26

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Interview sympa sur Planète BD : http://www.planetebd.com/BD/interview.html

Avec en exclu une case du tome 2. wink

27

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Le facteur est passé ce matin...
En rentrant, il y a peu, j'ai découvert un colis blanc, plat, en provenance de Bruxelles dans ma boîte...
Dans le colis, il y avait un exemplaire "spécial anniversaire" du "Diable des sept mers", vous l'aurez compris (sinon je ne vois vraiment pas ce que le déballage de mon courrier viendrait faire ici...) !
J'ai ouvert l'album, je n'ai pas été choqué par le désormais célèbre (pour les gens de ce forum) orange des pages de garde : il faut dire que le rabat de la jaquette est d'un très beau rouge brique qui assure une bonne transition je trouve avec le jaune de la page de titre à l'inérieur ; pour moi, tout cela fait plutôt assez classieux.
Mais surtout, au dos de la page de garde orange, sur la page toute blanche, il y a un portrait de cette vieille fripouille de Robert Murdoch. Enfin, je subodore qu'il s'git d'une vieille fripouille, hein !
Quelques légers coups de crayon pour poser le bonhomme, et puis Hermann s'est lâché, à l'encre noire assez dilué. Le trait est sûr, les masses sont posées là où il faut, ça confine à la calligraphie par moment, la signature se termine élégamment sur l'autre page ; tout en bas , d'une écriture fine et élégante, très bédé, un petit mot sympa de Yves rappelant le défi qu'il nous avait lancé sur ce même forum et que j'avais eu la chance et l'honneur de relever...

J'ai feuilleté l'album, mais je ne le lirais que demain : le soir tombe, et je déteste découvrir un album avec de la lumière artificielle (bon je vais lire le texte de Yves dans le carnet spécial à la fin, quand même !)...

Je suis super content.
Merci Hermann, merci Yves. smile

28

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

xav kord a écrit:

Le facteur est passé ce matin...
En rentrant, il y a peu, j'ai découvert un colis blanc, plat, en provenance de Bruxelles dans ma boîte...
Dans le colis, il y avait un exemplaire "spécial anniversaire" du "Diable des sept mers", vous l'aurez compris (sinon je ne vois vraiment pas ce que le déballage de mon courrier viendrait faire ici...) !
J'ai ouvert l'album, je n'ai pas été choqué par le désormais célèbre (pour les gens de ce forum) orange des pages de garde : il faut dire que le rabat de la jaquette est d'un très beau rouge brique qui assure une bonne transition je trouve avec le jaune de la page de titre à l'inérieur ; pour moi, tout cela fait plutôt assez classieux.
Mais surtout, au dos de la page de garde orange, sur la page toute blanche, il y a un portrait de cette vieille fripouille de Robert Murdoch. Enfin, je subodore qu'il s'git d'une vieille fripouille, hein !
Quelques légers coups de crayon pour poser le bonhomme, et puis Hermann s'est lâché, à l'encre noire assez dilué. Le trait est sûr, les masses sont posées là où il faut, ça confine à la calligraphie par moment, la signature se termine élégamment sur l'autre page ; tout en bas , d'une écriture fine et élégante, très bédé, un petit mot sympa de Yves rappelant le défi qu'il nous avait lancé sur ce même forum et que j'avais eu la chance et l'honneur de relever...

J'ai feuilleté l'album, mais je ne le lirais que demain : le soir tombe, et je déteste découvrir un album avec de la lumière artificielle (bon je vais lire le texte de Yves dans le carnet spécial à la fin, quand même !)...

Je suis super content.
Merci Hermann, merci Yves. smile

Bon, c'est déjà ok pour le flacon, pourvu que l'ivresse soit également de la partie ! wink

29

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Yves, je n'aurai qu'un mot :
hips !

30

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Yves H a écrit:

Interview sympa sur Planète BD : http://www.planetebd.com/BD/interview.html

Avec en exclu une case du tome 2. wink

Effectivement, très sympa !!!
Heureusement que tu as le Forum et le site pour te rattraper...question "paroles" !!!!  wink big_smile

31

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Alain a écrit:
Yves H a écrit:

Interview sympa sur Planète BD : http://www.planetebd.com/BD/interview.html

Avec en exclu une case du tome 2. wink

Effectivement, très sympa !!!
Heureusement que tu as le Forum et le site pour te rattraper...question "paroles" !!!!  wink big_smile

Bah, je sais très bien que c'est lui que les gens veulent entendre (ou lire), pas moi. Donc, je le laisse tenir le crachoir. C'est quand même lui, la star ! wink

32

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Yves H a écrit:

Bah, je sais très bien que c'est lui que les gens veulent entendre (ou lire), pas moi. Donc, je le laisse tenir le crachoir. C'est quand même lui, la star ! wink

ça, c'est sûr, mais on s'y habitue au fiston !!!  wink

33

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Et ben moi j'ai une question à poser au scénariste, que je tiens à féliciter pour ce très riche récit que n'aurait pas renié un Charlier ou un Greg de la grande époque smile !

Après la lecture du "Diable des sept mers", je me suis demandé comment tu allais pouvoir boucler toutes les intrigues parallèles en un seul volume : le sort de Harriet ; celui de son mari ; la chasse au trésor de ce cher vieux Robert ; les morts-vivants ; le rôle de lord Somerset ; et j'en passe... Attention, je ne te réclame pas de spoilers, hein !
J'ai franchement l'impression que tu as mis en route de quoi bâtir une série (une saga ?), que tout un tas de personnages mériteraient d'être développés ; je sais bien que ton dessinateur est vaguement occupé par ailleurs, et que cela doit peser lourd dans la balance, mais te partages-tu pas un peu mon sentiment ? Comptes-tu laisser des zones d'ombres afin d'entretenir l'espoir de développements ultérieurs ?

Une dernière remarque, limite hors-sujet ici : ma (superbe) dédicace m'a donné une idée : ça pourrait valoir le coup de créer une rubrique "Dédicaces" sur le site, non ? On te scanne les nôtres, et tu les mets en ligne...

34

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

xav kord a écrit:

Et ben moi j'ai une question à poser au scénariste, que je tiens à féliciter pour ce très riche récit que n'aurait pas renié un Charlier ou un Greg de la grande époque smile !

Après la lecture du "Diable des sept mers", je me suis demandé comment tu allais pouvoir boucler toutes les intrigues parallèles en un seul volume : le sort de Harriet ; celui de son mari ; la chasse au trésor de ce cher vieux Robert ; les morts-vivants ; le rôle de lord Somerset ; et j'en passe... Attention, je ne te réclame pas de spoilers, hein !
J'ai franchement l'impression que tu as mis en route de quoi bâtir une série (une saga ?), que tout un tas de personnages mériteraient d'être développés ; je sais bien que ton dessinateur est vaguement occupé par ailleurs, et que cela doit peser lourd dans la balance, mais te partages-tu pas un peu mon sentiment ? Comptes-tu laisser des zones d'ombres afin d'entretenir l'espoir de développements ultérieurs ?

Oui, je suis bien d'accord avec toi. C'est (au risque de me répéter et de devenir lassant à la longue) la seule frustration que je ressens à travailler avec mon géniteur (pour reprendre son expression) : le manque d'espace pour développer mes scénarios. Il déteste travailler plus de six mois sur un album et refuse l'idée de démarrer une nouvelle série. Je me sens dès lors souvent un peu à l'étroit, ce qui m'oblige à comprimer mes récits et faire des coupes sombres dans certaines scènes (et des transitions parfois limite abruptes). Pour le Diable, je ne te cache pas que j'avais soumis à mon père l'idée de traiter le sujet en trois albums mais j'ai compris très vite qu'il n'en avait aucune envie. Donc, j'ai fait en sorte de conclure les aventures de l'Iguane et de Murdoch en deux tomes de 46 planches. En ravalant ma frustration. :snif:

Donc, pour répondre à ta dernière question : non, je n'ai laissé aucune zone d'ombre car je sais qu'il n'y aura pas de nouvelle aventure de l'Iguane.

xav kord a écrit:

Une dernière remarque, limite hors-sujet ici : ma (superbe) dédicace m'a donné une idée : ça pourrait valoir le coup de créer une rubrique "Dédicaces" sur le site, non ? On te scanne les nôtres, et tu les mets en ligne...

Ah, si elles sont belles, pourquoi pas ? Mais je les placerais plutôt dans la galerie illustrations.

35

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Yves H a écrit:

Oui, je suis bien d'accord avec toi. C'est (au risque de me répéter et de devenir lassant à la longue) la seule frustration que je ressens à travailler avec mon géniteur (pour reprendre son expression) : le manque d'espace pour développer mes scénarios.

...et les expériences avec d'autres dessinateurs ne t'ont pas donné envie de continuer ? (on va y arriver, à l'interview de Yves H. ! mdr)

36

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

xav kord a écrit:
Yves H a écrit:

Oui, je suis bien d'accord avec toi. C'est (au risque de me répéter et de devenir lassant à la longue) la seule frustration que je ressens à travailler avec mon géniteur (pour reprendre son expression) : le manque d'espace pour développer mes scénarios.

...et les expériences avec d'autres dessinateurs ne t'ont pas donné envie de continuer ? (on va y arriver, à l'interview de Yves H. ! mdr)

Ah si, mais il faut trouver le dessinateur avec qui "ça colle" et qui a envie de travailler avec moi (ça court pas les rues ! tongue). En définitive, le meilleur moyen est de me lancer tout seul comme un grand dans la réalisation d'une série. Mais ça, c'est un boulot à plein temps ; or, il n'est pas question d'abandonner la collaboration avec mon père. J'ai encore envie de l'enquiquiner avec des projets tordus ! lol

37

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

xav kord a écrit:

Et ben moi j'ai une question à poser au scénariste, que je tiens à féliciter pour ce très riche récit que n'aurait pas renié un Charlier ou un Greg de la grande époque smile !

Après la lecture du "Diable des sept mers", je me suis demandé comment tu allais pouvoir boucler toutes les intrigues parallèles en un seul volume : le sort de Harriet ; celui de son mari ; la chasse au trésor de ce cher vieux Robert ; les morts-vivants ; le rôle de lord Somerset ; et j'en passe... Attention, je ne te réclame pas de spoilers, hein !
J'ai franchement l'impression que tu as mis en route de quoi bâtir une série (une saga ?), que tout un tas de personnages mériteraient d'être développés ; je sais bien que ton dessinateur est vaguement occupé par ailleurs, et que cela doit peser lourd dans la balance, mais te partages-tu pas un peu mon sentiment ? Comptes-tu laisser des zones d'ombres afin d'entretenir l'espoir de développements ultérieurs ?

Je viens d'aquerir et de lire - enfin ! - ce satané Diable, et mon avis rejoint tout à fait celui de Xav Lord.
Aprés la lecture fievreuse du premier volume, j'ai le sentiment que l'histoire debute à peine.
Sachant que tout sera achevé dans 47 planches, je me dit que ça risque d'aller trop vite.
C'est vrai que pour le coup, on a là un véritable univers propice à une série, c'est fort.
Travailler avec un autre dessinateur n'est certes pas evident (surtout aprés Hermann), mais pourquoi pas ?
Il doit bien y en avoir que ça interesserait.
A propos du scénario du Diable, une chose a particulierement retenue mon attention :
la qualité des dialogues.
Chaque personnage a un ton propre, aucun ne s'exprime sur le même mode. Le vieux Lord parle comme un vieux Lord, Barbe Noire s'exprime bien comme peut s'exprimer un chef sanguinaire.
L'Iguane emploie encore un autre ton ( celui d'un p'tit malin ) ... Etc
ça n'a l'air de rien mais à la lecture, j'ai de suite imaginé une voix à chacun, sans difficulté, et la croisière s'est revélée un vrai plaisir.

Hors sujet ( mais pas tant que ça) : il y a de cela quelques mois, Arte avait diffusé un documentaire sur la piraterie et Barbe Noire ( le vrai). Retraçant sa vie à grand coup de reconstitutions.
L'as tu vu ?
Le cahier à la fin du livre m'a remis ce documentaire en mémoire.

38

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Rice N a écrit:

Hors sujet ( mais pas tant que ça) : il y a de cela quelques mois, Arte avait diffusé un documentaire sur la piraterie et Barbe Noire ( le vrai). Retraçant sa vie à grand coup de reconstitutions.
L'as tu vu ?
Le cahier à la fin du livre m'a remis ce documentaire en mémoire.

Non, malheureusement. J'ai raté quelque chose ?

39

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Difficille à dire.
Enfin, moi qui n'y connaissait pas grand chose, le doc m'a scotché derrière l'ecran pour la soirée.
C'était un peu comme un film d'aventure tout en étant historiquement juste.
Tu peux te faire une idée ici  : http://www.youtube.com/watch?v=5qjqUl5tvbw

40

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Rice N a écrit:

Difficille à dire.
Enfin, moi qui n'y connaissait pas grand chose, le doc m'a scotché derrière l'ecran pour la soirée.
C'était un peu comme un film d'aventure tout en étant historiquement juste.
Tu peux te faire une idée ici  : http://www.youtube.com/watch?v=5qjqUl5tvbw

Merci. En effet, ça n'a pas l'air mal. Ils en parlent ici aussi : http://www.linternaute.com/television/d … re/1.shtml

41

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Pour info, vous pourrez écouter une interview de vos auteurs favoris (uh uh uh !) sur le site http://www.valleefm.fr/ le samedi 18 octobre à 11h (rediffusion le dimanche 19 à 9h) ; l'émission s'appelle "Bulles en stock." Bon, je ne vous cache pas qu'il y a un peu de fatigue dans l'élocution (ça sent la fin d'une longue journée presse !). wink

Le blog de l'émission "Bulles en stock" : http://bullesenstock.canalblog.com/arch … index.html

42

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Pour info (et pour les distraits tongue), l'article paru dans l'édition de septembre de Casemate est désormais en ligne. Pour le lire : http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Fi … semate.pdf

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Merci Yves, pour cette superbe interview de Hermann et de tes explications sur la mise en page et les couleurs...C'est très intéressant.
Surtout pour ceux qui n'ont pas pu se procurer le magazine Casemate.
En plus Damien Perez, c'est pas n'importe qui!

Living Well Is The Best Revenge

44

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Denis Hans a écrit:

En plus Damien Perez, c'est pas n'importe qui!

Ça, ça va lui faire plaisir vu qu'il passe de temps en temps par ici. wink

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Ne lisant pas Casemate, je te remercie pour ce lien, Yves.
Je relève que depuis quelque temps toutes les interviews de Hermann contiennent des propos acides sur Greg. Je ne doute évidemment pas que Hermann sache de qui et quoi il parle, simplement je m'étonne que ça vienne maintenant, et seulement maintenant. Néanmoins tous ceux qui ont en mémoire le Greg flamboyant (cigarette délicatement tenue, moustachettes, quatre épingles bien tirées, sourire carnassier et verbe haut) ne seront finalement pas bien surpris de découvrir cet aspect assez désagréable d'un auteur par ailleurs très remarquanle à bien des égards (je conseille le bouquin de Benoît Mouchart, Dialogues sans bulles).
Par ailleurs je découvre les propos qu'il tient sur toi ("Une chose m'inquiète dans la vie (...)"). « Séquence émotion »...!

46

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Frenchoïd a écrit:

Je relève que depuis quelque temps toutes les interviews de Hermann contiennent des propos acides sur Greg. Je ne doute évidemment pas que Hermann sache de qui et quoi il parle, simplement je m'étonne que ça vienne maintenant, et seulement maintenant. Néanmoins tous ceux qui ont en mémoire le Greg flamboyant (cigarette délicatement tenue, moustachettes, quatre épingles bien tirées, sourire carnassier et verbe haut) ne seront finalement pas bien surpris de découvrir cet aspect assez désagréable d'un auteur par ailleurs très remarquable à bien des égards

Peut-être aussi que, l'âge faisant, on lui propose davantage d'interviews "bilan" qu'avant. Donc, le sujet Greg revient plus souvent. Il est tout aussi possible qu'il se permet aujourd'hui un discours plus acide qu'avant, même si son sentiment n'a guère changé. Peut-être aussi qu'on l'interroge plus sur leurs rapports orageux que sur l'extraordinaire fécondité artistique de leur duo. Et puis, connaissant le franc-parler de mon père, le journaliste (je parle en général, je ne fais pas le procès de Damien Perez) sait aussi qu'il aura du croustillant à coucher sur le papier en l'interrogeant sur cet aspect de ses relations avec Greg.     

Frenchoïd a écrit:

(je conseille le bouquin de Benoît Mouchart, Dialogues sans bulles).

Le site en parle au bas de la page consacrée à Greg : http://www.hermannhuppen.be/bernard-prince-greg.shtml

Frenchoïd a écrit:

Par ailleurs je découvre les propos qu'il tient sur toi ("Une chose m'inquiète dans la vie (...)"). « Séquence émotion »...!

Un père reste un père. wink

Mais quelque part, il a raison : je n'ai pas encore trouvé le dessinateur providentiel avec qui je pourrais me lancer dans une série au long cours. Bien que je ne sois pas un grand dessinateur, j'ai bien l'intention de tenter ma chance en tant qu'auteur complet. Mais pour cela, il faudrait que j'abandonne les projets que je rêve de réaliser avec mon père (le temps me manquerait) mais à ça, je ne peux me résoudre. Pour l'instant, je ne veux rien projeter à long terme.

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Dans la même interview, ton père déclare carrément qu'entre Dany et toi « ça ne s'est pas très bien passé. » À ce jour on avait pu lire çà et là que Dany avait accumulé tant de retard que tu avais dû chambouler l'ordre de fabrication initial des 3 volumes (si je me rappelle bien...), ce qui semblait résumer toute l'affaire, mais on n'avait encore rien lu d'aussi explicite que cette phrase de ton père.
Je ne sais pas si l'endroit est bien choisi, ni si tu es désireux de t'apesantir là-dessus, mais on peut toujours te poser la question, pas vrai ?

48

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Ce n'est un secret pour personne, Dany apprécie la vie et ses petits plaisirs. En particulier les voyages. Inutile de dire que sa productivité s'en ressent. Le projet "Transylvania" date de 1998-1999. En 2001*, nous avions fait le voyage de repérage en Roumanie, ce qui signifie que le scénario était déjà écrit dans ses grandes lignes. Je pensais que, dès notre retour, Dany allait rapidement se mettre au travail. Je me trompais. Il fut d'ailleurs le dernier des dessinateurs de la trilogie à s'y mettre, ce qui obligea Casterman, comme tu l'as écrit, à chambouler l'ordre de parution des trois albums (avec bonheur car je trouve celui-ci plus cohérent que l'ordre initialement fixé). Pendant la réalisation de l'album, Dany accumula un tel retard que j'ai dû réécrire en partie le scénario et trancher dans le vif pour réduire les 62 pages initiales à 46 (sucrer 16 pages, ça fait mal !). Ça, c'est pour l'aspect négatif des choses.

Car il y a un aspect positif. Tout d'abord, c'est grâce à lui qu'est né le projet Dracula. Après notre mariage (pas avec Dany, avec ma femme ! tongue), je lui avais proposé, à sa demande, un petit itinéraire "sur les traces de Dracula" en Roumanie. Sans savoir à l'époque que ça allait servir plus tard de base à un scénario. Ensuite, son premier retard m'a permis de réunir beaucoup de documentation et de développer deux autres scénarios (Vlad l'Empaleur et Bram Stoker). Enfin, notre collaboration proprement dite, hormis le stress dû au retard, s'est passé dans une ambiance extrêmement positive et constructive. J'ai donc pris un énorme plaisir à travailler avec lui et ce, malgré les contretemps parfois assez durs à avaler.

Pour conclure, je ne dirai certainement pas que ça ne s'est pas bien passé entre Dany et moi. Au contraire, il s'est passé "quelque chose." Et ça me donne envie de remettre le couvert. En prenant cette fois mes précautions quant au timing. Voilà ! smile

*Nous avions pris le vol pour Bucarest très exactement le 12 septembre 2001. Pas besoin de vous rappeler ce qui s'était passé la veille... En zone d'embarquement, parmi les passagers, il y avait un "barbu." Tout le monde le regardait d'un œil suspicieux. Le gars était visiblement très mal à l'aise. C'était surréaliste.

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Yves H a écrit:

Pour conclure, je ne dirai certainement pas que ça ne s'est pas bien passé entre Dany et moi.

Voilà qui correspond davantage à ce que je croyais bien avoir lu par ailleurs ; il s'avère donc que papa Hermann a un peu chargé la barque (ne serait-ce que par omission).
Je comprends bien qu'avec le recul tu saches retenir le meilleur : après tout, ces pages de Dany sont souvent très bonnes, aussi efficaces que ses deux albums avec Van Hamme, et graphiquement plus élaborées. Ce que j'aime beaucoup chez Dany, c'est qu'il a assez de talent pour ne pas se contenter d'être un excellent illustrateur et se donner le mal de produire de bonnes pages de bande dessinée, c'est-à-dire que son travail sait servir l'histoire.
Je t'en souhaite de belles et bonnes autres de ce tonneau, Yves.

50

Re: Le Diable des Sept Mers t.1

Frenchoïd a écrit:
Yves H a écrit:

Pour conclure, je ne dirai certainement pas que ça ne s'est pas bien passé entre Dany et moi.

Je comprends bien qu'avec le recul tu saches retenir le meilleur : après tout, ces pages de Dany sont souvent très bonnes, aussi efficaces que ses deux albums avec Van Hamme, et graphiquement plus élaborées. Ce que j'aime beaucoup chez Dany, c'est qu'il a assez de talent pour ne pas se contenter d'être un excellent illustrateur et se donner le mal de produire de bonnes pages de bande dessinée, c'est-à-dire que son travail sait servir l'histoire.

Ce que j'ai particulièrement apprécié chez Dany, outre la qualité de son travail, c'est son enthousiasme communicatif et son implication dans le projet. On aurait pu croire que toutes ces années de retard accumulées trahissaient un désintérêt total pour cet album, eh bien, pas du tout. Il était au contraire chaud comme une baraque à frites au moment d'entamer la première planche. Et son enthousiasme ne s'est jamais tari. Il est d'ailleurs venu tout au long du récit avec des suggestions de mise en page, preuve de son implication dans le projet. Au final, je crois que cet album compte beaucoup pour lui, même s'il n'a pas rencontré le succès commercial escompté. Mais ça, c'est une autre histoire...