6'026

(5 replies, posted in Site HH.com)

Alain a écrit:

Bravo à ceux qui s'occupent de faire vivre l'habillage du site ... Je ne me lasse pas des reproductions de cases qui défilent !!! Elles sont magnifiques !

Ceux qui s'occupent...=moi, hein ! (tss) wink

C'est précisément parce que Léonard n'avait plus le temps de s'occuper de la maintenance du site que j'ai repris le flambeau. Je suis donc seul maître à bord (uh uh). Avec Laurent Hansenne de Creaone qui est le programmateur. Voilà, voilà.

Alain a écrit:

Par contre, Yves, peut-on espérer de nouvelles photos d'Hermann à sa table à dessin ?, puisqu'il termine case par case, on pourrait peut-être en "vivre" une en photo ?  smile  , enfin ce que j'en dit... wink

Oui, j'y pense, pas de panique. Faut que je trouve le moment opportun pour le faire. Je pense aussi qu'une petite séquence filmée pourrait-être intéressante. Mais ce ne sera pas pour tout de suite.

6'027

(697 replies, posted in Toute la BD)

Alain a écrit:

Mais peut être aussi parce que je le considère plus comme un illustrateur que comme un dessinateur de BD.

Exact. Néanmoins, comme il fait de la BD, je n'ai pas pu me résoudre à l'ignorer.

Tiens, j'avais également oublié de citer Bill Sienkewicz. Très grand bonhomme également.

6'028

(3 replies, posted in Monographies)

Tu supposes bien. Mais bon, il en faut aussi pour nos amis espagnols.

6'029

(697 replies, posted in Toute la BD)

En effet, en ce qui concerne Giraud/Mœbius, je ne peux plus me cacher. tongue

Juste en-dessous (mais vraiment pas loin), je mettrais (façon de parler) Boucq dont j'adore le boulot, tant dans ses histoires absurdes que ses récits dits plus sérieux, de Crécy, Franquin (ben oui), Hausman (pas assez souvent cité, à mon grand regret), Toppi, Brescia, Battaglia, Mandrafina, Mignola,... La liste n'est pas exhaustive, ma mémoire n'est plus ce qu'elle fut.

Et puis, je ne pourrais pas ne pas citer Cosey. Pas seulement le dessinateur qui, s'il n'est pas le plus grand virtuose, possède un style original, nerveux, émouvant et poétique à la fois. Mais aussi le scénariste (et donc l'auteur complet). Avec une volonté de se mettre en danger en permanence, d'investir de nouveaux territoires narratifs, de repousser toujours plus loin les limites de la BD traditionnelle. Sans esbroufe et sans tape à l'œil mais avec intelligence et goût. En fait, je pense que la BD européenne ne serait sans doute pas tout à fait ce qu'elle est aujourd'hui si Cosey n'avait pas bousculé avec son talent le petit monde ronronnant de la BD il y a une trentaine d'années.

Voilà pour l'instant ce que je peux dire au sujet de mes auteurs favoris. En étant sûr d'en avoir oublié l'un ou l'autre. sad

PS : Ah oui, j'oubliais Dany. Alain dit que j'en suis fan, le mot est peut-être un brin exagéré. Néanmoins, j'estime qu'il est un illustrateur formidable et qu'il a des audaces de coloriste assez, euh ...burnées. Je pense aussi qu'il va encore en étonner pas mal à l'avenir et qu'il atteint seulement maintenant la plénitude de ses moyens. Reste à savoir si sa frivolité légendaire ne va pas le rattraper et lui jouer de vilains tours...

6'030

(24 replies, posted in Site HH.com)

smilla 1010 a écrit:

( et maintenant, un divertissement )

"Ave Caesar" (oups...bonjour a tous), je doit dire que si "Esra va très bien", moi j'suis, peut-etre, un Esra (ane) qui...va pas bien.

Alors, j'habite près de Verona (Verone, en francais) la ville de "Julius & Romea"..ou pas, je m'en souvien plus...toute faute d'un certain Shakespeare, un type farceur...ou pas?
S'il m'entendrait il me regarderait avec "les yeux de fer rouge" comme si j'avait passé "la ligne rouge" d'une "zone frontiere"?
Je doit me fuir? Chercher"un port dans l'ombre" pour me cacher?
J'entand "trois motos...ou quatre", qu'il se sont "mercenaires"?, les siens? j'sent le coeur battant.C'est "la nuit des rapaces"?
"Du sable plein les dents" j'avance, j'arrive dans un village..."la secte"!?..."les héritiers sauvages" de qui est fuit avant moi?, ils m'attrappent...mais...qu'est ce qu'ils voudront?...on veut me usager!...non! J'en veut pas devenir "un cobaye pour l'éternité"!

J'me réveil, j'suis en nage comme si j'avait nagé  dans "les eaux de colère"...il était seulement un cauchemar!

( changement de tone, le cauchemar c'est fini! )
Mieux passer "un  hiver de clown" ou aller aux chaud d'une "afromerica"?

"Simon est de retour"..."Alex", "le cousin Lindford", les compagnons se reunissent. Il y a aussi Renard Bleu...Renard Bleu?, "Qui est Renard Bleu?". Il parait se cacher comme a mettre "le fusil dans l'eau".

              ______________________________________________________

Dans une réalité des imaginations revés ou des reves  imagineus comme celles/ces qui nous donne Hermann peut se présenter de rencontrer situations comme "Elsie et la rue", sort d'ange dans un enfer produit par sois-disants etres humains, est-elle "le dernier diamant"?

"Et si un jour, la terre..." comme un "boomerang" elle se retournerait contre nous?

C'est beau voler sur les ailes d'une "delta" dans les cieux de l'imagination d'Hermann.

J'fait "strike"?

Et me voici au bout de la lettre.
Ouf,j'suis reussi (?)..peut-etre.

Au revoir.

Bravo !!! wink

Le jour où j'arrive à faire la même chose en italien n'est pas encore venu... sad

6'031

(21 replies, posted in Monographies)

http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Image/livres/postatomique.jpg
Infos générales:
> Monographie
> Post-Atomique
> Publié en 2008

Editeur:
La Poste/CBBD

Dessinateur:
Hermann Huppen

Présentation : http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Fi … omique.pdf

6'032

(3 replies, posted in Monographies)

http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Image/livres/Hermannesp.jpg
Infos générales:
> Monographie
> La pasion de narrar
> Publié en 2007

Editeur:
> Dolmen Editorial

Dessinateur:
> Hermann Huppen

Présentation : http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Fi … narrar.pdf
Présentation sur le site de la maison d'édition (espagnol) : http://www.dolmeneditorial.com/libro_fi … icion=352#

6'033

(5 replies, posted in Hermann)

Johan van Halle a écrit:

L'affiche refusee "Les Baston" - C'etait qoui ? C'est pour quelque chose de spécial ?

L'explication se trouve ici : http://www.hermannhuppen.be/fichiers/Fi … n_cine.pdf

Johan van Halle a écrit:

L'Affiche Toulouse : c'est un festival qui vas venir, ou c'est editee pour quelque chose de spécial? Je ne l'ai pas encore dans ma collection, c'est pourca!!

Oui, ça fait deux ou trois ans, je ne peux plus dire quand exactement. Si je pense à le lui demander, je pourrai te répondre plus en détails.

Johan van Halle a écrit:

Le ciel est rouge sur Laramie : elle est supperbe - ou je peux l'acheter, et pour quelle occasion votre papa l'a redessinee.

Je sais qu'il lui arrive de réaliser parfois une couverture bis pour l'un ou l'autre collectionneur. Possible que ce soit le cas ici. Je reviens dès que j'en sais davantage.

Johan van Halle a écrit:

La derniere : si quelqu'un trouve le Jeremiah : l'hiver du clown, avec la NOUVELLE couverture, laisser moi savoire. C'est le seul que je n'ai pas encore dans ma collection, et je la trouve pas en belgique.

Oui, c'est bizarre, je n'ai jamais vu nulle part cet album... sad

6'034

(5 replies, posted in Hermann)

La monographie s'intitule "Post-Atomique" et se décline en version standard et de luxe. Tout ce que j'ai trouvé sur le site de la Poste (belge), c'est ceci : http://www.post.be/site/fr/postgroup/ab … /home.html

6'035

(5 replies, posted in Hermann)

En effet, pas glop ça !

D'un côté, sans le ticket de caisse, je peux un peu comprendre la Fnac...

Soit, essayez de contacter les éditions Dupuis (infos@dupuis.com), peut-être consentiront-elles à vous faire une petite fleur ? Et surtout, quoi qu'il arrive, tenez-nous informés. wink

6'036

(5 replies, posted in Hermann)

J'avais bien entendu parler d'une histoire de timbre mais jamais que c'était déjà fait. Et mis en vente ! Décidément, la com avec mon paternel est parfois chaotique... wink

Bon, je reviens le plus rapidement possible avec tous les détails et mets à jour le site !

Cela dit, j'espère qu'on peut encore se le procurer car je viens de jeter un œil sur leur site de vente en ligne et je ne trouve rien (mais c'est peut-être moi qui cherche mal).

NB : il semblerait qu'on puisse quand même se le procurer via l'achat de la mono éditée par le CBBD.

6'037

(24 replies, posted in Site HH.com)

smilla 1010 a écrit:

avant tout, pardonne-moi mon français (je l'ai étudié à l'école secondaire et puis...assez jusqu'il y a quatre année, quand grace aux réception satellitaire j'ai initié à suivre les émissions d'ARTE...et à améliorer mon compréhension). J'ai écrit cette lettre à l'aide d'un dictionnaire.
Bonjour, je suis Nicola, un italien et depuis...combien d'année?,...25?,...28?, je m'en souvien pas bien...je lis des BD (en Italie nous les appelons "fumetti" car les dialogues, etc. sont inscrits dans des "ballons", justement).
J'ai découverte les oeuvres d'Hermann avec Bernard Prince sur le semainer Lanciostory édité par Eura Editoriale qui publie aussi Skorpio, et après, non en ordre: Comanche, Jeremiah, Les tours de Bois-Maury et les premières deux épisodes de Jugurtha, suivi par Franz (que j'ai découverte en celle occasion).
Depuis quelque année j'achet les éditions en album cartonné, malheureusement le marché italien des cettes éditions est tout autre chose que cel français (j'ai écrit à un éditeur italien et il m'à répondu que chez vous vendre moin des 4.000 exemplaires est un mauvaise résultat, alors que en Italie en tire que 1.000 exemplaires...et la vente...).
Et les éditions comme sont ils?, à l'exemple: de Jeremiah, j'ai les premiers épisodes en brochure (non plus toutes),le 16me cartonné en livrée gris (comme vous) et de "Mercenaires" à "Le dernier diamant" en livrée blanche 24.5x33. Toutes édité par Alessandro Editore (ces derniers avec: études pour les personnages, croquis, etc.) imprimés au Slovenje avec le soin de S.A.F. entre 2000 et 2006. le prix?, environ 17 euros.
Le dernier à etre publié c'est "Et si un jour, la terre..." édité par Eura Editoriale en mars 2008 (format 22x29.5, avec des flèches à indiquer la sequence de lecture des gravures (?), à la planche 3 rien de titre, toutes les planches sans la signature d'Hermann (?) et la numeration)...une édition...je préfér etre sans paroles à l'exception de quoi j'ai écrit. le prix?,9 euros. Je préfér payer le double.
Ah!, l'Italie...le Belpaese...
Je passe à autre.
L'autre jour j'ai fait visite au site d'Hermann et...surprise! Tout nouveau. C'est beau, je dois le découvrir avec du calme... mais entre-temp j'ai trouvé des erreurs, peu des choses; dans le forum il y a des titres avec des fautes.
Dans le fond d'écran DG2, le personnage sur le demi-fond n'est pas trop grand en rapport les maisons ?

Dans le cas que je me décide à lire en langue originale, où je peut acheter les albums? près les éditeurs?, et pour savoir s'ils contient des croquis etc.?

à la prochaine

Merci pour ce message, Nicola, et félicitations pour tes efforts à écrire en français - un français d'ailleurs excellent.

Tu évoques des erreurs dans certains titres du forum. J'ai repéré et corrigé l'une ou l'autre. Si tu en vois de nouvelles, n'hésite pas à les mentionner ici. Merci d'avance.

Pour l'achat des albums, je peux te proposer de consulter les sites http://www.amazon.fr/ ou http://www.ebay.fr/. L'idéal est bien sûr d'avoir un contact dans un pays francophone car je ne suis pas sûr que la livraison soit toujours assurée en dehors des frontières de l'"espace francophone."

Si quelqu'un a une autre idée, qu'il se fasse connaître ! wink

Cela dit, bon courage !

6'038

(54 replies, posted in Monographies)

xav kord a écrit:
Yves H a écrit:

Cela dit, il n'est pas sûr du tout que mon paternel en possède encore un exemplaire. Donc, si ça ne te dérange pas, tu es libre de le scanner. Je pourrais en faire un PDF consultable sur le site. A toi de voir et de m'envoyer les fichiers. wink

Pas de problème pour te scanner ce magazine ; je ne sais pas si tu as eu l'occasion de le lire, mais c'est à mon avis une très bonne monographie sur notre auteur favori, même si certains articles paraissent aujourd'hui un peu datés (l'analyse très "scientifique" d'une planche de Jugurtha, par exemple, très "narration figurative" ou "figuration narrative", au choix ! tongue ).

Une seule question : comment je te fais parvenir les fichiers ?

Ca dépend. Si l'ensemble des fichiers est de taille raisonnable (pas plus de 8 Mo), tu peux me les envoyer via mon adresse yvesh@hermannhuppen.com. Au-delà, il est préférable d'utiliser par exemple le site http://www.yousendit.com/ pour me les faire parvenir (en mentionnant la même adresse électronique).

Merci à toi.

6'039

(13 replies, posted in Monographies)

Denis Hans a écrit:

Concernant un éventuel film, pense à moi, Yves, Je suis aussi comédien à mes heures perdues...;)

J'hésite encore. Al Pacino, James Woods, Ray Liotta, Denis Hans... le choix s'annonce ardu ! tongue

6'040

(13 replies, posted in Monographies)

En effet, les interviews datent un peu.

Mon projet de dessin tient toujours mais plus le temps passe, moins ce projet a des chances de voir le jour. Car si l'envie ne manque pas, le temps de m'y atteler, de me remettre à niveau (ça fait un bail que je n'ai plus vraiment dessiné sérieusement, ça laisse des traces) et de m'y consacrer pleinement, lui, me manque. D'autant que je suis papa depuis deux ans et que le petit réclame sa part d'attention. Ce qui réduit mon temps de travail. Mais je ne désespère pas car le projet existe. Il est dans mes cartons, il suffit de l'en sortir.

Concernant les rumeurs d'adaptation de Liens de Sang au cinéma, je crois que ça venait surtout d'Ervin Rustemagic (SAF), notre agent basé en Slovénie. Pour info, c'est lui qui est en partie derrière la série télé Jeremiah grâce à son implication dans les studios Platinum (http://www.platinumstudios.com/). C'est vrai qu'il y a eu à l'époque quelques remous faisant croire à un intérêt outre-Atlantique. Mais comme des milliers d'autres projets, il doit aujourd'hui dormir quelque part dans le tiroir d'un producteur qui a oublié jusqu'à son existence.

En fait, il est très fréquent qu'un nouvel album déclenche son lot de rumeurs concernant son adaptation au cinéma. En particulier quand il s'agit d'Hollywood, je suis devenu très circonspect. A ma connaissance, aucune bd européenne n'a jamais été adaptée par Hollywood, à l'exception de la série Jeremiah. Mais c'était pour la télé. Cela dit, à voir ce que les Américains en font quand ils adaptent quelque chose, ce n'est peut-être pas plus mal que ça ne se fasse pas... wink

6'041

(54 replies, posted in Monographies)

Hélas non, plus d'exemplaire. Désolé. sad

Mais j'en ai trouvé un sur ebay : http://cgi.ebay.fr/HERMANN-INSIDE-TIRAG … dZViewItem

Si ça peut aider...

6'042

(5 replies, posted in Hermann)

Voilà, les rendez-vous ont été mis à jour : http://www.hermannhuppen.be/hermann-rdv.shtml

6'043

(72 replies, posted in Hermann)

Quand je parle de dimension spirituelle ou métaphysique, je parle bien de son dessin, pas de ses pérégrinations scénaristiques qui échappent à bon nombre d'entre nous. Je veux dire que l'équilibre qu'il atteint par l'agencement des éléments, la mise en scène et la gestion de l'espace, des pleins et des vides, confine à la spiritualité. Il touche alors au sublime, à une dimension transcendante qui appelle à la méditation. Je ressens alors le même basculement intérieur que devant certains spectacles de la nature ou du cosmos (carrément !). Ce qui me fait dire que Giraud/Moebius est quelque part plus qu'un auteur BD, plus qu'un brillant illustrateur. Un peu comme David Lynch est plus qu'un simple cinéaste. Le problème de Lynch, c'est qu'il le sait et s'enferme dans une logique artistique qui ne tend plus, il me semble, qu'à servir sa propre légende. Logique dont semble être sorti Giraud.

6'044

(72 replies, posted in Hermann)

Apaches est un exercice de style. Ou plutôt de styles (au pluriel). C'est une intéressante juxtaposition de séquences qui mettent en lumière l'évolution du style de Giraud. Et, en effet, la convergence des styles de Gir et de Moebius.

En fait, le seul petit reproche que je pourrais adresser à Giraud (c'est le fan ici qui parle), c'est qu'il a parfois tendance à dessiner en roue libre quand il est sur une planche qui l'excite moins. Du moins, c'est l'impression qu'il me donne. Le résultat est évidemment supérieur à la moyenne mais décevant par rapport à ce qu'on peut attendre de lui. C'est un piège dans lequel mon paternel ne tombe jamais. Sur ce plan-là, il est très discipliné (terme qu'il utilise lui-même) et ne se laisse jamais aller à la facilité. Au final, cela donne une œuvre sans doute beaucoup plus homogène que celle de Giraud. Peut-être plus cohérente aussi, je vous laisse juges.

6'045

(72 replies, posted in Hermann)

C'est marrant ce que vous dites car, quand mon paternel s'est lancé dans le métier, il développait une sorte de complexe à l'égard de Giraud. Quand il découvrait une de ses planches, il avait chaque fois un choc qu'il surmontait avec peine. Mais ça le poussait aussi à se surpasser. Il faut dire que Giraud était beaucoup plus avancé que lui à l'époque sur le plan technique, il était aussi beaucoup plus précoce : il avait publié ses premières histoires vers 17 ans alors qu'ils sont nés tous les deux en '38.

Aujourd'hui, Hermann considère toujours Giraud comme LA référence graphique dans le métier, même s'il ne développe plus de complexe vis-à-vis de lui. Ils ont chacun suivi leur propre voie et ne se comportent aucunement en rivaux. Au contraire, tant Giraud que mon paternel sont restés des hommes humbles et capables de reconnaître le talent chez d'autres auteurs/dessinateurs. Il n'y a chez eux ni jalousie ni superbe à l'égard de leurs collègues.

(voilà, c'était notre minute de pensée émolliente et consensuelle) wink

6'046

(72 replies, posted in Hermann)

xav kord a écrit:
admin a écrit:

Plutôt le Spectre aux Balles d'Or. Ou alors les deux albums de ce cycle (Allemand Perdu + Spectre ; mais pour moi, le Spectre marque le réel avènement de Giraud en tant que monstre sacré de la BD).

C'est bien entendu au diptyque Allemand/Spectre que je pensais wink


admin a écrit:

Ne seriez-vous pas un chouïa tendancieux, mon cher xav kord ? tongue

Ah ben non M'sieur ! Je faisais allusion à un vieux débat sur le vieux site où on essayait de te convaincre que Hermann se rangeait sur la même étagère que Giraud (Ah ! "les Loups du Wyoming"/"le Ciel est rouge..." ! quand on parle de grand diptyque !)... smile

J'étais élève aux Beaux-Arts au début des années 80, et je te jure que "les Yeux de Fer rouge" ou "un Hiver de Clown", ça faisait un gros boucan chez les élèves, bien plus que l'Incal à la même époque...

Mouais. Objectivement, je te rétorquerai que Giraud/Moebius fait la quasi unanimité dans le métier. Que la majorité des auteurs le considère comme le leader objectif de la BD moderne. Il est à mon sens (mais là, on glisse déjà vers le subjectif) l'auteur qui a la palette la plus large, capable, dans tous les styles, d'aborder tous les sujets. Mon paternel n'en est pas loin mais, sans doute parce que certains sujets le désintéressent, il a quelques points faibles - je ne lui ferai jamais faire de la SF pure alors que Giraud serait à son aise dans un récit médiéval, par exemple.

Mais nous ne serons jamais d'accord. Ce qu'il y a lieu de dire - et là, je pense que nous nous accorderons là-dessus - c'est que ce sont deux auteurs qui, s'ils partagent une influence commune (Jijé), ont une approche diamétralement opposée de leur métier : l'un a une approche cérébrale, voire spirituelle ou méditative, l'autre une approche viscérale, physique. Quoique Blueberry est une série appréhendée de manière plus viscérale que cérébrale. C'est peut-être là que se joue la différence. Précisément sur cette capacité qu'a Giraud/Moebius à multiplier les approches et les styles et d'y être toujours dans son élément. Et je ne parle même pas de son époustouflante maîtrise technique. Ni de la dimension métaphysique de son graphisme. wink

6'047

(5 replies, posted in Site HH.com)

Je tiens à attirer votre attention sur un élément qui a tendance à passer inaperçu en page d'accueil, je parle des "dernières nouvelles." Elles sont situées dans la colonne de droite et vous avertissent lorsqu'une mise à jour du site est effectuée. Par exemple, aujourd'hui, j'ai placé de nouveaux fonds d'écran (http://www.hermannhuppen.be/divers.shtml). A côté desquels vous pourriez passer si vous ne tenez pas à l'œil cette fameuse colonne de droite. Avouez que ce serait dommage. tongue

Je vous invite donc, lorsque vous nous faites la joie et l'honneur d'une petite visite, de garder un œil sur ces dernières nouvelles qui vous renseignent tant sur l'actualité du site que sur celle d'Hermann.

Voilà, cela devait être dit. wink

6'048

(54 replies, posted in Monographies)

xav kord a écrit:

Moi qui était il y a peu persuadé d'avoir TOUS les Hermann... : (

Ceci dit, j'ai à disposition les "Cahiers de la Bande Dessinée" n°44 de 1980 (prix : 12 F !!!), consacrés à Hermann, et dont vous ne faites aucune mention...
Je suis même prêt à le scanner, moyennant rien du tout, à ceux que ça interesse...

C'est mentionné dans la bibliographie : http://www.hermannhuppen.be/hermann-bibliographie.shtml (point 10 - revues spécialisées). Comme c'est avant tout un magazine, je n'ai pas estimé nécessaire d'en faire mention dans la rubrique "monographies."

Cela dit, il n'est pas sûr du tout que mon paternel en possède encore un exemplaire. Donc, si ça ne te dérange pas, tu es libre de le scanner. Je pourrais en faire un PDF consultable sur le site. A toi de voir et de m'envoyer les fichiers. wink

6'049

(72 replies, posted in Hermann)

xav kord a écrit:

Honnêtement, j'apprécie moins son travail plus "balancé" (exécuté plus vite j'entends), comme "l'Homme-Nylon", qui m'a intéressé parce que je le replace dans l'ensemble de son oeuvre (je me doute qu'il n'aime pas qu'on parle comme ça de son boulot, mais je sais aussi qu'il ne traîne pas trop sur le Net, et puis je dis ce que je veux, arf arf !) mais je ne suis pas sûr du tout que grâce à cet album je serais "entré" dans son univers graphique (c'est une litote).

Ben tiens, qu'on peut dire ce qu'on veut. C'est un forum, pas une hagiographie. Manquerait plus qu'il soit interdit de ne pas aimer un album et de pouvoir le dire.

xav kord a écrit:

C'est vrai qu'"Afrika" a (encore !) franchi un palier ; ceci dit, je me suis relu il y a peu quelques "Bernard Prince", ça faisait longtemps : putain (bon, tu peux éditer Yves !)

Taratata, je ne tomberai pas dans le piège de la provocation, tss !  wink

xav kord a écrit:

cette maîtrise, ce modernisme ! Ca laisse pantois... Pour moi, "la Fournaise des Damnés" (et je pourrais en citer d'autres), c'est un chef d'oeuvre absolu ! Je le mets allègrement au niveau de "la Mine de l'Allemand perdu" de Giraud !

Plutôt le Spectre aux Balles d'Or. Ou alors les deux albums de ce cycle (Allemand Perdu + Spectre ; mais pour moi, le Spectre marque le réel avènement de Giraud en tant que monstre sacré de la BD).  Quoique Giraud ait encore repoussé ses limites plus récemment. Par exemple, j'ai été très impressionné par les quelques planches qu'il a réalisées pour son hors série de Blueberry, Apaches. Bien sûr, il y a un glissement vers le style Moebiussien. Mais, purée, quelle maîtrise ! Je suis véritablement resté scotché devant ces quelques pages. Ce type est monstrueux ! 

xav kord a écrit:

Je veux pas reprendre une -déjà- vieille discussion,

Ca, c'est une prétérition. wink

xav kord a écrit:

mais, Yves, quand est-ce que tu réalises que ton "paternel" est un des immenses du genre ?

Ah, mais je ne le nie pas. Ma vénération pour le travail de Giraud/Moebius ne m'empêche pas de reconnaître le formidable talent de mon "vieux." D'ailleurs quand je parle de son travail, c'est toujours en termes superlatifs. Ne seriez-vous pas un chouïa tendancieux, mon cher xav kord ? tongue

6'050

(54 replies, posted in Monographies)

J'en doute très fort. Peut-être avec un peu de chance chez un bouquiniste. En 1995, cette mono a été tirée à 750 exemplaires à l'occasion des 10 ans du festival de Coxyde (B).

Je peux toujours voir s'il nous reste mais rien n'est moins sûr... sad