet album plus costaud que les précédents : il a également le mérite de montrer un Jeremiah fragile face à une mort annoncée (qui ne le serait pas ?). Les quelques heures précédant son sacrifice donne une dimension psychologique dont l'intensité est plutôt rare dans la série.

Question dessin, je peux seulement dire que cette évolution est désirée (tu parles de caricature ; il te répondrait stylisation). Mais un autre élément est entré en jeu qui n'a rien à voir avec la technique ou le style, c'est l'angoisse du temps qui passe. Cette angoisse, il la combat en restant collé à sa table à dessin du matin jusqu'au soir. Avec une impatience compulsive qui le pousse à produire, produire et produire encore. Pas question de ralentir la cadence, ce serait laisser l'angoisse le ronger. Pas question non plus de revenir sur un dessin jugé moins réussi. C'est sans doute cela que tu relèves.

Frenchoïd a écrit:

P.-S. Pour info je suis pas fan de la couverture non plus... tongue

Faut arrêter, elle est sympa la couv'. tongue

43

Re: 29. Le petit chat est mort

Yves H a écrit:

Toutefois, je précise "en partie" car je trouve cet album plus costaud que les précédents : il a également le mérite de montrer un Jeremiah fragile face à une mort annoncée (qui ne le serait pas ?). Les quelques heures précédant son sacrifice donne une dimension psychologique dont l'intensité est plutôt rare dans la série.

... Et kurdy, sans rien dire,  ne lâche pas son ami, allant risquer sa vie pour le sortir du petrin.

J'aime beaucoup ce passage, ou les deux heros suivent une histoire en parallèle, et l'on ressent trés bien leurs émotions respectives.

En plus, d'un simple point de vue narratif, c'est rudement bien mené.

44

Re: 29. Le petit chat est mort

Rha la la ! J ' ai hâte de le lire cet album !!!! Je lis tout ce que vous en dîtes et tout ça me rend bien nerveux ! J ' attends de lire un nouvel album avec un clash Jér/Kurdy depuis un moment , qui rendrait la série plus dynamique ... et ça ne semble pas être pour cet album ... (que je n ' ai vu pour l ' instant que dans une vitrine ) et que je ne lirai que ce week-end !!!!
Pour ce qui est de l ' angoisse du temps qui passe ... on a en eu un cruel exemple la semaine dernière , avec la disparition de l ' ami Tibet ! Ne plus lire Ric sous son pinceau va être un manque terrible !!!

45

Re: 29. Le petit chat est mort

bua a écrit:

Rha la la ! J ' ai hâte de le lire cet album !!!! Je lis tout ce que vous en dîtes et tout ça me rend bien nerveux ! J ' attends de lire un nouvel album avec un clash Jér/Kurdy depuis un moment , qui rendrait la série plus dynamique ... et ça ne semble pas être pour cet album ... (que je n ' ai vu pour l ' instant que dans une vitrine ) et que je ne lirai que ce week-end !!!!

Ah non ! pas de Clash Jer / Kurdy !!
Je l'aime trop moi, Kurdy smile

A propos, tiens, j'ai pas compris pourquoi il a un oeil poché à la fin ?
A quel moment il a prit une pêche ?

46

Re: 29. Le petit chat est mort

Rice N a écrit:

...A propos, tiens, j'ai pas compris pourquoi il a un oeil poché à la fin ?
A quel moment il a prit une pêche ?

Comme je l'ai dis, je ne l'ai que parcouru, mais je pense que c'est dans les "explications entre tout le monde" de la fin, qui ne nous sont pas montrées mais laissées à notre imagination...mais je me trompe peut-être...oui, je sais quand on ne sais pas, on la ferme !!

47 (modifié par xav kord 14-01-2010 19:15:41)

Re: 29. Le petit chat est mort

Ben moi j'ai commandé mon Jer' chez Amazon ; donc j'attends...

Je rejoins en partie Frenchoïd sur les erreurs qu'on peut trouver depuis quelques temps dans le dessin d'Hermann, erreurs sans doute liées à l'impossibilité du repentir qu'implique la technique de l'aquarelle ; en partie car par ailleurs, la technique de la couleur directe lui permet des images époustouflantes qu'il n'aurait jamais réalisées auparavant, même avec la complicité de Fraymond...

L'aspect plus torturé qu'évoque Yves me surprend : dans mes représentations, Hermann est un terrien, les bottes solidement plantées dans le sol, et peu enclin aux états d'âme vis à vis de notre "éphéméritude"...

48

Re: 29. Le petit chat est mort

Rice N a écrit:

A propos, tiens, j'ai pas compris pourquoi il a un oeil poché à la fin ?
A quel moment il a prit une pêche ?

Quand il tombe du plafond, il se prend une planche, j'imagine...

49 (modifié par nim70 14-01-2010 22:58:35)

Re: 29. Le petit chat est mort

Frenchoïd a écrit:

En revanche il y a quelques belles réussites (pas autant que j'aurais espéré) : le gros plan de Jeremial planche 11 image 9,

C'est planche 10 image 9, plutôt...
Enfin, je pinaille, c'est juste pour te dire que je t'ai lu attentivement.
Après, la fameuse planche 11 image 9, l'instant de destruction du crâne du géant: je dirais que Jeremiah libére toute sa colère accumulée depuis des lustres.
Il a retouvé Léna, qui mène une vie de famille simple avec un pauvre type alcoolique mais sympa, qui a pris la place de Jeremiah. Alors, à la première injustice dont il est le témoin, il exprime toute sa frustration en explosant la tête du gros-bras. Les dégâts causés sont proportionnels à sa colère...

50

Re: 29. Le petit chat est mort

Rice N a écrit:

....on connait tous la fin de l'histoire mais c'est la façon dont c'est raconté qui rend la chose excitante ou non.
Là, c'est du pur Jer' , qui nous renvoie un peu aux debuts de la serie, à savoir un mixage savant des meillleurs ingrédients de "La nuit des Rapaces", mâtinée de "Les Héritiers Sauvages", mais avec des variantes.

Je trouve surtout que "Le petit chat est mort" est à mettre en perspective avec "Boomerang":
scènes de bagarre dans les bars, combats nocturnes avec l'arc de Kurdy, pillages et chaos dans la ville...
Prise d'otage de Léna à cause de Kurdy // Rapt de Steve à cause de Jeremiah
Et puis, Woody qui dit à Léna et Jeremiah:
"... moi, j'pense que Martha a raison. C'est pas normal de courir le monde d'un coin à l'autre, toute sa vie. Un jour faut poser son sac...fonder un foyer, avoir des mômes. Maintenant que vous êtes là, en famille, c'est le moment d'en profiter!..." (Boomerang, planche 7, image1)
C'est tout à fait le discours que tient Jake face à Jeremiah...

Enfin, dernier parallèle, le sujet de couverture: dans les 2 cas, c'est le bon copain Kurdy smile