Re: Blueberry

Yves H a écrit:

les USA n'en avaient et ont toujours rien à cirer de la BD européenne.

Oui, il est sans doute symptomatique de constater que si Jeremiah a fini par exister aux USA, ce fut dans les conditions qu'on sait...

77

Re: Blueberry

Je viens - enfin - d'acquérir la totalité des albums du cycle "Mister Blueberry".
On m'avait dit le plus grand mal du scénario, mais les dessins étaient tellement splendides que finalement, j'ai tout acheté.
Et bin, j'ai trouvé le scénario tout bêtement extraordinaire moi,  avec toute ces intrigues qui s’enchevêtrent sans que jamais on ne perde le fil.
Seul "Dust", qui clôture le cycle m'a déçu, sans doute parce que, bête que je suis, j'avais lu "Apache" auparavant, et que, forcement, les souvenirs de Blueb' prenant beaucoup (trop ?) de place dans le récit, l'histoire à Tombstone en soufre un peu.
Enfin je trouve.
N'empêche, quel aventure !
je reste scié par l'évolution de la saga de l'ex lieutenant sous la plume de Giraud, qui aura su faire évoluer son personnage dans un western très moderne, et là je pense à Impitoyable ( Blueberry pourrait faire penser à Eastwood, blessé et pansé par les prostitués , le biographe aussi ) ... mais aussi Deadwood, avec tous ces protagonistes, ces trames qui se croisent en de multiples petites histoires pour ne plus plus faire qu'une seule et grande histoire.
Bref, un chef d’œuvre !

Re: Blueberry

Et puis comment ne pas saluer la parfaite décontraction de Gir scénariste, qui jette Blueberry sur Geronimo à la planche 40 de Ombres sur Tombstone, pour ne le faire atterrir sur sa cible qu'à la 12 de Geronimo l'apache !!? Chapeau, l'artiste ! lol

79

Re: Blueberry

Je trouve que toute l'histoire est un tour de force scénaristique.
Tiens, j'aimerai bien avoir l'avis du Ouebmaeströ, scénariste lui aussi, sur ce cycle Blueberry ?

Quand aux dessins, certaines planches sont à tomber ! Y'a que sur "Dust" que là aussi, comme pour le scénar', je reste sur ma faim, certaines vignettes sont Hum hum ont dira.

80

Re: Blueberry

Rice N a écrit:

JTiens, j'aimerai bien avoir l'avis du Ouebmaeströ, scénariste lui aussi, sur ce cycle Blueberry ?

Je ne possède pas tous les albums de ce cycle donc je m'abstiendrai de tirer de trop hâtives conclusions. Mais ce que j'en ai lu m'a convaincu que Gir pouvait être un sacré scénariste quand il laissait de côté ses considérations alimentaro-méditativo-naturalistes.

Re: Blueberry

Rice N a écrit:

Quand aux dessins, certaines planches sont à tomber !

Anéfé, je les ai rouverts et feuilletés à l'occasion de ton post, et je suis drôlement retombé (plusieurs fois)...

82

Re: Blueberry

Yves H a écrit:
Rice N a écrit:

JTiens, j'aimerai bien avoir l'avis du Ouebmaeströ, scénariste lui aussi, sur ce cycle Blueberry ?

Je ne possède pas tous les albums de ce cycle donc je m'abstiendrai de tirer de trop hâtives conclusions. Mais ce que j'en ai lu m'a convaincu que Gir pouvait être un sacré scénariste quand il laissait de côté ses considérations alimentaro-méditativo-naturalistes.

Ah ?
C'est pas pour pousser à la dépense, mais franchement, tu devrais le lire ce cycle là.

83

Re: Blueberry

Frenchoïd a écrit:
Rice N a écrit:

Quand aux dessins, certaines planches sont à tomber !

Anéfé, je les ai rouverts et feuilletés à l'occasion de ton post, et je suis drôlement retombé (plusieurs fois)...

Comme Blueb' sur Geronimo, quelques planches plus tard  ? tongue

Re: Blueberry

Rice N a écrit:
Frenchoïd a écrit:
Rice N a écrit:

Quand aux dessins, certaines planches sont à tomber !

Anéfé, je les ai rouverts et feuilletés à l'occasion de ton post, et je suis drôlement retombé (plusieurs fois)...

Comme Blueb' sur Geronimo, quelques planches plus tard  ? tongue

Ah non moi c'est carrément sur le cul que je suis (re)tombé, tellement il y a de merveilles dans ces pages. Sûr, Moebius a fait des dessins extraordinaires, mais des deux c'est à Gir qu'on doit les meilleures planches de BD, selon mon petit moi. Donc en resurvolant tout ça, on s'arrête à peu près partout, tellement c'est hallucinant, d'efficacité, d'apparente simplicité... etc. !

85

Re: Blueberry

Je me demandais si son XIII valait le coup graphiquement parlant.
J'ai lu plusieurs témoignages recemment, dans les DBD ou Casemate qui lui sont consacré, ou certains les évoquent comme une sorte d'aboutissement, Gir aurait été alors à la plénitude de son talent. J'ai pas feuilletée depuis, mais lors sa parution, j'avais trouvé ça moyen-moyen.

Re: Blueberry

Rice N a écrit:

J'ai pas feuilletée depuis, mais lors sa parution, j'avais trouvé ça moyen-moyen.

Je l'ai, c'est en effet franchement décevant à tous points de vue -- non pas que j'attende des merveilles de Van Hamme quand il fait ce genre de série.

87

Re: Blueberry

Frenchoïd a écrit:
Rice N a écrit:

J'ai pas feuilletée depuis, mais lors sa parution, j'avais trouvé ça moyen-moyen.

Je l'ai, c'est en effet franchement décevant à tous points de vue -- non pas que j'attende des merveilles de Van Hamme quand il fait ce genre de série.

Je l'ai en effet feuilleté à sa sortie. Ma première impression, même si c'est quand même du Giraud, c'est qu'on se trouve face à une œuvre qualifiée d'alimentaire. Il n'y a aucune passion dans ce travail, juste la perspective de jolies rentrées. C'est peu et c'est dommage. Surtout de la part d'un auteur qui n'avait pas besoin de ça. Mais je pense qu'il ne faut pas chercher la cause d'une telle démarche vénale chez Giraud mais plutôt chez sa nouvelle femme. Enfin, ce sont les bruits qui courent...

En revanche, j'ai lu l'opus du tandem Boucq/Alcante et j'ai bien aimé.

88

Re: Blueberry

Yves H a écrit:
Frenchoïd a écrit:
Rice N a écrit:

J'ai pas feuilletée depuis, mais lors sa parution, j'avais trouvé ça moyen-moyen.

Je l'ai, c'est en effet franchement décevant à tous points de vue -- non pas que j'attende des merveilles de Van Hamme quand il fait ce genre de série.

Je l'ai en effet feuilleté à sa sortie. Ma première impression, même si c'est quand même du Giraud, c'est qu'on se trouve face à une œuvre qualifiée d'alimentaire. Il n'y a aucune passion dans ce travail, juste la perspective de jolies rentrées. C'est peu et c'est dommage. Surtout de la part d'un auteur qui n'avait pas besoin de ça. Mais je pense qu'il ne faut pas chercher la cause d'une telle démarche vénale chez Giraud mais plutôt chez sa nouvelle femme. Enfin, ce sont les bruits qui courent...

Dommage quand même. Moi je pensais que c'était pour "tuer" Vance, qui l'avait planté sur Marshall Blueberry. Dans le DBD, il dit que depuis lors, il rêve de le "tuer", en rigolant.
Quoi qu'il en soit, c'est raté ...
Niveau dessin, je trouve aussi "Dust" un poil en dessous des précédents, pas vous ?
C'est moins ... Intense, pis y'a des erreurs grossières, de perspective par exemple (une vignette dans la chambre d'hôtel par exemple) ou d'anatomie (Dorée qui tient un fusil avec des bras démesurément long).
Par contre, les 4 autres, c'est du miam !

Re: Blueberry

Yves H a écrit:

je pense qu'il ne faut pas chercher la cause d'une telle démarche vénale chez Giraud mais plutôt chez sa nouvelle femme. Enfin, ce sont les bruits qui courent...

Je me rappelle l'avoir entendu, à l'époque, expliquer que le projet était tellement secret que même certains de ses proches n'étaient pas au courant, donc quand sa fille rentrait le soir (de l'école, collège, lycée ou fac, je ne sais plus), il planquait sa planche en cours. Et c'est un peu l'effet qu'on a en lisant ça je trouve : non seulement le scénario est particulièrement tartignole, mais en effet on ne sent pas Gir investi du tout dans ces pages...

Re: Blueberry

Rice N a écrit:

Niveau dessin, je trouve aussi "Dust" un poil en dessous des précédents, pas vous ? C'est moins ... Intense, pis y'a des erreurs grossières, de perspective par exemple (une vignette dans la chambre d'hôtel par exemple) ou d'anatomie (Dorée qui tient un fusil avec des bras démesurément long).

Même au mieux de sa forme, même à l'époque de "Nez cassé", il pouvait foirer bien comme il faut les pognes de Blueb dans sa gouache de couverture !... Quant à "Dust", c'est sûr, Moebius a pris le pas dans bien des pages, et pas pour le meilleur, mais tout de même ça reste d'une tenue exceptionnelle, ce me semble...

91

Re: Blueberry

Frenchoïd a écrit:
Rice N a écrit:

Niveau dessin, je trouve aussi "Dust" un poil en dessous des précédents, pas vous ? C'est moins ... Intense, pis y'a des erreurs grossières, de perspective par exemple (une vignette dans la chambre d'hôtel par exemple) ou d'anatomie (Dorée qui tient un fusil avec des bras démesurément long).

Même au mieux de sa forme, même à l'époque de "Nez cassé", il pouvait foirer bien comme il faut les pognes de Blueb dans sa gouache de couverture !... Quant à "Dust", c'est sûr, Moebius a pris le pas dans bien des pages, et pas pour le meilleur, mais tout de même ça reste d'une tenue exceptionnelle, ce me semble...

Ça a toujours été le péché mignon de Gir/Moebius : bâcler certaines cases ou planches. Avec la virtuosité qui était la sienne, il devait sans doute penser que le résultat serait suffisant quoi qu'il fasse. D'où cette impression de montages russes qualitatives quand on lit ses albums. Cela dit, ces baisses de qualité récurrentes pouvaient tout aussi bien provenir de l'ingestion de champignons hallucinogènes... Ou des deux.

Re: Blueberry

C'est , en effet , un bon cycle... Giraud s'en est bien tiré avec le scénar...
Il me manque déjà énormément...

Living Well Is The Best Revenge

93

Re: Blueberry

Frenchoïd a écrit:
Rice N a écrit:

Niveau dessin, je trouve aussi "Dust" un poil en dessous des précédents, pas vous ? C'est moins ... Intense, pis y'a des erreurs grossières, de perspective par exemple (une vignette dans la chambre d'hôtel par exemple) ou d'anatomie (Dorée qui tient un fusil avec des bras démesurément long).

Même au mieux de sa forme, même à l'époque de "Nez cassé", il pouvait foirer bien comme il faut les pognes de Blueb dans sa gouache de couverture !... Quant à "Dust", c'est sûr, Moebius a pris le pas dans bien des pages, et pas pour le meilleur, mais tout de même ça reste d'une tenue exceptionnelle, ce me semble...

Voilà, tu as mis le doigt dessus, c'est davantage Moëbuis que Gir par endroit, en particulier le début, le duel (les visages de Bill Clanton, qu'on dirait issu de l'incal). ça me donne un peu une impression de opopop, mais du opopop de virtuose, hein, on est d'accord là dessus. J'ai moins ce sentiment avec la partie "souvenirs", et les planches que l'on peut voir  dans "Apache" ou là, je retrouve Gir.
Pour les mains de Blueb' sur "Nez Cassé", t'es salaud, j'avais jamais fait gaffe et maintenant je ne vois plus que ça lol

Yves H a écrit:

Ça a toujours été le péché mignon de Gir/Moebius : bâcler certaines cases ou planches. Avec la virtuosité qui était la sienne, il devait sans doute penser que le résultat serait suffisant quoi qu'il fasse.

Ce qui n'est pas faux non plus.

Yves H a écrit:

Cela dit, ces baisses de qualité récurrentes pouvaient tout aussi bien provenir de l'ingestion de champignons hallucinogènes... Ou des deux.

Je pensais que c'était surtout sous influence Moëbius qu'il prenait des substances.
Parce que, dessiner du Blueberry après après avoir gobé des trucs hallucinogènes, j'y crois pas trop quand même. Un petit pétard, pourquoi pas, mais au delà, ça me semble acrobatique ...

Yves H a écrit:

C'est , en effet , un bon cycle... Giraud s'en est bien tiré avec le scénar...

Oui, je trouve aussi. C'est un Blueberry de haut niveau, solide, et très actuel, les références que j'y trouve (Impitoyable ou Tombstone) sont clairement du côté du western moderne.
Et j'en suis d'autant plus heureux, que l'on m'en avait dit le plus grand mal (Blueberry est toujours couché, il ne joue aucun rôle dans l'histoire etc ...), ce qui m'avait dissuadé de l'acheter jusque là. Le bon côté des choses, c'est que j'ai lu le cycle d'un seul coup, sans attendre 3 ou 4 ans entre chaque parution.

Re: Blueberry

Rice N a écrit:

on m'en avait dit le plus grand mal (Blueberry est toujours couché, il ne joue aucun rôle dans l'histoire etc ...)

Justement, le Gir scénariste a ici un culot monstre : entre le saut de Blueberry répartit sur deux albums et le postulat qui veut que Blueberry handicapé raconte une histoire, c'est anti-tout ce qu'on veut -- et pourtant ça marche finalement plutôt très bien.

95 (modifié par Rice N 16-05-2012 19:41:38)

Re: Blueberry

Il faut dire que Gir a fait preuve d'une sacré maitrise dans l'art d’entremêler les histoires les unes dans les autres.
Rien que le début de Mister Blueberry, qui nous emmène à Tombstone retrouver l'ex-lieutenant en joueur de poker est à couper le souffle pour la façon dont il pose en quelques planches les jalons de l'histoire et fait rentrer les principaux protagonistes (c'est précisément cette partie qui me fait panser au film Tombstone).

Et son découpage est exceptionnel, y'a des trucs très cinématographique, surtout pour passer des scènes du passé narré par Blueberry au présent, avec Campbell relisant ses notes, dont je n'aurais jamais qu'elles fonctionnent en B.D, et pourtant ça marche très bien.

Bon sang Yves, il faut vraiment que tu le lises ce cycle !!!

96

Re: Blueberry

Rice N a écrit:
Yves H a écrit:

C'est , en effet , un bon cycle... Giraud s'en est bien tiré avec le scénar...

Ça, c'est pas moi qui l'ai dit. Fais gaffe quand tu quotes, Rice, on finirait par croire que tu fait ton Moebius sous influence... tongue

97

Re: Blueberry

Rice N a écrit:

(c'est précisément cette partie qui me fait panser au film Tombstone)

Comme dirait le toubib : je panse, donc je suis. tongue

98

Re: Blueberry

Argh ! Moque toi tant que tu veux, depuis le coup de lapin bleu, je suis blindé tongue

99

Re: Blueberry

Yves H a écrit:
Rice N a écrit:
Yves H a écrit:

C'est , en effet , un bon cycle... Giraud s'en est bien tiré avec le scénar...

Ça, c'est pas moi qui l'ai dit. Fais gaffe quand tu quotes, Rice

Oups ! Je fais des quotes de porc ! tongue

100

Re: Blueberry

PunBB bbcode test


Me suis offert ce petit pavé. un livre d'entretien entre Gir - ou Moëbius, je m'y perd - et NUMA sadoul a travers différentes périodes.
passionnant.
On peut suivre l'évolution de l'artiste, ses réflexions sur son travail, son cheminement artistique, avec quelques considérations techniques parfois (plumes ou pinceaux ?) sur certains albums de Blueberry, son lot de révélations pour le moins surprenantes, notamment à propos d'Angel Face, que l'auteur juge "un peu meilleur" que "Hors La Loi" qu'il trouve, lui, très moyen.
Bon pis l'Incal aussi, et Azarch, et .... Bref, tout !

Du coup, j'ai aussi pris L'arpenteur, le second Azarch, qui date de 2009.
C'est un peu un western on dirait. Certaines planches sont sublimes e d'autres très bof, bof !
C'est assez inégal, en fait.
Je me demande si je préfèrerai pas Moëbius comme illustrateur plutôt qu'en BD ?