Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

"A votre attention, de la part d'Amazon.fr (...) Il s'avère assez difficile de se procurer cet article."

Ça ne change rien à ton problème, mais sache que si tu avais choisi la Fnac, tu n'aurais pas même reçu ce genre de mail : après un mois ou deux, tu aurais juste été avisé que ta commande avait été annulée, et le fin du fin aurait été que tu aurais pu repasser illico la même commande sur ce même site, elle aurait été validée sans le moindre problème, le moindre avertissement. Au moins, Amazon semble lire les commandes qu'il valide...
Pour en revenir à l'album, tu devrais sans doute te procurer la version "courante" sans plus tarder, tu sais. L'autre, tu la croiseras peut-être un jour (mais à quel prix ?) ; et puis la page surnuméraire, Yves la mettra bien en ligne un jour ou l'autre puisque le tirage limité est désormais écoulé, j'imagine (mais j'ai parfois trop d'imagination hmm).

27

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Merci à tous de vos réponses ; bon, s'il y en a un qui veut se débarrasser de son exemplaire, hein... qu'il le dise smile
Ceci dit, je ne suis pas "fétichiste" (en bd en tous cas, lol !) ; je ne ferai pas une jaunisse d'avoir l'album "de base".
Mais bon, la peste soit :
- de ces éditeurs (distributeurs ?) qui considèrent qu'en dehors des grandes villes, point de salut.
- du nombre du Mal, qui aurait pu être 66666 (ça m'aurait arrangé sur ce coup).
- de ces winners qui winnent mieux que moi !

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Frenchoïd a écrit:

sache que si tu avais choisi la Fnac (...)

Incroyable : la Fnac le propose bel et bien ! Et tiens-toi bien : « Expédié sous 4 à 8 jours » !
...Lamentable.

29

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Frenchoïd a écrit:
Frenchoïd a écrit:

sache que si tu avais choisi la Fnac (...)

Incroyable : la Fnac le propose bel et bien ! Et tiens-toi bien : « Expédié sous 4 à 8 jours » !
...Lamentable.

Bientôt chez votre libraire :

                               FRENCHOID vs LA FNAC et UN MONDE DE BULLES

Va y avoir du sang et des tripes ! tongue

30

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

Merci à tous de vos réponses ; bon, s'il y en a un qui veut se débarrasser de son exemplaire, hein... qu'il le dise smile
Ceci dit, je ne suis pas "fétichiste" (en bd en tous cas, lol !) ; je ne ferai pas une jaunisse d'avoir l'album "de base".
Mais bon, la peste soit :
- de ces éditeurs (distributeurs ?) qui considèrent qu'en dehors des grandes villes, point de salut.
- du nombre du Mal, qui aurait pu être 66666 (ça m'aurait arrangé sur ce coup).
- de ces winners qui winnent mieux que moi !

Bof, bof !
Moi qui habite une "grande ville" comme Paris ( enfin, dans la banlieue , mais c'est tout comme) ben je suis chocolat aussi.
C'est vrai que je n'ai pas beaucoup cherché non plus, mais 666 exemplaire, je me dis que  j'avais peu de chance d'en trouver en fnac.
Bon, c'est pas grave non plus, juste un peu ... Rageant.

31

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

D rage, je participe à une enchère pour "Le Prisonnier" sur eBay !

Euh... les aminches, vous surenchérissez-pas, hein ?

32

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Rice N a écrit:

...Moi qui habite une "grande ville" comme Paris ( enfin, dans la banlieue , mais c'est tout comme) ben je suis chocolat aussi.
C'est vrai que je n'ai pas beaucoup cherché non plus, mais 666 exemplaire, je me dis que  j'avais peu de chance d'en trouver en fnac.
Bon, c'est pas grave non plus, juste un peu ... Rageant.

Quel coin ?, moi je suis dans le 77...Ben moi je dirais que même l'édition "normale", j'en ai pas trouvé à profusion...Je sais bien que c'est pas ce qui va remonter le moral de Xav, mais bon...

33 (modifié par xav kord 20-02-2009 08:21:29)

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Oui, je trouve les libraires très légers par les temps qui courent... Dans ma petite vlle de province, il y avait il y a quelques années un libraire spécialisé
1- qui s'y connaissait
2- qui entretenait des rapports privilégiés avec la plupart des commerciaux des maisons d'édition, voire avec certains auteurs

Personne n'a repris son affaire à son départ, il ne reste qu'une grande chaine (Leclerc pour ne pas la nommer), et depuis c'est la croix et la bannière pour acheter autre chose que les albums du Top 10. On a des pleines palettes de Titeuf ou de Lucky Luke, voire de Largo Winch (faut dire qu'un des jeunes acteurs du film est d'ici), mais pour le reste...
Le tome 1 du Diable des Sept Mers, que j'ai brillamment winné smile ici même, eh bien un ami à moi a dû se le procurer via un neveu habitant une plus grande ville !
Me demande si les auteurs ne devraient pas mettre leur nez dans la distribution de leurs albums, moi je pense que des ventes se perdent...
Dis-nous, Yves, tu as des chiffres de la part des éditeurs ? Le Diable, il a été tiré à combien d'exemplaires ? Y a-t-il, comme dans l'édition traditionnelle, surproduction puis retour au pilon ?

34

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

Dis-nous, Yves, tu as des chiffres de la part des éditeurs ? Le Diable, il a été tiré à combien d'exemplaires ? Y a-t-il, comme dans l'édition traditionnelle, surproduction puis retour au pilon ?

Les premiers chiffres devraient bientôt être disponibles. D'habitude, ils tombent après six mois d'exploitation. Comme le t.1 du Diable est sorti vers la mi-septembre, on devrait avoir les premières indications vers la mi-mars.

Je ne connais pas le tirage du t.1. Il suffirait que je pose la question à J-L Bocquet mais il est en congé pour l'instant. Une chose est néanmoins certaine : la crise a frappé et les maisons d'édition se montrent en général beaucoup plus frileuses en matière de tirage qu'il y a quelques années. Selon les infos qui ont circulé, le premier tirage a été assez rapidement épuisé (moins vite que lors de la vente du Vlad chez Casterman qui avait vu beaucoup trop court et n'a jamais pu rattraper le coup par après). Est-ce bon signe ? Oui, si le premier tirage était assez ambitieux et qu'il a été suivi d'un deuxième tirage dans la foulée immédiate.

Je sais qu'il y a des auteurs qui suivent de très près l'évolution des ventes et se mêlent de la politique commerciale de leur maison d'édition. Nous - c'est peut-être un tort - nous lui faisons confiance. En revanche, si les ventes s'avèrent désastreuses en raison d'une mauvaise mise en place (ça finit toujours pas se savoir), cela remet évidemment en question notre relation de confiance avec ladite maison d'édition. Dans ce cas-ci, Dupuis étant une boîte qui sait ce qu'elle fait sur le plan commercial, il n'y a pas de raison de croire à un fiasco. Ni lieu de penser que la mise en place a été cochonnée (même si je comprends très bien tes récriminations).

35

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Alain a écrit:
Rice N a écrit:

...Moi qui habite une "grande ville" comme Paris ( enfin, dans la banlieue , mais c'est tout comme).

Quel coin ?, moi je suis dans le 77...Ben moi je dirais que même l'édition "normale", j'en ai pas trouvé à profusion...Je sais bien que c'est pas ce qui va remonter le moral de Xav, mais bon...

Dans le 94
Fontenay sous Bois.

Pour en revenir à l'édition Normal, le tome 1,je l'avais cherché  à la librairie Album , vers Bercy, mais sans succés. J'étais assez surpris car d'ordinaire, ils ont tout.
Finalement, j'ai dû me rabattre de mauvais coeur sur la Fnac.

Xav Lord a écrit:

Oui, je trouve les libraires très légers par les temps qui courent... Dans ma petite vlle de province, il y avait il y a quelques années un libraire spécialisé
1- qui s'y connaissait
2- qui entretenait des rapports privilégiés avec la plupart des commerciaux des maisons d'édition, voire avec certains auteurs

Personne n'a repris son affaire à son départ, il ne reste qu'une grande chaine (Leclerc pour ne pas la nommer), et depuis c'est la croix et la bannière pour acheter autre chose que les albums du Top 10. On a des pleines palettes de Titeuf ou de Lucky Luke, voire de Largo Winch (faut dire qu'un des jeunes acteurs du film est d'ici), mais pour le reste...

C'est trés mauvais signe
Pour mémoire, les maisons de disques ont laissé mourrir les petits disquaires il y a une vingtaine d'années, au profit de la grande distribution qui vendait des CD's ( le top 50 seulement) par caddies entier.
Aujourd'hui il pleurent et pestent contre les méchants pirates alors qu'ils se sont tirés eux mêmes une balle dans le pied.

Le livre s'en est mieux sorti grâce au prix unique, qui a su sauvegarder les librairies. Si demain les librairies ferment boutiques à leur tour ...

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

Casterman (...) avait vu beaucoup trop court et n'a jamais pu rattraper le coup par après

Eh oui : « une vente perdue ne se rattrape plus » (air connu et avéré).

Yves H a écrit:

Je sais qu'il y a des auteurs qui suivent de très près l'évolution des ventes et se mêlent de la politique commerciale de leur maison d'édition.

Dans la monographie qui lui est consacrée chez Niffle, Van Hamme raconte qu'à une occurrence il a demandé à vérifier les chiffres d'un éditeur (qu'il ne nomme pas), et fait l'heureux constat qu'on l'avait mal renseigné et que les chiffres qui lui avaient été communiqués étaient corrects. Mais bon, c'était Van Hamme. Quand un auteur qui n'a pas la surface d'un Van Hamme (ou d'un Huppen) fait la même demande, les choses peuvent se corser très vite.

Yves H a écrit:

Dupuis étant une boîte qui sait ce qu'elle fait sur le plan commercial, il n'y a pas de raison de croire à un fiasco.

Cauvin, sur son blog, commente la suppression de sa série "Cupidon", et déclare s'en remettre aux mêmes commerciaux -- mais pas moyen de deviner s'il le fait de guerre lasse ou bien parce qu'en effet il leur reconnaît un savoir-faire...

37

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Frenchoïd a écrit:

Cauvin, sur son blog, commente la suppression de sa série "Cupidon", et déclare s'en remettre aux mêmes commerciaux -- mais pas moyen de deviner s'il le fait de guerre lasse ou bien parce qu'en effet il leur reconnaît un savoir-faire...

Je ne savais pas que Cauvin avait un blog !...

Tu sais, beaucoup d'auteurs BD vivent dans leur bulle (sans jeu de mot) et n'ont qu'une idée très vague de ce que représente le travail de commercial et encore moins de la réalité du marché. D'où quelques indignations parfois mal placées à l'encontre desdits commerciaux qui font ce qu'ils peuvent en ces temps difficiles. Ce qui ne signifie pas que ces mêmes commerciaux ne commettent jamais d'erreurs. Et c'est là tout le problème : la majorité des auteurs BD n'ont aucune compétence qui leur permette de juger avec pertinence le travail de ces derniers. Les réactions sont souvent épidermiques, dépassant rarement la ligne bleue de ...hum, leur nombril (si tu me permets l'expression).

Je ne connais pas bien Cauvin mais je crois voir un signe de sagesse et d'humilité (...et un brin de fatalisme) dans son propos.

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

Je ne savais pas que Cauvin avait un blog !...

Ci fait : http://www.spirou.com/blogs/cauvin/index.php

Yves H a écrit:

Je ne connais pas bien Cauvin mais je crois voir un signe de sagesse et d'humilité (...et un brin de fatalisme) dans son propos.

Y a de ça en effet...

39

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Bon, ben je l'ai depuis peu, mon tome 2. Il en restait un exemplaire bien caché, loin du rayon "nouveautés"...
Le Monsieur de chez Leclerc à qui je l'ai demandé m'a expliqué qu'il en avait eu beaucoup moins que prévu, car il y a eu un problème d'imprimerie (dessin de couverture coupé en deux, m'a-t-il même détaillé), et que du coup, ils avaient dû revoir à la baisse les quantités demandées dans chaque magasin...
Tu avais entendu parler de ça, Yves ?
Ceci dit, si c'est vrai, je ne pense pas que ça plombe notablement les ventes, dans la mesure où il s'agit d'une suite : tous ceux qui ont le tome 1 voudront le 2, non ?

Bon, m'en vais lire la fin des aventures de l'abominable Murdoch, moi ! (en attendant "le Prisonnier" très prochainement si tout va bien !)

40

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

xav kord a écrit:

Le Monsieur de chez Leclerc à qui je l'ai demandé m'a expliqué qu'il en avait eu beaucoup moins que prévu, car il y a eu un problème d'imprimerie (dessin de couverture coupé en deux, m'a-t-il même détaillé), et que du coup, ils avaient dû revoir à la baisse les quantités demandées dans chaque magasin...
Tu avais entendu parler de ça, Yves ?

Ah ben non, pas du tout. M'en vais faire ma petite enquête. Merci du tuyau. wink

41

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Alors ? Tu en sais plus sur les aventures éditoriales de l'abominable Murdoch ?

Le succès a-t-il été au rendez-vous ?

42

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Il va falloir encore un peu patienter : les premiers chiffres devraient tomber dans les semaines qui viennent.

43

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Alors je croise les doigts pour vous...

44

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Pour résumer la discussion initiée dans un sujet inapproprié :

Rice N a écrit:

Concernant le premier tirage , pas folichon apparement,  du Diable des 7 Mers, je suis assez déçu.
Je suis passé à la Fnac la semaine dernière, et les deux tomes trônaient bien en evidence, tel les meilleures ventes, me faisant croire à un succés d'importance.

Yves H a écrit:

...Je le suis également. Apparemment, on n'est même pas très loin du flop. Un peu comme le Vlad en fait. Je pense que ma présence au "générique" doit influer négativement. Je dis ça très sérieusement. -

Yves H a écrit:

C'est une explication qui vaut une autre. Hermann a son public de fidèles. Ce noyau, avec les années, est resté immuable ; et un jour, voilà qu'il commence à travailler avec le fiston qui l'amène à dessiner des choses inhabituelles, parfois même un peu zarbi. Donc, certains fidèles se sont fait une raison et ont décidé de ne plus investir dans la production hermannienne lorsqu'elle est signée en tandem. Et comme je n'ai pas de lecteurs à moi, ça se ressent tout de suite dans les ventes. Je pense donc que si mon père ne se souciait que de l'aspect rentabilité, il aurait tout intérêt à ne plus travailler avec moi ! wink

Mais la crise explique aussi ce tirage très timide.

Frenchoïd a écrit:

Si les chiffres sont si attristants, où est la logique dans le projet d'une intégrale, d'autant que c'est à priori un objet onéreux ?

Yves H a écrit:

Le projet d'intégrale date d'avant la mise en vente du t.1. Reste à voir si Dupuis ne va pas se rétracter. On ne le saura que lorsqu'on aura les chiffres des ventes des deux tomes.

Bon, entendons-nous, les chiffres ne sont pas exceptionnels mais ce n'est pas non plus la Bérézina. Disons que par rapport à une vente normale d'Hermann, c'est pas Byzance. Mais comme il y a une belle tapée de kilomètres qui sépare Byzance de la Bérézina, ça aide à relativiser.

Si vous désirez la poursuivre, c'est ici que ça se passe. wink

45 (modifié par Rice N 05-06-2009 20:20:27)

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H. a écrit:

C'est une explication qui vaut une autre. Hermann a son public de fidèles. Ce noyau, avec les années, est resté immuable ; et un jour, voilà qu'il commence à travailler avec le fiston qui l'amène à dessiner des choses inhabituelles, parfois même un peu zarbi. Donc, certains fidèles se sont fait une raison et ont décidé de ne plus investir dans la production hermannienne lorsqu'elle est signée en tandem. Et comme je n'ai pas de lecteurs à moi, ça se ressent tout de suite dans les ventes. Je pense donc que si mon père ne se souciait que de l'aspect rentabilité, il aurait tout intérêt à ne plus travailler avec moi !

Si tel est les cas, c'est assez decevant.
Bien entendu, on peut toujours être déçu par tel ou tel album, mais dans l'ensemble, tes scénarios sont bien trousser.
Et ne gène en rien la parution du Jeremiah annuel.
Alors, si dans l'intervalle Hermann s'aventure dans le polar, la S.F ou la piraterie, c'est tant mieux.
Enfin, il est surtout dommage que cela tombe sur un tel double album.
"Le Diable des 7 Mers " est vraiment , de toute les BD que j'ai lu de ta plume , celle qui m'a le plus enthousiasmé. ( le moins, c'était Zhong Guo, mais c'est que je ne suis pas un grand fan de S.F wink )

Mais peut être aussi que l'explication est ailleurs : les One Shot ne seraient-ils pas moins vendables, tout simplement, que les series ?

Si t'as raté le Vald , par exemple, ben, tu le liras pas et puis voilà ... C'est pas si grave.
Alors que raté " Un port dans L'ombre", par exemple, c'est un truc a perdre le sommeil. Voilà ta collection avec un trou béant, quand bien même Frenchoïd te dira que , ouais ... bof ! celui là ...
N'empêche que ta collec' n'est pas complète.
C'est balot.

46

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Rice N a écrit:
Yves H. a écrit:

C'est une explication qui vaut une autre. Hermann a son public de fidèles. Ce noyau, avec les années, est resté immuable ; et un jour, voilà qu'il commence à travailler avec le fiston qui l'amène à dessiner des choses inhabituelles, parfois même un peu zarbi. Donc, certains fidèles se sont fait une raison et ont décidé de ne plus investir dans la production hermannienne lorsqu'elle est signée en tandem. Et comme je n'ai pas de lecteurs à moi, ça se ressent tout de suite dans les ventes. Je pense donc que si mon père ne se souciait que de l'aspect rentabilité, il aurait tout intérêt à ne plus travailler avec moi !

Si tel est les cas, c'est assez decevant.
Bien entendu, on peut toujours être déçu par tel ou tel album, mais dans l'ensemble, tes scénarios sont bien trousser.
Et ne gène en rien la parution du Jeremiah annuel.
Alors, si dans l'intervalle Hermann s'aventure dans le polar, la S.F ou la piraterie, c'est tant mieux.
Enfin, il est surtout dommage que cela tombe sur un tel double album.
"Le Diable des 7 Mers " est vraiment , de toute les BD que j'ai lu de ta plume , celle qui m'a le plus enthousiasmé. ( le moins, c'était Zhong Guo, mais c'est que je ne suis pas un grand fan de S.F wink )

Mais peut être aussi que l'explication est ailleurs : les One Shot ne seraient-ils pas moins vendables, tout simplement, que les series ?

Si t'as raté le Vald , par exemple, ben, tu le liras pas et puis voilà ... C'est pas si grave.
Alors que raté " Un port dans L'ombre", par exemple, c'est un truc a perdre le sommeil. Voilà ta collection avec un trou béant, quand bien même Frenchoïd te dira que , ouais ... bof ! celui là ...
N'empêche que ta collec' n'est pas complète.
C'est balot.

Oui, bien sûr que les one shot se vendent moins bien qu'un opus attaché à une série. Mais, dans mon calcul, je tenais compte de ce paramètre. En fait, je comparais les derniers one shot qu'on a fait ensemble avec les précédents qui se vendaient mieux. Bien sûr, comme je l'ai écrit, la crise est passée par là. Mais je m'interroge quand même sur l'impact que j'ai sur les ventes. Je sais qu'il y a des lecteurs qui râlent quand ils voient mon nom sur l'album : ceux-là ont décidé de ne plus acheter "mes" albums. Et ceux que cela indiffère (ou qui s'en réjouissent, rêvons un peu) achètent de toute façon les albums de mon papounet. En revanche, je ne crois pas qu'il y ait des lecteurs qui n'achètent un Hermann que si je signe le scénario. C'est donc mathématique : j'ai un impact négatif sur les ventes. Est-ce que cela suffit à expliquer la morosité (apparente) des chiffres ? Je ne ne le crois quand même pas mais ça joue. Le tout est de savoir si c'est quantité négligeable ou si le phénomène est plus inquiétant (pour moi s'entend).

47

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Yves H a écrit:

...
Je sais qu'il y a des lecteurs qui râlent quand ils voient mon nom sur l'album : ceux-là ont décidé de ne plus acheter "mes" albums...

C'est bien ce que je dis : c'est du délit de salle gueule !!
Qu'on n'apprécie pas tous tes scénarios, c'est comme de ne pas être satisfait de tous les Jeremiah, ce n'est pas pour autant une raison pour boycotter l'ensemble de l'œuvre !!!
Est-ce que ce n'est pas plutôt une réaction bête et méchante du style " Le Papa fait cela pour son fils..", et puis quand bien même !, Si les histoires sont bonnes pourquoi gâcher le plaisir !!!!

48

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Alain a écrit:
Yves H a écrit:

...
Je sais qu'il y a des lecteurs qui râlent quand ils voient mon nom sur l'album : ceux-là ont décidé de ne plus acheter "mes" albums...

C'est bien ce que je dis : c'est du délit de salle gueule !!
Qu'on n'apprécie pas tous tes scénarios, c'est comme de ne pas être satisfait de tous les Jeremiah, ce n'est pas pour autant une raison pour boycotter l'ensemble de l'œuvre !!!
Est-ce que ce n'est pas plutôt une réaction bête et méchante du style " Le Papa fait cela pour son fils..", et puis quand bien même !, Si les histoires sont bonnes pourquoi gâcher le plaisir !!!!

C'est aussi le droit du lecteur de boycotter un auteur. Quelle que soit la raison du boycott, bonne ou mauvaise.

49

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Pour ce qui est de l'impact de la crise sur les ventes, si c'est le cas, alors l'ensemble des sorties BD a dû s'en ressentir. Il faudrait comparer avec les autres albums parus au même moment.
Sinon, le clan de "Ceux qui ont décider de ne plus acheter tes albums" , je n'y crois pas trop.
Que certains n'aient pas apprécier l'ambiance polar des premiers albums, pourquoi pas, d'autre la SF de  Zhong Guo, ou la bio de Vlad ... Je peux comprendre, pour tel ou tel album, mais dans l'ensemble, l'éventail des sujets abordés est si large que refuser d'acheter un auteur quoi qu'il propose me parait improbable.

50 (modifié par xav kord 07-06-2009 09:58:35)

Re: Le Diable des Sept Mers t.2

Ceci dit, Rice, je comprends tout à fait l'idée développée par Yves : je pense faire partie de l'immense majorité des lecteurs de BD qui "achètent" avant tout un auteur : le dernier Hermann, le nouveau Tardi, le Loisel qui me manquait,...
On entre dans un album en tout premier lieu grâce au dessin, puis on s'intéresse au scénario, aux personnages, à la qualité des dialogues... C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus surpris dans les réponses du Boss : l'effet van Hamme qu'il évoque pour expliquer sa meilleure vente. Pour talentueux qu'il soit, j'avoue n'avoir jamais sauté sur un album parce qu'il était scénarisé par JvH... ou qui que ce soit d'autre ! Une seule exception à cela : je marque une très nette différence (autrement dit, j'ai acheté ou pas) entre les Astérix, Lucky Luke et Iznogoud écrits par Goscinny... ou non ! Sans doute parce que là, aussi bons soient-ils, les dessins sont exclusivement au service du texte.

Pour ma part, je trouve Yves très bon scénariste ; sa trilogie américaine fait partie des très très bons albums de son père, j'ai également adoré Zhong Guo, sans oublier sa reprise (qui n'en est pas vraiment une) de "Bois Maury".
On a par ailleurs donné notre avis sur "Le Diable...", qui à mon sens aurait mérité un développement plus long, mais on ne va pas réécrire le topic ici, hein smile ?
J'ai une plus nette réserve pour Vlad : j'ai déjà expliqué que je ne suis pas très friand de ce type de récit un peu trop didactique à mon goût, je pense que la Bd n'est pas le meilleur support pour ce type de texte...

En fait, pour qu'un scénariste en général et pour qu'Yves en particulier apporte une "plus-value", ne faut-il pas simplement qu'il soit associé à une série qui cartonne ?

Yves, mon cher, il ne te reste plus qu'à trouver un dessinateur qui est prêt à s'embarquer avec toi pour une aventure au long cours, puisque le "paternel" ne semble pas partant (euphémisme ?)...

Moi en tout cas je crois que tu en es capable, reste "aux circonstances" à bien s'emboîter tout comme il faut !