1

(60 replies, posted in Hermann)

Comme "le ciel est" noir sur... euh, on est où, déjà, là ?

2

(2'474 replies, posted in Hermann)

nim70 a écrit:

En voyant cette nouvelle publication, intitulée "Les Cahiers Aire Libre", je n'ai pas de suite compris s'il s'agissait d'une nouvelle collection dédiée à un auteur à chaque tome, ou bien d'un ouvrage qui regrouperait à chaque fois plusieurs auteurs...
Le mot collectif me fait légèrement pencher vers la seconde possibilité.
Sinon la belle couverture provisoire, réalisée par Cosey, était un inédit déjà publié en 2000, dans l'inventaire " Une exposition imaginaire "


PunBB bbcode test

Souce BDGest' :https://www.bedetheque.com/BD-Aire-Libr … 12213.html

Au cas où, quelques z'infos z'ici.

3

(2'474 replies, posted in Hermann)

Ça y est, Yves, je suis dans ta BAL !

Tu peux l'ouvrir...

...vite si possible...

...parce que je suis...

...un petit peu...

...claustrophobe !

AU SEC'

4

(2'474 replies, posted in Hermann)

Yves H a écrit:

Une chose est certaine, ce titre lui disait quelque chose quand je l'ai évoqué au téléphone mais sans qu'il puisse le situer avec précision et encore moins affirmer que c'était bien de cette histoire qu'il parlait dans l'interview de 75.

Grand merci pour avoir donné suite, Yves !

Yves H a écrit:

A propos, comme je n'ai pas l'album dans ma bibliothèque, tu aurais une version scannée de cette interview ? Peut-être que s'il la lisait, cela réveillerait quelque chose en lui.

Je vais tâcher au plus vite. À bientôt dans ta BAL... smile

5

(2'474 replies, posted in Hermann)

C'est sûrement une idée, c'est en effet une étape dans l'histoire du médium à ce qu'on dit, mais lors de sa première parution était-elle signée Giraud ou Moebius ? Dans le second cas, je m'étonne que Leborgne l'ait attribuée au premier (m'enfin, vu les conneries qu'on écrivait dans les années 70... big_smile).

6

(2'474 replies, posted in Hermann)

Bien vu, nim, merci !

7

(2'474 replies, posted in Hermann)

P.-S. D'après la même source, "La fuite" se serait d'abord intitulé "Ne laisse pas traîner tes fesses n'importe où" ? Ou est-ce une autre histoire (restée inédite ? ou inachevée ?) ?

8

(2'474 replies, posted in Hermann)

[Ça m'embêtait de créer un topic pour si peu, alors veuillez considérer qu'il s'agit de l'actualité d'Hermann... vers 1975 !]

Dans le tome 2 de "Jugurtha" édité par R.T.P. en 75, le dossier concernant Hermann contient quelques infos, dont je n'ai pas le souvenir d'avoir eu connaissance auparavant, sur l'actualité d'Hermann dans ces années-là, et soulève deux questions que je soumets ici à la sagacité des huppeniens certifiés (à défaut, j'espère qu'Yves se dévouera... big_smile) :
- "L'aimez-vous saignant ou bien cuit ?" (aka "Le massacre") était à l'origine un projet plus vaste centré sur un personnage de justicier « massacreur » pour une revue qui n'a jamais paru et dont Hermann avait « déjà discuté avec un ami scénariste » ; on sait donc que ça n'était pas Greg, mais alors qui, selon vous ? Déjà Van Hamme peut-être ?
- à cette époque où il s'ennuyait (un peu) sur ses planches de Prince et de Comanche, Hermann (je cite le texte de Leborgne) « fut frappé par les possibilités que Jean Giraud avait laissé entrevoir dans une courte histoire éditée par Pilote : une bande dessinée qui se lit par ses images et non par ses phylactères, autrement dit la "figuration narrative". » [qu'est-ce qu'on écrivait comme conneries dans les années 70 ! <- là, c'est moi que je me cite, hein.] « Tout le monde connaît cela mais très peu sont parvenus à en trouver le vrai mode d'emploi, sauf Giraud entre autres, et plus récemment Hermann. » Or donc, quelqu'un saurait identifier ce récit qui fut pour Hermann rien moins que séminal [eh oui, on continue à écrire des conneries dans les années 10] ?

9

(120 replies, posted in Duke)

Pour ma part c'est carrément dans ma hermannothèque que ça se tient. smile

10

(724 replies, posted in Toute la BD)

fabiango a écrit:

Mais en quoi il triche?

Je n'ai parcouru que le tome 1 de sa nouvelle série, mais j'avais noté ça déjà avec "Du plomb dans la tête": un max de gros plans, pas de décor dès qu'il peut s'en passer, etc. Je suis à peu près sûr que c'est le genre de dessinateur à qui le scénariste doit indiquer dans son découpage qu'il y a des passants dans la rue sinon il n'y mettra que les personnages qui servent le récit (bon, là, c'est un procès d'intention, mais je me comprends).
Mais ce qui me gêne fondamentalement chez lui -- et m'a toujours gêné -- c'est l'absolue absence de personnalité de son dessin. C'était vrai il y a trente ans et ça n'a pas bougé d'un poil, pour ce que j'en ai vu il n'a jamais cherché à se trouver au-delà de ce qu'il sait recopier. En plus -- et ça c'est rédhibitoire -- ses matières sont fausses, elles ne correspondent à rien de crédible, c'est jamais senti (sur les visages souvent, par exemple, mais pas que, loin de là). Je supporte mal ça, moi ; tout lecteur a son talon d'Achille, et le mien est là (et dans les lettrages mécaniques ou manuels mais illisibles, et dans les couleurs faites au moule sur ordinateur, et dans les fils qui dépassent dans les albums mal fabriqués, et dans les fautes d'orthographe et dans les rédactionnels paresseux des intrégrales, et... et c'est tout).
Non, je déconne, ça c'est juste le début... big_smile

Cela dit, je développe, je développe, c'est parce que tu me le demandes, hein, mais ne va pas croire que j'anime une croisade anti-Wilson... De toute façon, les fabricants comme lui sont nombreux... wink
N'empêche, quand je regarde, je sais pas, tiens, des planches de De La Fuente par exemple, même ses trucs les plus vite faits, il y a là tellement plus de talent (mal récompensé) que dans tellement d'autres bouquins...

11

(120 replies, posted in Duke)

xav kord a écrit:

Méta Barons

Ah tiens oui, Jodo c'est tellement pas une référence pour moi, ça m'avait échappé... hmm
Pour le reste, mets ton Duke où tu veux ! tongue

12

(724 replies, posted in Toute la BD)

Yves H a écrit:
Frenchoïd a écrit:

quant à Vance il est désormais hors circuit

Il est malheureusement très malade, raison pour laquelle il a disparu des radars.

Oui oui, je sais ça, ça s'est su (c'est sûr). C'est bien pourquoi je disais "hors-circuit".

fabiango a écrit:

J'ai appris en regardant sur internet qu'ils avaient fait une suite

"Histoire sans héros" m'a tellement marqué que j'ai acheté toutes les éditions (et il y en a eu quelques-unes, plus ou moins habilement "augmentées" pour faire casquer le complétiste que j'ai toujours été). Le second opus n'est pas inoubliable mais il a le mérite de prolonger le premier d'une façon qui ne m'a pas semblé gratuite (des fois, Van Hamme sait faire, et bien). L'intégrale définitive (en attendant la suivante ?) contient un récit court qui fait charnière entre les deux, ainsi qu'un gadget (un texte de Largo Winch !) et quelques illustrations.
J'ai grandi avec "Olivier Rameau", mais en son temps Dany a su lui aussi se renouveler et me surprendre, avec "Harlequin" par exemple (sa reprise de "Bernard Prince" fut moins convaincante, mais peut-être les scénarios y étaient-ils pour quelque chose...).

fabiango a écrit:

Effectivement Rossi est le seul qui cherche à innover.

...ce que je trouve vraiment  admirable. Je me demande simplement si, s'il décrochait demain un succès à la "Thorgal", "XIII" et consorts, il poursuivrait dans ce sens ? C'est pas évident de continuer à bouger quand on tient un "produit" dont le succès a défini le calibre, le moule. Bien sûr la plupart des dessinateurs connaissent une évolution naturelle (et tous -- ou presque ? -- finissent par atteindre un palier qui semble indépassable, que certains maintiennent longtemps quand d'autres entament une descente ; l'exemple qui me vient spontanément c'est Lambil) mais il est rare qu'ils cassent ledit moule une fois aux commandes d'un succès.
Dans le cas de Rossi c'est vraiment une question que je me pose -- et je lui souhaite d'être en situation de nous donner une réponse...

fabiango a écrit:

Pour Bilal attention!

T'as pas à te justifier, tu sais ! tongue

fabiango a écrit:

Partie de chasse et Les phalanges ... sont juste deux monuments de la BD.

Je te le concède, bien sûr (surtout grâce à Christin selon moi en effet), mais tout de même, en découvrant les deux albums (lus dans un premier temps en prépub dans "Pilote" il me semble ?),  au bout de quelques pages/semaines je ne savais plus du tout qui était qui. Bien sûr j'ai relu ça en album, mais l'impression ne m'a pas quitté.
Tout le monde a le droit de bosser, mais je reste stupéfait qu'on acclame des dessinateurs dont les limitations sont, selon moi, rien moins que rhédibitoires (Bilal, Vance), quand tant de dessinateurs intéressants ne se sont jamais vus singularisés (Poïvet et tant d'autres, et on connaît les raisons, il faut un succès pour se faire remarquer). Après, le monde tourne ainsi et pas autrement, mais quand j'entends des bobos me dire que Bilal et Vance sont de grands artistes, ça me scie un peu dans le sens où ça fait mal (mais j'ai mûri, je serre les dents en attendant que ça passe, je me dispute plus pour des bêtises, oh la la ! smile).

fabiango a écrit:

Vance est peut être aujourd'hui hors circuit, et peut être surcôté, mais il a quand même fait de la bonne BD (XIII c'était quand même vachement bien, au moins les 8 premiers tomes. son Marshall Blueberry avec Giraud c'était plus que correct...).

Oui, j'ai été un peu lapidaire (c'est tout moi, ça -- quand je ne suis pas « langue de pute », Yvache dixit smile). J'ai évidemment conscience que Vance a tout de même réalisé des tas de planches suberbes et illustrations superbes, y compris compte tenu de ses moyens. On peut même engager que compte tenu des moyens qui lui manquent, "XIII" est une étonnante, remarquable réussite.
Après, derrière les auteurs, il y a les hommes, mais là je ne peux pas juger (sinon pour ce Bilal choisit si fort complaisamment de montrer de lui-même)...

fabiango a écrit:

Pour Wilson (...) quand tu regardes une BD comme Du plomb dans la tête, il a fait des découpages de fou.

Rien à faire, je l'ai fait, et j'y vois toujours surtout un travail de faiseur, qui triche dès qu'il en s'en donne l'occasion -- désolé ! wink

13

(199 replies, posted in Hermann)

La patte de Van Hamme sur l'épaule d'Hermann, ça tente quelqu'un ? big_smile

14

(724 replies, posted in Toute la BD)

Ah, j'avais zappé qu'on causait exclusivement romans graphiques, pas albums séminaux.
Bon, c'est pas grave, je retourne d'où je viens. Ô tant pourmoye*.

* De pourmoyer, j'apprends rien à personne.

15

(724 replies, posted in Toute la BD)

fabiango a écrit:

C'était du scénario de JC Forest, non?

Oui, c'était bien de l'inimitable Forest.
Dans un ordre d'idées plus tintinospirouesque, on s'accorde à accorder une place de pionnier à "Histoire sans héros", et je me rappelle pour ma part assez bien l'effet que ça m'a fait, dans les pages du "Tintin" de l'époque...

16

(120 replies, posted in Duke)

Yves H a écrit:

A noter que le titre original de Sans pardon était Rédemption mais comme un autre album dont j'ignorais l'existence portait le même titre, j'ai dû le modifier pour éviter toute confusion.

Pour l'ancdote, Rodolphe et Leo ont été confrontés au même problème : après avoir décliné les séries "Kenya" et "Namibia", ils ont dû se contenter d'une "AmazoniE" car entre-temps un album intitulé "Amazonia" avait paru.
Toi tu es tranquille, Yves, on peut considérer "Duke" comme déposé de facto. Je serais curieux de voir s'aligner des "Marquis" (au fait, connaissez-vous tous les gars le chef-d'œuvre de Topor ?) et autres "Baron"...

17

(724 replies, posted in Toute la BD)

Ceux qui ont l'âge se rappellent sûrement le choc "Ici Même" ! 1979 "seulement" certes, mais quel bouquin... Non ?

18

(724 replies, posted in Toute la BD)

fabiango a écrit:

Giraud sans Charlier n'aurait pas été Giraud. Charlier lui avait concocté des scénarios de fous

Je ne suis pas spécialiste de Giraud mais il me semble savoir que c'est quand il a commencé à chahuter les découpages de Charlier que la série a pris l'envol qu'on lui a connu (à partir de "Ballade pour un cercueil")...?

19

(724 replies, posted in Toute la BD)

fabiango a écrit:

Et après Vance / Wilson / Rossi aussi (il y'a peut être moins d'originalité que les dessinateurs/auteurs cités ci dessus, mais c'est toujours un bon moment)

Le seul de tous ceux-là qui continue à (se ?) chercher, explorer, innover, c'est Rossi. Wilson est, en plus paresseux encore, le Seron de Giraud (et Seron avait certes des qualités), quant à Vance il est désormais hors circuit, mais tout de même je le trouve exagérément surcoté, il sait faire des trucs (ses matières notamment) mais il est aussi tellement, tellement limité, pour un auteur de BD. Quant à Bilal, pour ce qui est d'être surcoté... roll

20

(60 replies, posted in Hermann)

Yves H a écrit:

on ne saura pas si un arrêt est prévu à Greenstone Falls. Désolé.

Dommage, j'aurais a-do-ré un petit caméo de Ten Gallons, moi (même si, les temps étant ce qu'ils sont, vous nous l'auriez sans doute montré sortant d'un brothel big_smile)...

21

(1'869 replies, posted in Site HH.com)

Pour ma part je ne tiens pas du tout à supprimer mes cache et historique, donc je devrai me contenter de ce qui voudra bien s'afficher... hmm

22

(53 replies, posted in Site HH.com)

Yves H a écrit:

C'est parce que ce sont des membres virils.

Ça je sais pas comment on doit le prendre, nous autres gars qu'on est (bien qu'il n'ait pas ajouté "eux")...

23

(1'869 replies, posted in Site HH.com)

Allez, je fais le point : sur http://www.hermannhuppen.be/index.php avec Opera (le moins lent chez moi sous Win10) comme avec FF j'ai :
- le flingue
- un bel arbre sec et tordu
- des cavaliers de jour
- des tumbleweeds
- des cavaliers de dos de nuit

Autrement dit, que Jupiter m'envoie son « en même temps », je suis dans Duke jusqu'au bandeau, sans voir la queue d'un Kurdy/Jeremiah dans le brouillard.

Avec Chrome en revanche, j'ai bien les deux gars dans le brouillard et rien d'autre (et on ne leur voit pas la queue, mais ça me semble normal car ils sont habillés).

...Si ça peut aider ! big_smile

24

(60 replies, posted in Hermann)

Comme expliqué plus haut, vois-y plutôt l'effet d'un moment de... désœuvrement ! big_smile D'autant que pour ce qui est de pinailler, j'ai ici même des maîtres auxquels je me garderais bien de me confronter ! tongue

Cela posé, même si depuis l'assassinat de Kennedy on sait que certains croient aux balles magiques, pour ma part il me semble que la volonté de montrer la violence vraie s'accommode difficilement de tours de passe-passe...
Cela superposé, je m'en remettrai bien vite ! wink

25

(1'869 replies, posted in Site HH.com)

Alors moi j'ai le flingue de Duke 2 et rien d'autre.
Et ça me ferait drôlement bien mal que tout ce qui a été construit par toi et tous les gars qu'on est sur ce deuxième site disparaisse dans les cyberlimbes, j'avoue... sad