6'026

(59 replies, posted in Présentation)

Rice N a écrit:

Merci pour cette reponse.=)
Le truc etonnant, c'est le CV, quand même.
Mon ami est illustrateur, il a déjà quelques livres pour enfant à son actif,
en revanche moi, rien de professionnel de ce côté là.
Bon, faut bien commencer, hein.

Bon, un petit mot de présentation alors, pour utiliser un langage moins aride. Juste pour situer la ou les personnes. C'est clair que ce n'est pas un CV comme on l'entend dans la filière classique de la demande d'emploi. Mais un éditeur aime savoir à qui il a affaire. Et puis, ça permet de jauger du potentiel d'un auteur : un dessin prometteur bien que pas complètement abouti signé par un jeune de vingt ans, c'est davantage un gage d'avenir que le même travail réalisé par un bonhomme qui en quarante. Donc, si un auteur a déjà une production derrière lui, même dans un domaine tel que le livre pour enfant, il n'est pas inutile d'en informer l'éditeur.

Et il n'y a pas de honte à débuter. Les éditeurs sont évidemment toujours à l'affût d'un jeune talent !

6'027

(59 replies, posted in Présentation)

L'idéal est d'envoyer les quatre premières planches déjà terminées (pas les originaux bien sûr, mais de bonnes copies, de préférence imprimées en couleurs) - quoique j'attendrais d'en avoir réalisé une dizaine avant d'entamer les démarches - ainsi qu'un synopsis de deux pages résumant l'histoire complète. Et n'oubliez pas d'y joindre votre CV (ou une brève présentation de votre personne), c'est toujours apprécié.

Voilà, j'espère avoir répondu à votre question.

Et, pour le reste, bonne chance ! smile

6'028

(72 replies, posted in Hermann)

Denis Hans a écrit:

J'en bave de jalousie...

Attention au clavier ! tongue

6'029

(53 replies, posted in Site HH.com)

Denis Hans a écrit:

Déjà cinq pages de membres, je vois que le site se porte bien...C'est magnifique...Celà veut dire que Hermann attire toujours les foules et c'est tant mieux...Le contraire m'aurait étonné...
Dommage qu'ils ne fassent pas plus de commentaires, peut-être sont-ils trop timides...Mais bon, c'est leur choix et je le respecte. Leur soutien est déja fort important pour Hermann et Yves...

Oui, enfin, la majorité de ces "sympathiques membres" sont des robots spammeurs. Pour l'instant, j'ai pas trop le temps de m'occuper de ces indésirables... sad

6'030

(10 replies, posted in Hermann)

Tout ce que je peux répondre pour l'instant, c'est qu'il a l'habitude d'écouter certaines musiques. Qui vont d'Astor Piazzolla à Jan Garbarek en passant par Arvo Part (il apprécie beaucoup le catalogue ECM). Mais il écoute essentiellement la radio avec une préférence pour France Culture. (Qui a dit qu'il devenait snob ? tongue)

Et il déteste, exècre, abhorre le rock, la pop, le rap. Et ne parlons même pas de la techno. D'ailleurs, il ne faut même pas lui parler de ces "musiques kleenex" comme il dit (qu'on écoute et qu'on jette), il devient méchant. Même moi, je ne m'y aventure plus. wink

Si ça peut répondre partiellement à la question...

6'031

(72 replies, posted in Hermann)

Pedro a écrit:

Je viens de lire les planches du Diable des sept mers publiés, en preview, sur DBD et je peux dire que ça m'as vraiment ouvert l'apétit pour dévorer l'album dès qu'il sorte!

Les pages publiées dans le dBD sont de très mauvaise qualité parce que Dupuis n'a pas encore reçu les cromalins de SAF ; d'où la saturation excessive des couleurs dans la preview. Mais rassurez-vous, les albums seront nickel question impression.

Cela dit, le PDF publié sur le site (http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Fi … diable.pdf) propose les huit premières planches en preview (trois de mieux que le dBD et de meilleure qualité, na ! tongue). Et une neuvième planche, extraite du tome 1, est visualisable dans la rubrique one shot/galerie (http://www.hermannhuppen.be/oneshot-presentation.shtml - cliquer sur l'icône en bas de page). Voilà, voilà. smile

6'032

(72 replies, posted in Hermann)

C'est en effet une première. Il y avait trop de matière pour un 52 planches - même trop pour deux albums de 46, il a fallu trancher dans le vif. Pas d'inquiétude à avoir quant à la conclusion, le tome 1 est quasi sous presse tandis que le t.2 sera achevé pour la rentrée. Sortie prévue du t.1, le 19 septembre. Le t.2 sortira sans doute début 2009.

Maintenant, quant à considérer les Loups et le Ciel est rouge comme un diptyque, il y a matière à discuter. Bien sûr, le second est la suite du premier. Mais il y a aussi le Désert sans Lumière qui est souvent considéré comme le troisième volet du triptyque. On tombe alors dans le concept de cycles propre à Blueberry. En fait, je vois plutôt la série Comanche comme une saga qui conte la vie du Ranch 666 de ses premiers balbutiements au faîte de sa gloire, puisqu'il y a évolution temporelle. Normal donc que certains épisodes soient plus étroitement liés que d'autres. Enfin, ce n'est que mon point de vue...

6'033

(72 replies, posted in Hermann)

Frenchoïd a écrit:

J'ai lu quelque part que "Le diable des 7 mers" tiendrait en deux albums chez Aire Libre ? Ça n'a pas été précisé sur ce site, si ?

Oui, c'est exact. Mea culpa si j'ai oublié de le mentionner ! :confus:

6'034

(47 replies, posted in Hermann)

Oui, c'est ça, ses planches font 40x30cm. Raison pour laquelle nous possédons un scanner A3+ pour que la surface couvrante soit légèrement supérieure au A3 original - faut se ménager un minimum de marge.

6'035

(47 replies, posted in Hermann)

xav kord a écrit:

j'imagine qu'il faut un scanner "de tous les diables"... (des sept mers ! lol)

Ben oui. Quand on travaille dans le domaine graphique, c'est indispensable. Un scanner A3 ou  A3+ de très bonne qualité est un MUST !

6'036

(47 replies, posted in Hermann)

xav kord a écrit:

Boah... Tout dépend vraiment de l'usage qu'on en fait ; j'ai appris l'année dernière en en discutant avec lui lors d'un festival que Dany utilise l'ordi pour faire une partie de ses couleurs.
Honnêtement, et même si je ne suis pas "expert en Dany", je ne me suis jamais rendu compte de ça avant qu'il n'en parle...

Il ne s'agit que de petites retouches çà et là. L'essentiel est réalisé à l'aquarelle. Si je me souviens bien, il utilise Painter (pour ceux que ça intéresse).

6'037

(47 replies, posted in Hermann)

Il y a aussi la mise en couleurs par ordinateur. Mais bon, je ne vois pas mon paternel s'y mettre. J'allais dire heureusement...

6'038

(47 replies, posted in Hermann)

xav kord a écrit:

On avait déjà évoqué le sujet, mais Hermann doit bien peser assez lourd aujourd'hui pour imposer un one shot en N&B, type roman "à suivre" de la belle époque de quand j'étais jeune ?

...et alors là, les bleus....

Sinon, y'a plus la piste F.Raymond ?

Le problème n'est pas d'imposer un one-shot N/B à un éditeur quand on s'appelle Hermann, c'est de convaincre ledit Hermann de se lancer dans cette entreprise. Quoique, je mentirais en disant que les éditeurs ne font pas la grimace quand on leur propose un truc en N/B...

Ah, Fraymond, ce serait peut-être une piste. Faut voir s'il est encore "chaud" pour remettre le couvert vingt ans après avoir posé les pinceaux (du moins en tant que coloriste BD). On verra bien le jour où la question se posera...

6'039

(47 replies, posted in Hermann)

xav kord a écrit:

Moi je rêve de le voir revenir (ne serait-ce que pour un one shot) à un encrage traditionnel au pinceau, avec la maîtrise technique qu'il a aujourd'hui (grâce à la mise en couleurs directe !).
Et c'est pas d'avoir scruté "la Fournaise des Damnés" vignette par vignette qui m'a fait changer d'avis !

Ça pourrait peut-être bien un jour se faire. Mais va falloir attendre un peu... tongue

En fait, je crois que le plus gros obstacle n'est pas de le convaincre de se remettre à l'encrage traditionnel, c'est de lui faire accepter de se taper les bleus de coloriage comme avant. A moins de trouver un super coloriste...

6'040

(47 replies, posted in Hermann)

Alain a écrit:

Attention, Yves, je n'ai pas dis que je n'aimais pas, ou plus, les BD à l'encrage traditionnel !!! Nous avons cités, dans une autre rubrique, nombres de dessinateurs qui ne travaillent pas comme Hermann et qui prouvent mon attachement à cette méthode.
Et comme toi, lorsque j'ai revu les cases que tu as scannées, j'y suis resté un moment...
Je voulais simplement dire que j'ai évolué avec le style d'Hermann, maintenant, comme je l'ai dis plus hauts, un mélange des deux...faut voir !!!!

Yves H a écrit:

Tiens, au vol, une petite question qui me travaille (mollement) depuis quelques temps : vous êtes plutôt couleurs directes ou encrage traditionnel ?

Et Hermann, lui, tu lui as posé la question ? Qu'est-ce qu'il en dit ?? wink

Pour l'instant, il dirait certainement que la couleur directe lui plait davantage. Quoi de plus normal vu qu'il n'est pas encore arrivé au bout de son évolution. Mais il ne rejette nullement l'idée de revenir un jour à l'encrage traditionnel - bon, il y est revenu le temps de l'Homme Nylon mais c'est un cas un peu particulier, donc ça ne compte pas tongue. Le jour où ça se fera, c'est qu'il en aura vraiment envie.

6'041

(47 replies, posted in Hermann)

Alain a écrit:
Yves H a écrit:

... L'aquarelle donne vite un côté illustration, extrêmement chatoyant, qui peut vite devenir une menace pour la cohésion fond/forme...Et puis, l'aquarelle masque souvent les manquements chez certains dessinateurs. Le trait, dans son évidence, ne masque rien. Voilà pourquoi il y a moins de BD au trait aujourd'hui qu'hier. Mais bon, là, je m'éloigne du sujet...

mais de là à dire qu''Hermann "vivait son apogée" à la fin de cette période...

Ok, c'est sans doute excessif. Mais je ne suis quand même pas loin de le penser. Pas qu'il ait régressé - il a amélioré sa technique à l'aquarelle, preuve qu'il a encore progressé - mais je trouve qu'il avait atteint un sens de la synthèse entre son tempérament flamboyant et une certaine retenue qu'impose le style BD. Par exemple, le dessin repris sur la bannière du forum (extraite du n°10 des Tours de Bois-Maury) illustre parfaitement ce propos. Je pense qu'à l'aquarelle, il n'aurait jamais atteint cette perfection (précision du trait, occupation des espaces, traitement des blancs et des noirs - à ne pas confondre avec la traite des blanches et des noires, bande de petits polissons ! wink). Comme son style en couleurs directes est encore en évolution, je pense qu'il n'est pas interdit de dire qu'il a connu son apogée à cette époque. Sa première apogée, si tu préfères. Peut-être connaîtra-t-il sa deuxième apogée dans sa maîtrise de l'aquarelle (plus que de la technique pure, je parle de la synthèse parfaite entre cette technique et les exigences du langage BD) ? Je pense aussi qu'il s'en approche même si je trouve son travail sur Caatinga et Liens de Sang extraordinaire.

Mais peut-être que toutes ces considérations sont dues à ma préférence - disons à ma plus grande sensibilité - pour le traitement à l'encre de Chine. Tout cela ne serait finalement qu'une affaire de goût... smile

6'042

(47 replies, posted in Hermann)

Bien d'accord avec Alain pour dire que les "kings" de Photoshop en font des tonnes jusqu'à rendre leurs planches quasi illisibles. Juste pour en mettre plein les mirettes et montrer combien ils maîtrisent leur sujet (or, la maîtrise est dans la sobriété, enfin soit).

La réflexion couleurs directes/encrage traditionnel m'est venue en parcourant les albums de la série Bois-Maury pour en scanner les plus belles cases. J'ai été frappé par la beauté de certaines cases (suffit de voir la bannière défilante du site). Je dois avouer avoir une préférence pour les BD réalisées au trait. L'aquarelle donne vite un côté illustration, extrêmement chatoyant, qui peut vite devenir une menace pour la cohésion fond/forme. Ce qui n'empêche pas le trait classique d'offrir des planches magnifiques, il y a suffisamment d'exemples. Disons que j'aime la précision du trait. Il ne ment pas. Un grand dessinateur est d'abord un dessinateur qui possède un trait inimitable (Gir/Moebius, Boucq, Hermann, etc.). Et puis, l'aquarelle masque souvent les manquements chez certains dessinateurs. Le trait, dans son évidence, ne masque rien. Voilà pourquoi il y a moins de BD au trait aujourd'hui qu'hier. Mais bon, là, je m'éloigne du sujet.

Je voulais simplement faire l'éloge du trait, le mal-aimé, dont la force synthétique est la plus belle conquête de la BD (comme le cheval l'est pour l'homme wink). De Tintin à Blueberry, de Gaston Lagaffe à Jonathan, il nous a offert ses plus grands chefs d'œuvre. Et je pense aussi qu'Hermann a connu son apogée à la fin de sa période "trait" - il est vrai qu'il se sentait bloqué dans son évolution, ce qui l'a convaincu de tenter l'aventure de la couleur directe. Maintenant qu'il maîtrise cette technique, j'aimerais beaucoup qu'il revienne au trait. Même l'espace d'un seul album. Pour voir si ce long crochet par la couleur directe a fait évoluer son encrage.

C'est vrai qu'il fut question d'un album en N/B, un peu à la manière de Mort Cinder (Breccia). Pour l'instant, c'est au placard mais les choses bougent si vite, parfois.

6'043

(47 replies, posted in Hermann)

Tiens, au vol, une petite question qui me travaille (mollement) depuis quelques temps : vous êtes plutôt couleurs directes ou encrage traditionnel ? Est-ce que vous soutenez mordicus qu'Hermann doit poursuivre ad vitam aeternam la colorisation de ses planches à l'aquarelle passque c'est bien plus bôôô ou espérez-vous secrètement qu'il revienne à l'encre de Chine passque c'était "mieux avang" (:cabrel:) ? Ou bien rêvez-vous seulement d'un retour ponctuel à l'encre de Chine ?

Voilà, voilà. smile

6'044

(727 replies, posted in Toute la BD)

xav kord a écrit:

Et toi, Yves, si on te propose un tandem avec Guarnido ? ... (scénariser un Blacksad, par exemple ?)

Travailler avec Guarnido, certainement. Un Blacksad, non. Primo, c'est le "bébé" du scénariste, je doute qu'il accepte de faire place nette pour moi. Deuxio, comme c'est son bébé, je ne serais certainement pas un bon père pour lui. ;-)

Sinon, un type dont j'aime aussi beaucoup le travail, c'est Miguelanxo Prado.

6'045

(6 replies, posted in Site HH.com)

Alain a écrit:

Pas grave, Yves, nous avons bien compris que c'était un test pour voir si nous suivions toutes les nouveautés !! wink

roll

















big_smile

6'046

(6 replies, posted in Site HH.com)

Voilà, je viens de récupérer mon compte. Il semblerait que les problèmes venaient d'un quota d'espace dépassé mais les choses devraient s'arranger dans la journée.

Désolé pour ces désagréments.

6'047

(13 replies, posted in Hermann)

Alain a écrit:
Yves H a écrit:

...C'est vrai aussi que si tu n'as pas dessiné pendant dix ou vingt ans, c'est quasi impossible de retrouver un niveau convenable. Surtout que les bons dessinateurs, c'est pas ça qui manque. Ce qui fait que le public est devenu plus exigeant qu'il y a vingt ou trente ans. Et les éditeurs également. Quoique parfois on se pose des questions...

Et oui, c'est tout à fait cela et il n'y a pas que le public qui est devenu plus exigeant !!! moi aussi, et là, ça ne pardonne pas ! surtout en ce qui concerne le dessin, d'autant plus qu'effectivement je n'ai pas une pratique assez régulière pour en être ne serait-ce qu'un peu satisfait...et je ne te dis pas quand en plus on aime Hermann, Giraud etc...!!! wink

Bah, on peut toujours se contenter d'un trait plus sobre. Il n'est pas nécessaire de se lancer dans le grand spectacle pour être efficace. Un dessin très modeste peut parfaitement servir l'histoire. Regarde Blain, il mise tout sur la sobriété et le public suit (mais bon, il y a aussi une réelle maîtrise technique à la base).

En fait, le pire est d'essayer d'imiter les plus grands quand on n'en a pas les moyens. C'est le plantage assuré. Mieux vaut ne pas viser trop haut et assurer que se lancer dans une entreprise vouée à l'échec. Enfin, je dis ça, je dis rien... mais je suis quand même curieux de voir le résultat. wink

6'048

(13 replies, posted in Hermann)

Alain a écrit:

Merci, je l'avais bien vue !!!
mais s'exposer à la critique publique, faut avoir une bonne dose de courage et c'est peux-être bien ce qui a fait que je ne suis jamais devenu dessinateur de "petits mickey" !!! wink , mais va savoir avec l'âge !!!

J'en sais quelque chose !... Mais ce n'était pas du courage, seulement de l'inconscience. wink

D'un autre côté, c'est aussi un métier formidable. Ça vaut peut-être le coup d'(ré)essayer. Enfin, je te laisse juge. C'est vrai aussi que si tu n'as pas dessiné pendant dix ou vingt ans, c'est quasi impossible de retrouver un niveau convenable. Surtout que les bons dessinateurs, c'est pas ça qui manque. Ce qui fait que le public est devenu plus exigeant qu'il y a vingt ou trente ans. Et les éditeurs également. Quoique parfois on se pose des questions...

6'049

(13 replies, posted in Hermann)

Alain a écrit:
Yves H a écrit:

...Disons que je voulais être certain que je ne me casse pas le cul (ouh, comme je parle vulgairement) pour rien. Eh ben voilà, je suis rassuré. wink

Tu peux l'être !!!
Je vais même te dire qu'à force de naviguer entre le site et le forum, je suis en train de ressortir un vieux scénario du temps où j'avais décidé d'être "dessinateur de BD" (de la faute à hermann...) !!! Juste pour me marrer !!! hmm

http://www.hermannhuppen.be/forum/viewforum.php?id=17 big_smile

J'avais créé ce forum "à tout hasard." Je me souviens qu'à quelques reprises, sur l'ancien forum, j'avais été interpellé par des jeunes auteurs qui cherchaient un avis sur leur travail. Bon, manifestement, l'idée ne recueille pas beaucoup de succès (c'est le moins qu'on puisse dire). Enfin soit, si jamais l'envie te venait de nous montrer ton boulot, n'hésite pas ! wink

6'050

(13 replies, posted in Hermann)

Denis Hans a écrit:

Méa maxima culpa, c'est vrai que quand j'arrive sur le site, je clique directement sur le forum...Hem!...Je l'f'rai pu...promis juré craché!!
Dorénavant je ferai plus (+) attention à ton travail...Scusi !!

Ah, vous voyez, j'ai bien fait de poser la question. En voilà déjà un de vilain chenapan qui surfe au-dessus de mes belles mises à jour sans daigner les voir ! tongue

Ce sera dix coups de bâton + eau et pain sec jusqu'à dimanche !