51

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Rice N a écrit:

Pour ce qui est de l'impact de la crise sur les ventes, si c'est le cas, alors l'ensemble des sorties BD a dû s'en ressentir. Il faudrait comparer avec les autres albums parus au même moment.
Sinon, le clan de "Ceux qui ont décider de ne plus acheter tes albums" , je n'y crois pas trop.
Que certains n'aient pas apprécier l'ambiance polar des premiers albums, pourquoi pas, d'autre la SF de  Zhong Guo, ou la bio de Vlad ... Je peux comprendre, pour tel ou tel album, mais dans l'ensemble, l'éventail des sujets abordés est si large que refuser d'acheter un auteur quoi qu'il propose me parait improbable.

Pourtant, c'est bien ce que certaines sources m'ont rapporté. Je n'invente rien.

52

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

On a par ailleurs donné notre avis sur "Le Diable...", qui à mon sens aurait mérité un développement plus long, mais on ne va pas réécrire le topic ici, hein smile ?

Ben non, suffit de remonter dans le sujet. wink

xav kord a écrit:

J'ai une plus nette réserve pour Vlad : j'ai déjà expliqué que je ne suis pas très friand de ce type de récit un peu trop didactique à mon goût, je pense que la Bd n'est pas le meilleur support pour ce type de texte...

On peut en discuter mais pas ici ! tongue

xav kord a écrit:

En fait, pour qu'un scénariste en général et pour qu'Yves en particulier apporte une "plus-value", ne faut-il pas simplement qu'il soit associé à une série qui cartonne ?

Je pense que tu as parfaitement raison.

xav kord a écrit:

Yves, mon cher, il ne te reste plus qu'à trouver un dessinateur qui est prêt à s'embarquer avec toi pour une aventure au long cours, puisque le "paternel" ne semble pas partant (euphémisme ?)...

Il faut trouver le bon dessinateur. C'est-à-dire celui dont le dessin saura parfaitement porter le récit. J'ai des projets plein mes cartons. Reste à dénicher l'animal rare taillé pour tel ou tel projet. Sans doute le fait de travailler avec mon paternel (qui n'est autre que Hermann - rappel pour les distraits) me rend un peu difficile sur ce point. Mais bon, faute avouée...

xav kord a écrit:

Moi en tout cas je crois que tu en es capable, reste "aux circonstances" à bien s'emboîter tout comme il faut !

Si tu le dis... tongue

53 (modifié par Rice N 07-06-2009 19:59:34)

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:
Rice N a écrit:

Pour ce qui est de l'impact de la crise sur les ventes, si c'est le cas, alors l'ensemble des sorties BD a dû s'en ressentir. Il faudrait comparer avec les autres albums parus au même moment.
Sinon, le clan de "Ceux qui ont décider de ne plus acheter tes albums" , je n'y crois pas trop.
Que certains n'aient pas apprécier l'ambiance polar des premiers albums, pourquoi pas, d'autre la SF de  Zhong Guo, ou la bio de Vlad ... Je peux comprendre, pour tel ou tel album, mais dans l'ensemble, l'éventail des sujets abordés est si large que refuser d'acheter un auteur quoi qu'il propose me parait improbable.

Pourtant, c'est bien ce que certaines sources m'ont rapporté. Je n'invente rien.

J'en suis sur le cul !
Alors Alain a raison.
Dommage pour eux, ils se privent de bien du plaisir, mais tant pis .

Xav Lord a écrit:

J'ai une plus nette réserve pour Vlad : j'ai déjà expliqué que je ne suis pas très friand de ce type de récit un peu trop didactique à mon goût, je pense que la Bd n'est pas le meilleur support pour ce type de texte...

C'est ma foi vrai.
Du reste, je ne l'avais pas acheté à l'époque. C'est l'une des raisons qui font que j'attend ce coffret en fin d'année pour rattraper le coup.

Xav Lord a écrit:

En fait, pour qu'un scénariste en général et pour qu'Yves en particulier apporte une "plus-value", ne faut-il pas simplement qu'il soit associé à une série qui cartonne ?

Lumineux !

54

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Rice N a écrit:

....

Xav Lord a écrit:

En fait, pour qu'un scénariste en général et pour qu'Yves en particulier apporte une "plus-value", ne faut-il pas simplement qu'il soit associé à une série qui cartonne?

Lumineux !

Ben oui, mais pour cartonner, il faut bien commencer !!! On tourne en rond...
Te décourages pas Yves, et si tu ne trouves pas le bon dessinateur, il y a toujours Hermann...et les lecteurs du Forum !!!

55

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Ah ça non, je ne me décourage pas. N'en déplaise à mes détracteurs ! wink

56

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Rice N a écrit:
Xav Lord a écrit:

J'ai une plus nette réserve pour Vlad : j'ai déjà expliqué que je ne suis pas très friand de ce type de récit un peu trop didactique à mon goût, je pense que la Bd n'est pas le meilleur support pour ce type de texte...

C'est ma foi vrai.
Du reste, je ne l'avais pas acheté à l'époque. C'est l'une des raisons qui font que j'attend ce coffret en fin d'année pour rattraper le coup.

Attention, je ne le répèterai pas : http://www.hermannhuppen.be/forum/viewtopic.php?id=102

tongue

57 (modifié par Rice N 08-06-2009 11:24:51)

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Euh .. Oui, re-pardon chef roll
Mais si pour répondre à Xav Lord je dois répondre dans une autre section du forum, ça risque d'être dur à suivre ...
Mais je f'rais gafe. Je f'rais gaffe .

58

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Rice N a écrit:

Euh .. Oui, re-pardon chef roll
Mais si pour répondre à Xav Lord je dois répondre dans une autre section du forum, ça risque d'être dur à suivre ...
Mais je f'rais gafe. Je f'rais gaffe .

lol

Je te taquinais.

Cela dit, pourquoi ne pas réagir indirectement à la remarque de xav kord dans le bon sujet (i.e. "Vlad") ? Du style : "j'ai pas accroché/acheté parce que..." Ça permettrait de donner ton avis au bon endroit et de lancer une nouvelle discussion (sans risquer les foudres de l'infâme ouèbemasteur). tongue

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

(sans risquer les foudres de l'infâme ouèbemasteur). tongue

Tu oublies schizophrène : « l'infâme ouèbemasteur schizophrène ».

60

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Frenchoïd a écrit:
Yves H a écrit:

(sans risquer les foudres de l'infâme ouèbemasteur). tongue

Tu oublies schizophrène : « l'infâme ouèbemasteur schizophrène ».

« L'infâme ouèbemasteur schizophrène et flatulent ».

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Bon Dieu de bon Dieu....Qu'est-ce que c'est que ces imbéciles qui osent boycoter des albums scénarisés par Yves?...
Te décourage pas , en effet, car un jour tu seras reconnu à ta vraie valeur et tes albums deviendront des classiques incontournables...Les plus grands artistes de ce monde ont toujours été reconnus après leur mort...Hem...J'te souhaite longue vie quand même et le succès avant aussi  big_smile
Non mais plus sérieusement, je suis de tout coeur avec toi Yves...Il est vrai que si tu trouvais un dessinateur à la hauteur et pouvoir ainsi te démarquer de ton Papa, cela changerais peut-être bien la donne...
Et fermer le clapet de tous ces empêcheurs de tourner en rond... wink

Living Well Is The Best Revenge

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

« L'infâme ouèbemasteur schizophrène et flatulent ».

Oh, tu sais, moi, je suis pas du tout people. wink

63 (modifié par xav kord 10-12-2009 17:26:30)

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Alors ? Cet album, il a commercialement cartonné ou c'est trop tôt pour le dire ?

J'ai reçu "Héros et Bovins", je vais en parler là où il faut... wink

64

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Je dois avouer que j'ai plus trop suivi (oui, je sais...) mais les chiffres n'auraient rien de transcendants. Comme je suis rémunéré par notre société familiale (comme l'est mon père), je ne reçois pas les relevés des ventes. Donc, si je ne les demande pas, je demeure dans l'ignorance (d'où mon côté demeuré, au demeurant). Refroidi un peu par les premiers relevés (t.1), je ne cherche pas trop à en savoir davantage. Le bonheur est dans l'ignorance...

65

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Et bien c'est bien dommage que ce ne soit pas un succès commercial ! Y'a plein d'albms qui sortent (et qui se vendent ?) qui n'arrivent pas à la cheville des vôtres.
Il faudrait revenir à un système de pré-parution en journaux je pense, pour
1 - se faire un lectorat
2 - se constituer des associations scénaristes/dessinateurs

66

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

Et bien c'est bien dommage que ce ne soit pas un succès commercial ! Y'a plein d'albms qui sortent (et qui se vendent ?) qui n'arrivent pas à la cheville des vôtres.

Jugement par essence subjectif. Faut croire que la majorité ne le partage pas. Le problème vient aussi de ce que mon père a un lectorat solide et fidèle mais qui ne se renouvèle pas. Je crois que le jeune lectorat se dit :"Hermann est un vieux croûton, pas envie de lire des histoires pour et par des vieux croûtons". Le jeunisme ne frappe pas que le monde politique ou économique.

Cela dit, si mon père voulait connaître le succès commercial, il travaillerait avec Van Hamme (qui n'est, cela dit, pas à proprement parler un jeune). Or, le succès à tout prix ne l'intéresse pas plus que ça. Il ne travaille donc pas avec Van Hamme mais avec moi... ce qui est, financièrement parlant, une très, très mauvaise idée ! big_smile

67

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Blague à part, je pense que l'absence actuel de journaux type tintin, pilote, métal,... nuit à la promo de la bédé en général.

68

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

Je crois que le jeune lectorat se dit :"Hermann est un vieux croûton, pas envie de lire des histoires pour et par des vieux croûtons".

Tu as raison de dire que le jeune lectorat est différent aujourd'hui ...Un peu comme la société, tout doit aller vite : fast life, fast food et fast BD ... Il est plus "facile" de lire un Titeuf que de
se plonger dans un Hermann ... Et je suis d'accord avec Xav kord concernant le manque cruel
d'hebdomadaire de BD ... Ahhh ...je me rappelle le temps (il y a très longemps sad ) où j'attendais tous les mardi mon Tintin que m'apportait mon paternel ...

Autre époque, autres gens ? ...mmm peut-être , mais Hermann restera toujours un gage de qualité ...

69

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

Blague à part, je pense que l'absence actuel de journaux type tintin, pilote, métal,... nuit à la promo de la bédé en général.

D'un autre côté, ce genre de support est mort de sa belle mort. Et puis, il y a toujours le Spirou, le BoDoï  et quelques autres magazines BD. Bon, c'est évidemment pas comparable mais, comme dirait l'autre, ça a le mérite d'exister. Il est vrai aussi que, vu le nombre de sorties sur l'année, il faudrait des magazines épais comme des annuaires téléphoniques pour donner une idée plus ou moins fidèle de ce qui se produit à l'heure actuelle. A l'époque, le choix était bien plus réduit et chaque maison d'édition avait son journal de prépublications. Ça aidait à la lisibilité. Faut dire aussi qu'il n'y avait pas non plus de jeux vidéo, de DVD, d'Internet, d'Ipod et tous ces trucs qui grèvent le portefeuille du brave consommateur moderne. Les temps ont changé, cher ami, faut se faire une raison. wink

70

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

Il est vrai aussi que, vu le nombre de sorties sur l'année, il faudrait des magazines épais comme des annuaires téléphoniques pour donner une idée plus ou moins fidèle de ce qui se produit à l'heure actuelle.

Exactement, c'est vraiment incroyable aujourd'hui le nombre de sorties par an ...
J'ai entendu le nombre de 4.000 titres sortis l'an passé ... Le lecteur s'y perd et je ne crois pas que celà soit vraiment signe de qualité ...

Dans mon cas, vivant dans l'autre hémisphère, je suis obligé de commander ma drogue, pardon, mes BD's par un site internet dont je tairais le nom ... et c'est très difficle de faire le tri entre le bon et le mauvais.... Bon, il y a les sites BD qui présentent les nouveautés mais c'est vraiment pas la même chose que tenir la "matière première " entre ses mains ...pour faire son choix ...

Mais est-ce que toutes ces sorties se vendent où ....?  Il y a tellement d'offres mais y a-t-il encore de la demande ? Je me pose la question ....

71

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Filôzof a écrit:

Mais est-ce que toutes ces sorties se vendent où ....?  Il y a tellement d'offres mais y a-t-il encore de la demande ? Je me pose la question ....

Poser la question, c'est y répondre.

Certaines boîtes ont pris le parti de publier un maximum de titres. D'une part, ils comptent sur une bonne pioche qui amortira la perte causée par l'échec commercial des autres titres mais, d'autre part, ils savent qu'ils occupent ainsi de l'espace dans les librairies qui n'est pas dévolu à une autre maison d'édition : plus il y a de titres, plus ça prend de l'espace, c'est mathématique. C'est cette politique inflationniste, à la limite du banditisme, qui fait beaucoup de mal à la BD. Et donne de faux espoirs à de jeunes auteurs, ravis de voir leur premier album publié, qui n'ont pas pris conscience du piège dans lequel ils sont tombés : s'ils ne connaissent pas le succès immédiat, ils sont jetés comme des malpropres par ces charmants éditeurs qui se tournent vers de nouvelles têtes qui iront, sauf succès inespéré, grossir à leur tour les rangs des "morts tombés pour la BD". Certains s'accrochent comme ils peuvent dans des petites boîtes au rayonnement local, d'autres ont tout simplement abandonné le métier.

Malheureusement, il n'y a pas d'organisation visible ou de syndicat d'auteurs qui se mêle de mettre en garde et de défendre les auteurs débutants contre les pratiques de certains éditeurs (je précise que toutes les maisons d'édition ne procèdent pas de cette manière, fort heureusement).

72

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

J'en reviens à mon affirmation : ce système ne permet pas/plus aux scénaristes d'avoir un "vivier" de dessinateurs, confirmés ou débutants, tels que pouvaient avoir à leur disposition des Goscinny, Greg, Charlier, Duchâteau, voire Gotlib, Christin... ; conclusion : on comprend bien que pour Yves, ce soit très compliqué de constituer de nouveaux tandems...

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

ils savent qu'ils occupent ainsi de l'espace dans les librairies qui n'est pas dévolu à une autre maison d'édition

Ça peut sembler invraisemblable vu de l'extérieur mais c'est un comportement attesté : peser le plus lourd possible dans le catalogue du distributeur afin de négocier au mieux...

Yves H a écrit:

cette politique inflationniste, à la limite du banditisme

...et de la cavalerie financière, ce qui est aberrant (et illégal stricto sensu, bien qu'ici le délit ne soit pas caractérisable).

Yves H a écrit:

Certains s'accrochent comme ils peuvent dans des petites boîtes au rayonnement local

...et aux contrats totalement insuffisants, et qui créent de dangereux précédents.

Yves H a écrit:

Malheureusement, il n'y a pas d'organisation visible ou de syndicat d'auteurs qui se mêle de mettre en garde et de défendre les auteurs débutants contre les pratiques de certains éditeurs

Il y a justement un débat actuellement (qu'on peut suivre par exemple sur ActuaBD, dans lequel Filippini s'en prend au SNAC.
Tiens, je me demande, Yves, si l'Upchic existe encore chez vous...?

Yves H a écrit:

(je précise que toutes les maisons d'édition ne procèdent pas de cette manière, fort heureusement).

Non, mais on devine que même les grosses sont de plus en plus tentées de généraliser ces mauvaises manières...

...Ahem, back to the subject I suppose.

74

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Frenchoïd a écrit:

Tiens, je me demande, Yves, si l'Upchic existe encore chez vous...?

Non. En fait, l'Upchic avait été créé à l'initiative d'Yvan Delporte, si je ne me trompe (je n'étais encore qu'un gamin, d'où mes souvenirs diffus). A l'époque (années '80), l'urgence de faire appel à un "syndicat" d'auteurs était moins grande qu'à l'heure actuelle, je pense que c'est ce qui a tué l'Upchic. Les auteurs présents se réunissaient davantage pour se taper sur la panse (je caricature) que pour défendre leurs intérêts qui, il est vrai, étaient rarement menacés. Le monde de la BD ronronnait gentiment. Certainement si on le compare avec ce qu'il est devenu aujourd'hui.

Frenchoïd a écrit:

mais on devine que même les grosses sont de plus en plus tentées de généraliser ces mauvaises manières...

Ce genre de pratiques, je dirais non. A en discuter avec ces éditeurs-là, je constate qu'ils ont une conscience (si, si !). En revanche, certaines pratiques plus discrètes ont vu le jour chez les gros éditeurs qui tendent à taire certaines réalités comptables aux auteurs afin d'augmenter sensiblement leur marge bénéficiaire. Bien entendu, ça reste entre nous. wink

Euh oui, retour sujet. big_smile

75

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Ben ! ça fait au moins 20 ans que j'ai entendu pour la première fois un auteur parler de la difficulté à connaître le nombre exact d'exemplaires vendus, nombre dont dépend une part non négligeable de la rémunération dudit auteur.
C'est de cette "opacité" dont tu parles, Yves ?
Oups ! retour sujet ! big_smile